Flâner à Perpignan | Pyrénées-Orientales

Nichée au pied des Pyrénées et en bordure de la mer Méditerranée, la ville de Perpignan offre un patrimoine riche et authentique. Dans la belle région d’Occitanie, à deux pas de la frontière espagnole, la capitale du Roussillon regorge de ruelles anciennes, de monuments vibrants d’Histoire et d’adresses gourmandes. Et si vous vous laissiez tenter par une escapade en pays catalan ? Venez flâner à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, et découvrez une ville haute en couleurs.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Perpignan

Un peu d’Histoire…

L’Histoire de Perpignan est marquée par les diverses guerres qui l’ont tour à tour rattachée aux royaumes de France, d’Aragon, de Majorque ou d’Espagne. La ville a été la capitale du royaume de Majorque aux XIIIème et XIVème siècles. Ce n’est que sous Louis XIV, avec le traité des Pyrénées signé en 1659, que le Roussillon rejoint définitivement le royaume de France. En raison de sa position frontalière, Vauban entreprend de grands travaux pour en faire une ville fortifiée imprenable. L’arrivée du train au XIXème siècle permet l’essor du commerce du vin, des fruits et légumes et du papier à cigarettes Job. Les remparts sont démolis en 1900 pour permettre l’expansion de la ville. Cinéma, grands magasins, square et espaces verts voient le jour. De grandes demeures, villas, immeubles cossus et mêmes châteaux fleurissent dans les nouveaux quartiers prisés par les classes aisées. La ville a poursuivi son expansion au fil des ans, notamment grâce à sa position frontalière qui en fait un carrefour commercial entre la France et l’Espagne. Salvador Dali affirmait que la gare de Perpignan est le centre du monde ! Il résidait à Cadaquès, en Espagne, et c’est en effet de la gare de Perpignan qu’il expédiait ses toiles dans le monde entier…

À visiter à Perpignan : les incontournables

• Le centre-ville

Le centre historique de Perpignan est bien préservé et a conservé son charme d’autrefois. La ville porte des traces de chacune des périodes qui ont marqué son histoire. Les rues piétonnes permettent de déambuler tranquillement et de découvrir les vieux immeubles typiques perpignanais, alternant les façades en briques, en cayroux, ou colorées. La meilleure façon de découvrir Perpignan est de se perdre dans ses ruelles !

Pour pénétrer dans la vieille ville, empruntez le passage sous le Castillet, dernier vestige des remparts et monument emblématique de Perpignan. Construit au XIVème siècle, l’édifice était la porte principale de la ville fortifiée. Aux XVIIème et XVIIIème siècles, le Castillet est transformé en prison. Aujourd’hui, il abrite le musée des Arts et Traditions Populaires.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Le Castillet

Poursuivez votre promenade jusqu’à la Loge de Mer. De style gothique flamboyant, ce monument remarquable a été bâti à la fin du XIVème siècle. Il était le siège du consulat de mer, destiné à réglementer et favoriser le négoce de Perpignan, essentiellement axé sur le commerce maritime. L’Office de Tourisme y a pris ses quartiers. N’hésitez pas à vous y renseigner : des visites guidées sur différents thèmes sont proposées (Roussillon romantique, visite aux flambeaux, balade insolite, etc.).

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
La Loge de Mer

Juste derrière la Loge de Mer, se trouve l’Hôtel de Ville. L’édifice primitif a été bâti en 1318 et a été agrandi aux XVIème et XVIIème siècles. Il abrite un magnifique plafond peint datant du XIVème siècle. Dans le patio, vous pouvez admirer La Méditerranée, œuvre du sculpteur roussillonnais Aristide Maillol.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Hôtel de Ville – Sculpture La Méditerranée d’Aristide Maillol ©Wikipédia

Au gré de votre promenade, prenez le temps de découvrir la Cathédrale Saint Jean-Baptiste, de style gothique méridional, construite entre les XIVème et XVIème siècles. Le Campo Santo, qui jouxte la cathédrale, vaut également le détour. C’est un ancien cimetière disparu et réhabilité en une grande place, avec des arcades en ogives qui lui donne des airs de cloître. En été, des concerts et festivals en plein air y sont organisés.

