Flâner à Rodez | Aveyron

Que savez-vous de Rodez, la ville de Pierre Soulages ? La capitale aveyronnaise est située en hauteur, dans les contreforts sud du Massif central. L’ancienne cité des Ruthènes est classée « Ville ou pays d’art et d’histoire ». Elle a également obtenu la première place des villes de 20 000 à 50 000 habitants où il fait bon vivre. Deux excellentes raisons de venir flâner à Rodez en Aveyron, le temps d’un week-end ou pour quelques jours.

Flâner à Rodez | Aveyron - Le blog du hérisson
Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption ©Papy Ra

Quelques mots sur l’histoire de Rodez

Le peuple des Rutènes a fondé Rodez au IIème siècle avant notre ère. Alors nommée Segodunum, la ville était un important carrefour d’échanges économiques, au cœur du pays ruthénois.

À la fin du IVème siècle, le christianisme devient la religion d’État. La capitale rouergate n’y échappe pas. Un groupe épiscopal est construit à l’emplacement de l’actuelle cathédrale.

Au Moyen-Âge (XIIIème et XIVème siècles), la ville est partagée entre deux territoires ennemis : la Cité, dirigée par un évêque, et le Bourg, le véritable centre économique de Rodez, gouverné par un comte. Il faudra attendre le 29 juillet 1666, et un arrêt du Conseil du roi, pour que les instances des deux villes fusionnent en une seule juridiction.

Après la Révolution française, Rodez devient la préfecture de l’Aveyron, à la place de Villefranche-de-Rouergue. Les fortifications disparaissent, la ville s’embourgeoise.

À partir du XIXème siècle, le chef-lieu de l’Aveyron se métamorphose :

  • Rodez s’étend sur la colline voisine suite à la construction du viaduc de Bourran ;
  • le Centre hospitalier Jacques-Puel est édifié dans ce quartier ;
  • des zones d’activités renforcent l’attrait économique de Rodez ;
  • le cœur historique se modernise ;
  • le jardin public du Foirail et l’esplanade attenante sont restructurés ;
  • de nouveaux lieux de culture et d’échanges (musée Soulages, multiplex, salle des fêtes) dynamisent l’ancienne capitale du Rouergue ;
  • la ville se désenclave progressivement grâce aux travaux réalisés sur l’aéroport Rodez-Marcillac, le réseau ferré et la RN88.

Aujourd’hui, l’agglomération ruthénoise constitue un pôle d’attraction économique et touristique en Occitanie, à proximité de Toulouse, Montpellier, et Clermont-Ferrand. Chargée d’arts et d’histoire, Rodez est le lieu idéal pour un court séjour ou pour une flânerie prolongée.

Flâner à Rodez | Aveyron - Le blog du hérisson
Maison d’Armagnac ©ANSELM

À visiter, à faire, les insolites…

La cathédrale Notre-Dame de l’Assomption : juché au sommet de la colline ruthénoise, l’édifice de grès rose est un chef-d’œuvre de l’architecture gothique. Joyau de la préfecture aveyronnaise, il a été classé monument historique en 1862. Une visite à ne pas manquer !

Le centre historique : l’office du tourisme propose un circuit piétonnier pour découvrir Rodez. Pendant 1h30, vous déambulez dans les anciennes villes du Bourg et de la Cité, à la découverte des hauts lieux de l’histoire ruthénoise.

Le musée Soulages : ouvert en 2014, l’établissement culturel occupe un bâtiment contemporain fait de verre et d’acier, à deux pas de la cathédrale. Venez y découvrir un fonds exceptionnel de 500 œuvres et documents, couvrant les 30 premières années de création de Pierre Soulages.

Le musée Fenaille présente l’archéologie, l’histoire et l’art de la région du Rouergue. Le lieu abrite notamment la plus importante collection de statues-menhirs d’Europe.

Le marché traditionnel : le samedi, rendez-vous au marché de Rodez. Vous y trouverez des produits frais locaux et des spécialités aveyronnaises cuisinées sur place.

Le Festival Folklorique International du Rouergue : si vous visitez la capitale rouergate au mois d’août, ne manquez pas ce festival haut en couleur. Chaque année, il réunit 500 musiciens et danseurs du monde entier, dans une trentaine de lieux différents.

