Islande | 5 Coups de cœur

L’Islande est une destination qui fait fantasmer nombre d’entre nous : entre ses paysages lunaires, ses cascades à volonté, ses glaciers, ses volcans, sa mousse verte… Il y a tellement à voir. Sérieusement, qui n’a jamais rêvé d’y voyager au moins une fois dans sa vie ? Vous avez sûrement envie de visiter plus que les classiques – même si magnifiques – Cercle d’Or, cascade de Svartifoss, ou encore Landmannalaugar, haut-lieu des randonnées. Voici 5 sites coups de cœur qui sauront vous émerveiller une fois en Islande.

Islande | 5 Coups de Cœur - Le blog du hérisson
©Leïla Casarin

1. Hveradalir, un trek au milieu des fumerolles

Situé dans les Kerlingarfjöll – dont on raconte qu’ils seraient le repère de criminels et des Trolls – sur la route F344, Hveradalir est un endroit qui ne vous laissera pas indifférent. En plus, il est au-dessus du cercle d’Or, la zone la plus touristique d’Islande.

Avis aux randonneurs et aux fans de géologie, vous allez être aux anges. Des fumerolles, des solfatares, des collines de rhyolite de couleur ocre n’attendent plus que vous ! Une sympathique odeur de soufre flotte dans l’air : chouette, ça va vous rappeler les œufs que vous aviez oubliés dans votre réfrigérateur…

En plus d’être un lieu visuellement très agréable, vous serez donc moins ennuyé par la masse de touristes qui lui préfère Landmannalaugar.

Quelques précautions sur place : les sentiers sont pentus et étroits, le trek n’est pas recommandé par temps de pluie. Faites également attention où vous posez les pieds : l’argile au sol peut paraître solide mais ne l’est pas ! Ne sortez pas non plus des chemins tracés, vous risqueriez de vous brûler. Vous verrez certainement des voyageurs faire ça, mais ne les suivez pas : la sécurité avant tout.

Pour vous y rendre, il vous faudra un 4×4 même s’il n’y a aucun gué à traverser. Les routes des Hautes-Terres, nommées aussi F roads (F pour Fjäll, qui veut dire montagne en islandais) sont chaotiques : nids de poule à souhait, ainsi que les rochers et gravillons qui ornent les bords ne sont pas non là pour vous faciliter votre trajet.

Découvrir l'Islande - Le blog du hérisson
Hveradalir ©Leïla Casarin

2. Sigöldugljúfur, un petit bijou encore méconnu en Islande

C’est un joli canyon qui se situe avant Landmannalaugar, là aussi dans les Hautes-Terres. La plupart des touristes ne s’y arrêtent pas, car il n’est pas visible depuis la route. Il vous faudra vous garer dans une encoche, qui ne ressemble même pas à un parking. De là, il vous faudra marcher un petit peu pour atteindre la vallée des larmes. Entouré de champs de lave, le sentier qui y mène n’est vraiment pas déplaisant.

Digne d’une carte postale paradisiaque, c’est un endroit où il faut s’arrêter pour y croire. L’eau y est d’un bleu turquoise, presque surréel. De petites cascades coulent le long de la roche, telles des larmes, d’où son nom : « vallée des larmes ». Si vous allez à Landmannalaugar par la route F208, ajoutez Sigöldugljúfur à votre itinéraire, passer à côté sans s’y arrêter serait dommage. C’est vraiment un site coup de cœur à voir en Islande.

Comme il s’agit encore d’une route F, seulement les 4×4 sont autorisés. L’avantage c’est qu’il n’y a pas de gué à traverser. Sachez que les assurances des voitures de location ne couvrent pas les dégâts des eaux…

Islande | 5 Coups de Cœur - Le blog du hérisson
Sigöldugljúfur ©Leïla Casarin

3. Fossardalur, la vallée des cascades

Imaginez que vous rouliez à travers une zone où il y a des chutes d’eau à perte de vue : bienvenue à Fossardalur, la vallée des cascades

Tout le long de la route, vous trouverez des parkings pour admirer le paysage et le prendre en photo en toute quiétude. Les fjords de l’Est sont très peu parcourus par les touristes par rapport au Sud. D’ailleurs, les guides touristiques ne se concentrent que très peu sur cette partie du pays, ce qui est bien dommage.

Bien que n’étant pas une route des Hautes-Terres, le trajet est parsemé des montées et des descentes assez prononcées. Les nids de poule nous feront amèrement regretter nos petites routes de campagne.

Le petit bonus, c’est qu’il y a un camping dans cette vallée. Il vous propose une nuit reposante accompagnée d’un fond sonore : les cascades.

Découvrir l'Islande - Le blog du hérisson
Fossardalur ©Leïla Casarin

4. Fjallsárlón, l’alternative à Jökulsárlón

L’Islande, dans l’inconscient collectif, c’est d’abord une terre de glace. Si vous voyagez là-bas, une visite des lagunes glaciaires s’impose dans votre itinéraire. Situé à une dizaine de kilomètres de Jökulsárlón et non loin de la route 1, Fjallsárlón fait partie de l’énorme glacier Vatnajökull, le plus grand d’Europe. Ce lac vous permettra d’observer des icebergs avec moins de foule que son grand frère, Jökulsárlón

En juin, c’est un lieu de ponte pour les grands labbes ou Skua, des oiseaux qui ressemblent à des goélands. Les œufs sont directement pondus à même le sol.

Si vous voulez faire une balade sur la lagune afin de vous approcher au plus près des blocs de glace, vous pouvez y acheter des tours en zodiac.

Islande | 5 Coups de Cœur - Le blog du hérisson
Fjallsárlón ©Leïla Casarin

5. Fjaðrárgljúfur, le canyon d’Islande à absolument voir

Le nom est imprononçable, tout comme la ville la plus proche, Kirkjubæjarklaustur. Si vous êtes amateurs de Scrabble, vous pouvez miser sur ces deux mots pour remporter une partie.

Le canyon Fjaðrárgljúfur, au sud-est de l’Islande est assez unique : recouvert de mousse verte, d’aspect serpentin, avec une courte balade qui vous mènera vers une petite cascade. Les scientifiques pensent qu’il a été formé durant la fin de l’ère glaciaire, suite à la fonte des glaciers

Ce site devient au fil des années de plus en plus populaire, et n’est donc plus si méconnu. Justin Bieber a par ailleurs contribué à son succès, suite à son clip de 2015 « I’ll show you ». Certaines zones sont donc restreintes pour laisser à la végétation le temps de repousser. Il arrive que le canyon soit même entièrement fermé, notamment en période de dégel : c’est là où il y a le plus de boue, les touristes sont ainsi susceptibles de piétiner la mousse pour éviter de s’embourber.

Découvrir l'Islande - Le blog du hérisson
Fjaðrárgljúfur ©Leïla Casarin

Ces sites à voir en Islande sont évidemment 5 coups de cœur. Allez les découvrir par vous-même pour vous faire votre propre opinion ! Certains deviennent malheureusement victimes de leurs succès, comme le canyon Fjaðrárgljúfur, par exemple. Ne soyez donc pas surpris s’il est interdit au public lorsque vous vous y rendez. L’Islande, ça peut aussi être quelques imprévus. Et vous, avez-vous déjà voyagé dans ce pays ? Si oui, n’oubliez pas de partager en commentaires vos endroits favoris.

Leïla Casarin

Laisser un commentaire