11 raisons de voyager en Norvège avec ses enfants

Le saviez-vous ? En Norvège, les enfants sont rois, dans le bon sens du terme. Ce pays est véritablement kids friendly : tout est fait et pensé pour eux. Si le climat, les distances ou l’immensité de la nature vous freinent pour oser vous aventurer en Scandinavie en famille, voici 11 raisons de voyager en Norvège avec ses enfants.

11 raisons de voyager en Norvège avec des enfants - Le blog du hérisson
La pointe du phare Lindesnes ©Stéphanie Soulier

1. Rencontrer des Trolls et autres farfadets

Eh oui, la Norvège est le pays des Trolls et des lutins. Ces personnages des contes et légendes scandinaves qui peuplent les forêts et les montagnes plairont à vos enfants, même s’ils sont plutôt laids avec leur long nez et leurs dents pointues. Prenez toutefois garde à ne pas les fâcher, car dit-on, leur colère est sans limites ! Issus du folklore norvégien, on les trouve partout : dans les boutiques de souvenirs immanquablement, mais aussi dans leur habitat naturel. Au mont Fløyen sur les hauteurs de Bergen par exemple, vous les rencontrerez au détour de votre promenade dans les bois. Attention, ces êtres facétieux pourraient bien chercher à vous jouer des tours… D’autant qu’ils auraient le pouvoir de changer d’apparence pour tromper les humains !

2. Observer des baleines dans la mer de Norvège

Pour observer les baleines en Norvège, il faut aller dans le Nord, au-delà du cercle polaire arctique. C’est au large des îles Lofoten, des îles Vesterålen ou de Tromsø que vous aurez le plus de chance d’en apercevoir. Différentes espèces sont visibles en fonction de la saison : cachalots, baleines à bosse, mais aussi orques ou dauphins ! Ces géants des mers feront briller les yeux de vos enfants… et les vôtres. À coup sûr, un beau moment de contemplation en famille et des souvenirs qui resteront gravés dans la mémoire.

3. Partir sur les traces des Vikings

Et si vous profitiez d’un périple en Norvège avec vos enfants pour leur faire découvrir l’histoire des Vikings, peu abordée dans les manuels scolaires ? Ils ont fait trembler l’Europe pendant plus de deux siècles, du moins c’est la vérité que le mythe viking a cherché à établir. En fait, ils étaient surtout d’excellents commerçants, des bâtisseurs hors pair et de grands navigateurs. D’ailleurs, vos enfants apprendront que ce sont eux qui ont découvert l’Amérique, du côté de Terre-Neuve, bien avant Christophe Colomb. La civilisation viking passionnera toute la famille avec ses dieux de légende (Odin, Thor), son écriture runique, ses femmes indépendantes et ses chefs valeureux aux noms qui résonnent encore aujourd’hui (Rollon, Erik le Rouge ou Olav – ce dernier n’ayant, bien entendu, aucun rapport avec le bonhomme de neige de la Reine des Neiges). De nombreux musées retracent l’histoire de ce peuple. Par leur aspect ludique, le musée historique d’Oslo avec sa section viking ou le musée des Vikings dans les Lofoten plairont particulièrement aux enfants.

4. Admirer des beautés naturelles extraordinaires : fjords, glaciers, cascades

En Norvège, la nature règne en maître. Sans trop d’efforts, même avec des tout-petits, il est possible de s’en mettre littéralement plein les yeux. Vous pensez que votre enfant est trop jeune pour s’approcher d’un glacier ? Pas forcément. La preuve avec le Nigardsbreen qui permet d’atteindre, après seulement 3 km de marche, une des langues du plus grand glacier d’Europe. Superbe !
Visiter la Norvège avec ses enfants, c’est aussi s’émerveiller en famille devant les innombrables cascades s’offrant à la vue des touristes parfois sur le bord même des routes. Vous voulez les épater ? Faites-leur découvrir Steinsdalsfossen, des chutes d’eau qui leur réserveront une belle surprise : pouvoir passer derrière le rideau d’eau ! Effet « waouh » garanti. 

5. Approcher des animaux en liberté

Au cours de vos randonnées en Norvège, vous croiserez de nombreux animaux en liberté. Les moutons et les chèvres sont sans doute ceux que vous côtoierez le plus. Peu farouches s’ils sont en semi-liberté et parfois un brin curieux, ils se laisseront approcher facilement. Vous pourrez également apercevoir, au détour d’une balade, des bœufs Highlands, une race bovine à poil long. En revanche, pour voir des élans, il faudra compter sur la chance. Mais qui sait, si vous visitez la Norvège avec vos enfants en camping-car, ils pourraient bien en repérer le long de la route pendant un trajet. D’ailleurs, pourquoi ne pas inscrire cette activité au menu des occupations routières pour changer des jeux de société de voyage et de la tablette ?

