Cueillir les champignons sans abîmer la forêt

Cueillir les champignons doit se faire sans abîmer la forêt. Il faut respecter quelques techniques et le faire avec la manière.

Cueillir les champignons sans abîmer la forêt - Le blog du hérisson
©Allstars Shutterstock

Un champignon ne se cueille pas dans la précipitation. Il faut le faire avec technique et manière pour deux raisons principales : permettre au champignon de faire sa reproduction et éviter d’abîmer la forêt.

Avant de partir pour la cueillette, il faut savoir où les ramasser. Il faut aussi se renseigner sur l’endroit où l’on veut aller car toutes les forêts domaniales ne tolèrent pas obligatoirement la cueillette des champignons.
Ensuite, il faut que lé prélèvement soit raisonnable, sans dépasser 5 litres et qu’il reste dans le cadre d’une consommation familiale.

Si vous aller dans une forêt privée, il faut l’autorisation de son propriétaire. Des arrêtés municipaux ou départementaux peuvent être pris et il faut absolument les respecter.

Cueillir les champignons sans abîmer la forêt - Le blog du hérisson
©Romy Arroyo Fernandez

Pour bien ramasser le champignon, il faut le saisir en entier avec la base du pied et ne pas aller trop en profondeur. Cela évite d’abîmer le mycélium, un réseau de filaments blanchâtres qui est la partie vivante de la plante. La partie du pied qui se trouve à l’air libre est souvent attaquée par des bactéries qui peuvent tuer la souche du champignon. Cela permet également de déterminer l’espèce ramassée et de savoir si celui-ci est consommable ou alors vénéneux. Dans le doute, il vaut mieux ne pas le cueillir.

Cueillir les champignons sans abîmer la forêt - Le blog du hérisson
©DR / Breizh Info

Quand vous trouvez des cèpes, des girolles, des morilles ou autres espèces, veiller à ne ramasser que les jeunes adultes. Cela permet aux petits champignons de propager leurs spores dans le sol, c’est-à-dire des graines microscopiques qui pourront par la suite germer et donc multiplier les chances de voir d’autres champignons pousser la saison suivante. Les vieux champignons ne sont pas bons à manger.

Après le ramassage, coupez de suite le pied plein de terre, puis épluchez-le sur place avant de le mettre dans votre panier. Nous vous conseillons de ne pas utiliser de sacs plastiques car, après quelques heures, ils peuvent développer certaines bactéries qui rendront les champignons impropres à leur consommation.

Cueillir les champignons sans abîmer la forêt - Le blog du hérisson
©Michael Palmer

Lors de vos sortie en forêts, vous pouvez apercevoir des cadavres de champignons gisant sur leur chapeau. Ne les écrasez surtout pas car ils ont un rôle important dans la forêt. Ce sont des agents de recyclage qui décomposent la matière morte : l’humus et le bois.
Certaines espèces sont en symbiose avec les arbres. Ils entourent leur mycélium autour de l’arbre aidant ainsi le développement de leur système racinaire. L’arbre quant à lui, nourrit le champignon.

Christophe G

Cueillir les champignons sans abîmer la forêt

Info - Le blog du hérissonLe réchauffement climatique provoque une migration des champignons vers des zones où la température leur convient le mieux. Les périodes de sécheresse, quant à elles, menacent à terme toute la fonge.

Laisser un commentaire