Puis, aventurez-vous dans les ruelles autour de la cathédrale et prenez le temps de flâner dans le cœur historique de Perpignan. Vos pas vous mèneront sûrement jusqu’à la rue de la Main de Fer où se trouve la Casa Xanxo. Cette maison bourgeoise de style gothique a été édifiée en 1508 par Bernart Xanxo, riche marchand drapier. La façade est ornée d’une frise sculptée étonnante, mettant en scène des personnages grotesques et des animaux.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Casa Xanxo ©Pascale Marchesan – Mairie de Perpignan

Poursuivez votre balade rue Émile Zola et visitez l’hôtel Pams. À la fin du XIXème siècle, Jules Pams, personnage politique emblématique de Perpignan, a transformé l’ancien immeuble en un magnifique hôtel particulier richement décoré et aménagé. L’hôtel peut être visité : remontez le temps et découvrez une habitation bourgeoise de la Belle Époque.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Patio de l’hôtel Pams ©Pascale Marchesan – Mairie de Perpignan

Rue de l’Ange, vous trouverez les hôtels de Lazerme et de Mailly, qui abritent le musée d’art Hyacinthe Rigaud. Le célèbre portraitiste de Louis XIV était perpignanais ! La collection permanente présente trois parcours :

  • Perpignan gothique, avec notamment des œuvres de l’époque des rois de Majorque, premier Âge d’Or de la ville (XIIIème et XIVème siècles), ainsi que des pièces des XVème et XVIème siècles ;
  • Perpignan baroque, période marquée par les guerres successives, puis par Hyacinthe Rigaud (XVIème – XVIIIème siècles) ;
  • Perpignan moderne, qui présente des œuvres des XIXème et XXème siècles, deuxième Âge d’Or de Perpignan, marqué par des artistes tels qu’Aristide Maillol, Raoul Dufy, Picasso ou Jean Lurçat.

Des expositions temporaires y sont régulièrement organisées.

Dirigez-vous ensuite vers la place Arago. Vous sortez alors de l’enceinte de la vieille ville et découvrez les beaux quartiers construits aux XIXème et XXème siècles. Le quai Vauban, puis les allées Maillol et le square Bir-Hakeim invitent à la promenade, à l’ombre de platanes centenaires et à la fraîcheur des fontaines.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Square Bir-Hakeim ©Pascale Marchesan – Mairie de Perpignan

• Le Palais des Rois de Majorque

De l’autre côté de la vieille ville, se trouve le Palais des Rois de Majorque, un site époustouflant à ne pas manquer. De style gothique, le palais a été bâti fin du XIIIème et début du XIVème siècle. Il était la demeure des rois de Majorque, faisant de Perpignan leur capitale et le centre économique, politique et culturel de la Méditerranée médiévale. Au XVIème siècle, des murailles lui sont ajoutées pour en faire une citadelle. Bien conservés, les cours, jardins et bâtiments sont ouverts à la visite. Le palais accueille régulièrement des concerts, festivals de musique et manifestations culturelles.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Palais des Rois de Majorque

Profitez-en pour visiter l’exposition sur le Grenat de Perpignan, qui se situe dans l’enceinte du palais. Les bijoutiers de Perpignan sont les dépositaires d’un savoir-faire ancestral : la taille et le sertissage des pierres en grenat.  Une fois taillé de façon traditionnelle (taille dite de Perpignan), le grenat est serti à la main sur de l’or 18 carats, garantissant ainsi un ajustement aussi parfait que durable. Ces bijoux « sang et or », aux couleurs catalanes, sont la fierté des Perpignanais. Depuis 2018, le grenat de Perpignan est une Indication Géographique Protégée (IGP). L’exposition « Grenat de Perpignan, art et histoire d’un bijou catalan » présente des pièces d’orfèvrerie et des bijoux anciens et contemporains.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Bijou en grenat ©Ville de Perpignan

• Visa pour l’Image : le festival international du photojournalisme

Chaque année au mois de septembre, Perpignan accueille le festival international du photojournalisme « Visa pour l’Image ». L’ensemble des monuments de la ville est mis à profit pour exposer des milliers de photos. L’accès à toutes les expositions est gratuit. Certains sites habituellement fermés au public, comme le couvent des Minimes, la chapelle Saint Dominique, ou la chapelle du Tiers Ordre, sont ouverts pour les expositions. À cette occasion, le Campo Santo est transformé en théâtre en plein air. Chaque soir, sont projetées les photos des expositions et des rétrospectives sur l’actualité de l’année.

Les bonnes adresses à Perpignan

Une visite de Perpignan ne saurait être complète sans la découverte de son artisanat local. Un peu à l’écart du centre-ville, au 40 rue Sant Vicens, l’atelier de céramiques de Sant Vicens vaut le détour. Depuis près de cent ans, la famille Bauby perpétue son savoir-faire de père en fils et fille.  L’atelier fabrique des coupelles, assiettes, numéros de rue, symboles religieux, crèches de Noël et décorations catalanes aux couleurs vives.

Fleuron de l’artisanat catalan, les Toiles du Soleil sont incontournables. Vous les trouverez à la Maison Quinta, place Léon Gambetta, à deux pas de la cathédrale. À l’origine, les toiles étaient utilisées pour la fabrication d’espadrilles. Aujourd’hui, elles sont déclinées dans une multitude de couleurs, en linge de maison, toiles de transats, sacs et accessoires, etc.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Toiles du Soleil ©Laurent Boutonnet – Région Occitanie

Si vous avez envie de faire une petite pause, dirigez-vous au 14 rue de l’Ange. Le salon de thé À L’heure des Thés vous accueille dans son joli patio et vous propose des pâtisseries et du thé glacé maisons, ainsi qu’une belle sélection de thés. Il est également possible d’y prendre un brunch ou d’y déjeuner.

