Nourrir les oiseaux des jardins

L’hiver approche à grand pas. Déjà le froid, l’humidité et le manque de nourriture rendent la vie difficile aux animaux dans la nature. Il existe pourtant un geste utile et facile à faire : nourrir les oiseaux des jardins. Mais pas n’importe comment : voici quelques conseils pour leur donner à manger sur vos balcons et dans vos jardins en évitant des erreurs fatales.

Nourrir les oiseaux des jardins - Le blog du hérisson

Quand nourrir les oiseaux des jardins ?

Vous pouvez aider les oiseaux à se nourrir dans toute la période de l’année où le froid est durable. Cela va généralement de novembre à fin mars, en France, avec des nuances selon les régions.
Les scientifiques déconseillent unanimement de prolonger le nourrissage au printemps et en été. En ces saisons, la nourriture redevient abondante dans la nature, et les oiseaux nourris par l’Homme, notamment les jeunes de l’année, risqueraient de devenir dépendants de lui.
Durant la période de froid, veillez à nourrir régulièrement les oiseaux, de préférence le matin. Après avoir lutté toute la nuit contre le froid, ils ont un grand besoin de calories pour survivre.

Avec quoi nourrir les oiseaux ?

Sur ce point, les idées reçues et les mauvaises pratiques sont courantes, par exemple avec le pain. Il ne faut pas donner de pain aux oiseaux : ils le digèrent très mal et peuvent même s’intoxiquer.
La règle pour le nourrissage des oiseaux est le bon sens, c’est-à-dire leur proposer les aliments qu’ils mangent dans la nature. Ce sera surtout des graines (tournesol noir, millet, maïs concassé), ni grillées, ni salées évidemment, des fruits de saison décomposés (pomme, poire, raisin) et de la graisse d’origine végétale (huile de colza).
Pensez à donner de l’eau que les oiseaux ne trouveront pas dans la nature s’il gèle.

Comment installer la nourriture pour les oiseaux ?

Les dispositifs de nourrissage des oiseaux sont variés : à poser sur pied ou à suspendre, en distributeur ou en plateau. L’essentiel est de les protéger de la pluie et des prédateurs, comme nos amis les chats, donc à une hauteur suffisante. Attention aussi quand vous placez une mangeoire près d’une fenêtre : il arrive fréquemment, hélas, que des oiseaux s’assomment contre une vitre.

Ne négligez pas l’hygiène de vos mangeoires. Nettoyez-les régulièrement au savon, surtout s’il s’agit d’un système où les oiseaux peuvent se poser sur la mangeoire et donc y déféquer. Les fientes d’oiseaux sont responsables de maladies infectieuses pouvant entraîner des épidémies mortelles. Pour la même raison, dispersez plusieurs points de nourrissage dans votre jardin ou sur votre balcon pour ne pas augmenter les risques de propagation dans un seul endroit.

Nourrir les oiseaux des jardins - Le blog du hérisson

Ainsi munis de ces quelques recommandations, vous pouvez faire le bonheur de vos petits voisins à plumes et profiter par la même occasion d’un spectacle passionnant.

Véronique Hamon

3 pensées sur “Nourrir les oiseaux des jardins

  • 9 janvier 2020 à 9 h 04 min
    Permalink

    Il y a deux grands arbres dans mon jardin et tous les matins je me réveille avec les chants des oiseaux. C’est vraiment paisible. J’ai acheté des dispositifs de nourrissage que j’ai suspendu aux branches.

    Répondre
    • 9 janvier 2020 à 11 h 58 min
      Permalink

      Merci pour votre commentaire. C’est très bien de penser à eux et en plus c’est facile à mettre en place.

      Répondre
      • 10 janvier 2020 à 9 h 29 min
        Permalink

        C’est facile à mettre en place et les oiseaux pourront garder leur liberté.

        Répondre

Laisser un commentaire