Musée Soulages | Aveyron - Le blog du hérisson
Musée Soulages ©Thierry Ilansades

Les bonnes adresses

L’Aveyron Gourmet offre des produits du terroir aveyronnais et des couteaux de Laguiole. (20 rue Louis Oustry)

Aici ravira vos papilles avec son large choix de pâtisseries et de chocolats. Ces gourmandises sont conçues par Matthieu Clot, un maître artisan chocolatier-pâtissier du cru. (3 rue Penavayre/9 avenue de L’Entreprise)

Les Thés d’Oc : la boutique propose une gamme étendue de thés, infusions et accessoires. Elle est assortie d’une maison de thé, idéale pour une halte. (2 rue Neuve)

Bshop : situé dans une ancienne chapelle rénovée, Bshop expose et vend des objets uniques ou fabriqués en petite série par des artisans d’art. Le lieu offre également un jardin d’agrément, pour profiter d’une boisson chaude accompagnée de gourmandises. (13, rue Béteille)

16.45 : prenez le temps de siroter des cocktails dans une ambiance feutrée, en plein cœur historique de Rodez. (31 rue du Bal)

Où manger et dormir ?

Café Bras : accolé au musée Soulages, l’établissement est tenu par le chef étoilé Michel Bras et son fils Sébastien. Le lieu propose deux espaces : un côté comptoir, accessible sans réservation pour un repas sur le pouce ; un côté restaurant, pour lequel vous devrez réserver. (Jardin du Foirail)

La Gargouille : nichée au pied de la cathédrale, cette table inventive saura vous séduire avec sa cuisine maison, faite à base de produits frais. (1 place d’Estaing)

Le Restaurant Angkor Nokor Reach ravira les amateurs de gastronomie asiatique. (12, boulevard François Fabié)

Le Livingroom est un salon de thé convivial. Vous y dégusterez des plats simples et des pâtisseries gourmandes, dans une ambiance chaleureuse. (3 rue du Bal)

Aubrac Burger fabrique des burgers de qualités, faits avec de la viande d’Aubrac et du pain artisanal. Attention, l’endroit est petit donc prévoyez d’emporter votre repas. (93 rue Béteille)

Le Bowling du Rouergue : n’hésitez pas à sortir de Rodez pour découvrir cette table. Le restaurant propose une cuisine aveyronnaise roborative, à prix abordable. Une institution ! (Bowling du Rouergue, 12850 Onet-le-Château)

Kiosque du jardin Foirail | Aveyron - Le blog du hérisson
Kiosque du jardin Foirail ©bcinfrance

La Ferme de Bourran occupe un grand jardin arboré, à l’écart du centre-ville. Cet hôtel 4* saura vous séduire grâce à ses chambres spacieuses et son service de qualité. L’endroit parfait pour une halte reposante. (5 rue de Berlin)

L’Hôtel Biney est idéalement situé dans le centre historique. L’établissement 3* donne sur une voie calme, à deux pas de la cathédrale Notre-Dame et du jardin Foirail. (Rue Victoire Massol)

Les Chambres Hautes d’Anastasia : ce Bed & Breakfast propose deux logements indépendants, non loin du cœur historique de Rodez. (12 rue Combarel)

Le Château de Canac offre des chambres d’hôtes d’exception aux portes de la capitale du Rouergue. Les prestations haut de gamme de cette maison d’hôte combleront les amateurs d’hébergements atypiques et raffinés. (Impasse de Canac, 12850 Onet-le-Château)

Le Château de Labro est situé dans un écrin de verdure, entre le chef-lieu aveyronnais et le joli domaine de Vabres. L’établissement propose des logements de toutes les tailles et pour tous les goûts. Il dispose même d’une cabane perchée dans les arbres ! Envie de vous détendre ? Réservez une prestation dans le spa. Bien-être et lâcher-prise assurés ! (Labro, 12850 Onet-le-Château)

Flâner à Rodez | Aveyron - Le blog du hérisson
©Roland.B

Située au cœur du département de l’Aveyron, la ville d’art et d’histoire mérite qu’on s’y attarde. Alors n’hésitez pas et venez flâner à Rodez, le temps d’un week-end ou pour quelques jours.

Delphine Jouenne Saliou

Laisser un commentaire