6. Embarquer pour une traversée en ferry (ou une croisière en bateau)

L’eau est partout en Norvège. Impossible de se déplacer par la route sans devoir embarquer à bord d’un ferry ou d’un bac pour traverser un fjord. Toute la famille profitera de cette halte pour admirer les paysages et prendre un peu l’air.
Avez-vous songé à mettre une croisière au programme de votre périple en Norvège avec vos enfants ? L’express côtier Hurtigruten rallie Bergen à Kirkenes, à la frontière russe, en 34 étapes. Ce voyage le long des côtes norvégiennes est réputé pour être l’un des plus beaux du monde. Dormir l’espace d’une nuit – ou plus – dans une cabine a toutes les chances de plaire à vos petits moussaillons !
Sur les gros ferries comme sur les bateaux de l’Hurtigruten, des aires de jeux sont aménagées pour occuper les plus jeunes durant la traversée s’ils trouvent le temps long.

7. Se régaler de fruits rouges en été

Si vous vous rendez en Norvège avec vos enfants en été, vous aurez la chance de pouvoir ramasser des fraises, des framboises et des myrtilles durant vos balades et randonnées. Elles prendront alors une tournure gourmande que toute la famille appréciera. Gare au mal de ventre en cas d’abus !
Valldal, dans les environs d’Åndalnes, assure une très grosse partie de la production nationale de fruits rouges et ils sont vraiment délicieux. Dans un pays où les fruits et légumes sont plutôt insipides, c’est suffisamment rare pour être signalé !

8. Pêcher dans un fjord

Avec ses nombreux fjords, lacs et cours d’eau, pêcher en Norvège est vraiment facile et accessible à tous. Pour autant, facile ne signifie pas forcément fructueux pour les petits apprentis pêcheurs. Mais est-ce bien important ? Avant de mettre une canne entre les mains de votre enfant, assurez-vous tout de même que la pêche est autorisée, car un permis peut parfois s’avérer nécessaire. Et si l’intérêt de vos bambins pour cette activité retombe faute de prise, vous pourrez toujours vous rabattre sur un concours de ricochets en famille.

9. Croiser un Russ et lui demander sa carte

Si vous visitez la Norvège avec vos enfants en avril ou en mai, vous pourriez bien croiser un Russ. Aucun rapport avec la Russie. Il s’agit d’un lycéen norvégien qui célèbre la fin de l’année scolaire selon la tradition du Russefeiring. Durant un mois jusqu’au 17 mai – jour de la fête nationale – il se livre à des défis et excès en tous genres, avant de retourner sagement à ses révisions d’examen. Vous ne pourrez pas le rater, il arbore une salopette rouge ou bleue bardée d’autocollants ou d’inscriptions avec son surnom cousu en grosses lettres blanches le long d’une jambe. Il ne doit ni la quitter (sauf pour dormir) ni la laver. S’il s’y risque et qu’il est découvert, ses camarades coupent une jambe à son pantalon !
Le rapport avec les enfants ? Le Russ a toujours sur lui des cartes de visite, que les petits Norvégiens collectionnent. Une photo loufoque, le prénom de l’étudiant et quelques anecdotes personnelles amusantes y figurent notamment. Un souvenir original de Norvège que votre enfant sera content de rapporter en France !

10. Déambuler dans des musées en plein air

La Norvège regorge de musées en plein air qui retracent la vie rurale d’autrefois à laquelle le peuple norvégien reste très attaché. Souvent situés en pleine nature, au cœur de paysages somptueux, ils offrent l’avantage d’allier culture et grand air. Ces musées à ciel ouvert regroupent des ensembles de bâtiments anciens en bois plus ou moins nombreux qui reconstituent, partiellement ou entièrement, des villages d’antan : granges, fermes, ateliers, écoles, etc. Le plus célèbre est celui de Maihaugvegen à côté de Lillehammer. Mais vous n’êtes pas à l’abri, au cours de votre road trip en Norvège, d’en découvrir aussi par hasard. Sous leurs airs abandonnés, ils recèlent de trésors, vestiges du temps passé, qu’ils offrent volontiers à la vue des visiteurs suffisamment intrigués pour oser aller s’y aventurer.

11. Faire du trampoline à gogo

En Norvège, tout est pensé pour les enfants et vous serez surpris de voir à quel point les aires de jeux sont nombreuses et bien conçues. Toutes ou presque sont équipées — entre autres — de trampolines. Comme les montagnes sont omniprésentes, la plupart du temps les petits acrobates feront des cabrioles tout en profitant de superbes paysages. Les adultes pourront bien évidemment s’essayer également aux sauts avec vue. Grandiose !

Par son côté 100 % nature et résolument kids friendly, la Norvège est une destination idéale pour voyager avec un enfant. Si la rudesse du climat vous effraie vraiment, choisissez alors la haute saison touristique, de mi-juin à mi-août, pour découvrir ce merveilleux pays. Mais n’oubliez pas, les Norvégiens ont aussi des enfants. Surtout que selon un proverbe local, derrière les nuages, le ciel est toujours bleu…

Stéphanie Soulier

3 réflexions sur “11 raisons de voyager en Norvège avec ses enfants

  • 9 janvier 2020 à 9 h 03 min
    Permalien

    J’ai toujours voulu partir en voyage en Norvège et cela même si je n’ai pas d’enfant. Je suis un grand fan de la civilisation viking et je souhaiterais en savoir plus sur leur histoire.

    Répondre
  • 10 janvier 2020 à 9 h 26 min
    Permalien

    Je suis également un grand fan de la série télévisée « Vikings ».

    Répondre

Laisser un commentaire