Municipales 2020 : le découragement des maires ruraux

Les prochaines élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars 2020. Une majorité d’élus ruraux a décidé de ne pas se représenter. En quoi le maire est un rouage essentiel à la démocratie de notre pays ? Quelques éléments de réponses sur le découragement des maires ruraux et leurs raisons.

Le découragement des maires ruraux - Le blog du hérisson
©stux

Un maillon essentiel de la vie locale

Le maire est le représentant de l’État au sein de sa commune. Il est chargé, entre autres, de l’état-civil, de l’organisation des élections et dispose de pouvoirs spécifiques en matière de police et de sécurité civile. Toutefois, dans les communes rurales, il est bien plus que ça. Le maire gère les problèmes quotidiens de sa ville, de son village. Du conflit de voisinage, à l’annonce du décès d’un de ses administrés à la famille, le maire est le point de repère pour l’ensemble des habitants de sa commune. Proche de la population, il est souvent sollicité à toute heure du jour ou de la nuit.

Le maire siège à la communauté de communes de son territoire. En tant que grand électeur, il participe à l’élection des sénateurs qui contrôlent les actions du gouvernement. Il est donc un élément essentiel de notre système démocratique.

Des maires désabusés

Être maire demande souvent une véritable dévotion à sa ville face à des concitoyens de plus en plus exigeants. L’indemnité perçue n’est pas fonction de l’implication de l’élu, mais de la strate de population à laquelle sa commune appartient. Or, il est souvent avéré que plus la commune est petite, plus le maire est seul face à cette responsabilité. S’ajoute à cela la réforme de l’organisation territoriale (loi NOTRe du 7 août 2015), qui diminue les compétences et donc les moyens financiers des communes au profit des intercommunalités. De fait, malgré le projet de loi qui envisage d’augmenter leurs indemnités, le désarroi des maires ne cesse d’augmenter. Aussi, selon un sondage Cevipof de janvier 2019, la moitié des maires ruraux a déclaré ne pas vouloir briguer un nouveau mandat contre 35 % habituellement.

La fonction de maire nécessite des candidats disponibles, compétents et ayant conscience de la nécessité d’offrir un service public de qualité à ses administrés. Décider de devenir maire dans une commune rurale demande aujourd’hui un véritable engagement indispensable à la survie de nos villes et villages.

Audrey Rossi

Municipales 2020 : le découragement des maires ruraux

Laisser un commentaire