Qui est Banksy, le génie du street art ?

Connaissez-vous Banksy ? Figure de proue du street art, celui qu’on appelle « le terroriste de l’art » exerce dans l’ombre depuis plus de vingt-cinq ans. Contestataire, anticapitaliste et délicieusement irrévérencieux, il distille un peu partout dans le monde sa vision ironique de la société. Toujours percutant, il appelle nos consciences à interroger ce qui nous entoure. Sans jamais être vu ni filmé… car Banksy tient à conserver son anonymat, essence même du milieu underground dans lequel il évolue. Alors, qui est Banksy, le génie du street art ?

Qui est Banksy le génie du street art ? - Le blog du hérisson
Bench Birmingham 2019 ©Site officiel de Banksy

Maître de l’art urbain… et du mystère

On connaît peu de choses sur Banksy : l’artiste garde précieusement le secret sur son identité. Il serait né à Bristol en Grande-Bretagne, en 1974. Son nom exact reste en revanche inconnu, bien que de nombreuses théories aient circulé depuis ses débuts. La dernière en date – et l’une des plus crédibles : Le graffeur ne serait autre que Robert Del Naja, chanteur du groupe trip hop Massive Attack. Comme Banksy, Del Naja est né à Bristol et manie l’art du graffiti. Il apparaît dans le documentaire de l’artiste « Faites le mur ! » réalisé en 2010. Certains observateurs ont constaté des corrélations géographiques troublantes entre les dates de concerts du groupe et les œuvres urbaines du graffeur. Malgré tout, l’énigme reste entière. Les fantasmes sur son identité perdurent et participent au fascinant « mythe Banksy » !

Une œuvre militante très riche

Les premiers graffitis de Banksy apparaissent à Bristol en 1993. Depuis, le pochoiriste a laissé son empreinte un peu partout dans le monde, de Paris à la bande de Gaza, en passant par San Francisco ou encore Barcelone. S’il ne signe pas ses œuvres de rue, celles-ci sont toutefois très reconnaissables : l’utilisation de la technique du pochoir et un message politique incisif sont sa marque de fabrique. Le graffiti réalisé à Birmingham à l’approche des fêtes de Noël en est le parfait exemple. Banksy dénonce à sa manière la situation des sans-abris en transformant un banc public en traîneau du Père Noël.

 

Artiste aux multiples facettes, polyvalent, il réalise aussi des peintures sur canevas, des sculptures, des détournements et installations.

Au-delà du graffiti : trois exemples d’actions subversives

Le militant ne se contente pas d’œuvrer dans les espaces publics. Au fil des décennies, il mène de nombreuses actions percutantes. En voici trois, qui démontrent comment l’artiste provocateur, véritable agitateur social, aime bousculer les consciences et nous amener à la réflexion.

• Exemple n°1 : l’artiste chahute les grands musées

En 2004 et 2005, Banksy s’introduit illégalement dans de célèbres musées (le MoMa à New York, le Tate Britain à Londres ou encore le Louvre à Paris). Il y affiche ses propres réalisations, versions décalées d’œuvres classiques. Le mystérieux sourire de Mona Lisa remplacé par un smiley ? Banksy l’a fait !

Qui est Banksy le génie du street art ? - Le blog du hérisson
Mona Lisa Smile 2004

• Exemple n°2 : le CD de Paris Hilton détourné

En 2006, l’artiste s’attaque cette fois à l’industrie musicale en remplaçant les disques de la riche héritière Paris Hilton par sa propre version, chez plusieurs disquaires londoniens. La musique est remixée par le DJ Danger Mouse, la pochette revisitée et les titres remaniés avec humour (« Why am i famous ? »). Fait surprenant : aucun des acheteurs dupés ne rapportera en magasin son exemplaire… À raison, car celui-ci est estimé aujourd’hui à plus de 1 000 euros !

• Exemple n°3 : la destruction de l’œuvre « La fille au ballon »

Plus récemment, en octobre 2018, le « terroriste de l’art » réussit un coup d’éclat en autodétruisant sa peinture « Girl with balloon » chez Sotheby’s à Londres, alors qu’elle vient tout juste d’être adjugée à 1,2 million d’euros. Un happening prémédité : Banksy avait pris le soin de dissimuler dans le cadre du tableau une broyeuse à papier, plusieurs années auparavant.

 

Banksy est résolument l’un des artistes les plus provocateurs de son temps. Celui qui se dit lui-même « vandale de qualité » est un graffeur subversif, transgressif, activiste… mais surtout bourré de talent. Tout simplement incontournable !

Aurélie Hubert

Qui est Banksy, le génie du street art ?

Laisser un commentaire