Bientôt un label pour les produits ménagers ?

Annoncée par le gouvernement le 7 mai 2021, une nouvelle étiquette mentionnant la toxicité des produits ménagers est programmée pour 2022. Cet indicateur, baptisé ToxiScore, permettra au consommateur de visualiser d’un coup d’œil le degré de nocivité d’un produit. Alors, bientôt un label pour les produits ménagers ?

Bientôt un label pour les produits ménagers ? - Le blog du hérisson
©annashvets

Quels sont les produits concernés par le label ToxiScore ?

Partant du constat que les étiquetages sur les produits ménagers ne sont pas assez lisibles pour le consommateur, le gouvernement a décidé de simplifier le dispositif. Cette idée n’est pas nouvelle. Un Ménag’Score, initié par 60 millions de consommateurs, existe depuis 2019. Cet indice, mis au point par des experts de l’Institut National de la Consommation, permet déjà de comparer de nombreux produits.

Le ToxiScore souhaite généraliser cette méthode d’évaluation. Il concernerait tous les produits ménagers du quotidien : liquide vaisselle, lessive, spray assainissant, nettoyant multi-usages, de cuisine ou de salle de bain.

Quels sont les objectifs du ToxiScore ?

« Aujourd’hui, les étiquettes des produits ménagers sont très complexes ; on ne sait pas très bien comment s’en servir », a argumenté la ministre de l’Écologie Barbara Pompili sur France Info vendredi 7 mai.

L’objectif principal du ToxiScore est donc de limiter les risques personnels pour l’utilisateur et les occupants du logement. Les substances chimiques contenues dans les produits du quotidien peuvent provoquer des risques immédiats pour la santé : Allergies, intoxications ou brûlures. Certaines substances sont également dangereuses à plus long terme : c’est le cas par exemple des perturbateurs endocriniens.

Le second risque est celui porté sur l’environnement : les produits ménagers contiennent certains composants non biodégradables qui se retrouvent dans les eaux usées et se révèlent toxiques pour les milieux aquatiques. C’est le cas des silicones par exemple.

À quoi ressemblera cet indicateur ?

Il est probable que cette nouvelle étiquette ressemblera au Nutri-score qui est affiché sur de nombreux produits alimentaires transformés. Le modèle, basé sur une échelle de qualité nutritionnelle associant 5 lettres et 5 couleurs, est maintenant bien connu et apprécié du consommateur.

Le ToxiScore reprendrait ce système de notation en allant de la lettre A (associée au vert) pour un produit inoffensif, à la lettre E (associée au rouge) pour un produit classé très toxique et fortement déconseillé.

L’utilité de la mise en application du label ToxiScore semble faire l’unanimité

Le ToxiScore répond aux besoins de transparence et de lisibilité d’un consommateur de plus en plus sensibilisé aux problématiques de santé publique et d’environnement. Pour autant, les contours de ce nouveau dispositif restent encore flous. Le volontarisme des industriels d’adhérer à ce ToxiScore reste une variable importante du succès de cet indicateur. D’autant qu’il n’est pas annoncé à ce jour d’obligation pour les fabricants d’y souscrire.

Que pensez-vous de ce nouveau label ?

Christelle Bordet

Bientôt un label pour les produits ménagers ?

Laisser un commentaire