Offrez-vous ensuite une pause gourmande et dégustez une spécialité locale : les rousquilles. Ce sont des biscuits à pâte sableuse parfumés à l’anis et au citron et enrobés d’une fine meringue blanche. Pour cela, rendez-vous à la pâtisserie Guillaume Pruja, 6 rue Fontfroide.

Un peu à l’extérieur de Perpignan, la Confiserie du Tech propose depuis 1964 des rousquilles, mais aussi des croquants et tourons, selon des recettes traditionnelles catalanes. En arrivant ou en quittant Perpignan, un petit détour à la boutique s’impose !

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Rousquilles ©La Confiserie du Tech

Enfin, n’oubliez pas d’aller faire un tour Rue Paratilla. Cette petite ruelle est garnie d’étals de fruits séchés, épices, olives, charcuterie et spécialités locales. Un vrai plaisir pour les yeux et les papilles ! Profitez-en pour boire un petit verre de vin au Bar de la Marée.

Flâner à Perpignan ǀ Pyrénées-Orientales - Le blog du hérisson
Étals Rue Paratilla

Où manger à Perpignan ?

Si ce passage par la rue Paratilla vous a ouvert l’appétit, voici une sélection de restaurants sympas à découvrir à Perpignan.

Le restaurant Le Figuier, situé 7 rue du Figuier, propose des spécialités locales dans une ambiance conviviale. Profitez de sa terrasse, sur une placette à l’ombre d’oliviers, et goûtez des plats du terroir.

Pour une cuisine aux accents méditerranéens à base de produits frais, ne manquez pas le restaurant La Sous-Préfète. Situé 12 rue Lazare Escarguel, à deux pas de la préfecture dans le centre-ville, ce petit restaurant tenu par un couple très sympathique ravira les fins gourmets.

Pour manger sur le pouce, direction Les Halles, quai Vauban. Ici, sont rassemblés des commerçants et petits comptoirs de produits frais, à consommer sur place ou à emporter. Boulangerie, pâtisserie, boucherie, primeur, poissonnerie, spécialités culinaires françaises et internationales, bar à vin, etc. On peut y manger de tout, ou simplement boire un verre en grignotant.

Avec la construction du Théâtre de l’Archipel, dont l’architecture originale est signée Jean Nouvel, l’avenue du Maréchal Leclerc est devenue le nouveau quartier branché de Perpignan. On y trouve de nombreux restaurants et bars aux terrasses animées. Il y en a pour tous les goûts ! Cuisine catalane, marocaine, libanaise, française, moderne, etc. Une mention spéciale pour le Ben Aqui et La Fabrik, qui proposent des spécialités catalanes, des tapas et des vins locaux, dans une ambiance conviviale et chaleureuse.

Enfin, pour une cuisine gastronomique, empruntez la rue des Cardeurs, une petite ruelle charmante entre la Loge de Mer et la Cathédrale. Au numéro 16, se situe le restaurant La Rencontre. Le chef choisit des produits frais et locaux et revisite les classiques de la cuisine française, avec une touche d’originalité. Les plats proposés changent au grès des saisons et des produits trouvés au marché. Les assiettes sont soignées et colorées. Un régal !

Où dormir à Perpignan ?

Les chambres d’hôtes Can Artists sont idéalement situées au cœur du centre-ville, place de la Loge. Les chambres sont spacieuses et décorées avec goût. Choisissez la suite « Hot Tube » et profitez de la terrasse avec bain à remous et d’une très belle vue sur la Loge de Mer.

Juste à côté, au 1 rue Fabrique d’en Nabot dans un hôtel particulier du XVIème siècle, se trouve l’hôtel de la Loge. Son patio intérieur, agrémenté de bougainvilliers, bananiers et citronniers, offre un havre de paix en plein cœur du centre-ville.

Pour des chambres ou petits appartements aménagés avec soin, optez pour les Suites Coronell d’en Vila. Ce petit hôtel familial est idéalement situé place de la République, en plein de centre de Perpignan.

Si vous souhaitez profiter de la douceur du climat de Perpignan, posez vos valises au Château La Tour Apollinaire, juste de l’autre côté de la Têt, la rivière qui traverse Perpignan. Agrémenté d’un jardin, d’une piscine et d’une très jolie véranda, cet établissement authentique rendra votre séjour agréable et relaxant.

Entre culture catalane, architectures riches et variées, musées, expositions et festivals, Perpignan réunis tous les ingrédients pour une escapade aux couleurs du Sud réussie !

Inga Penverne

Laisser un commentaire