Comment vendre sur Internet sans site ?

Que vous soyez particulier ou commerçant, vous pouvez compter sur de nombreuses solutions e-commerce pour vendre un service sur Internet ou y proposer un bien. Développer votre visibilité sur le Web est aujourd’hui un excellent moyen de monétiser votre activité, même si vous n’avez pas d’espace dédié. Alors, si vous vous demandez comment vendre sur Internet sans site, voici quelques pistes qui vous aideront à commercialiser vos produits facilement.

Comment vendre sur Internet sans site ? - Le blog du hérisson

La communication multicanal, une stratégie e-commerce efficace

Multiplier les canaux de diffusion permet de toucher de nombreux clients et de communiquer efficacement, même sans avoir son propre site Internet.

En effet, les internautes qui naviguent de site en site pour se divertir, s’informer et consommer, sont à la recherche de solutions pour combler leurs besoins. Vous rencontrerez donc vos prospects sur différents espaces :

  • sites e-commerce ;
  • réseaux sociaux ;
  • sites d’annonces.

Le marché du e-commerce, en plein essor, compte à ce jour plus de demandes que d’offres. Ainsi, déployer votre présence sur les sites à forte audience en adoptant une stratégie multicanal offrira à vos clients la possibilité de vous trouver aisément.

Comment vendre sur Internet sans site ?

En apparaissant sur les sites populaires, vous bénéficiez d’une place en tête des recherches et profitez des avantages de chacun ! Alors pour savoir comment vendre sur Internet sans site, privilégiez les marketplaces, les réseaux sociaux et l’outil Google My Business, vous ne serez pas déçu.

• Les marketplaces

Les plateformes comme Etsy, Amazon ou Cdiscount mettent en relation acheteurs et vendeurs. Contre un pourcentage sur chaque transaction, vous profitez d’une interface claire, d’une solution de paiement facilité et d’une large audience. Que vous soyez professionnel ou particulier, vous pourrez y vendre des biens neufs ou d’occasion, sans vous soucier de la gestion du site. L’avantage des marketplaces ? En un clic, vous accédez au marché national, voire international. Intéressant, non ?

• Google My Business

Google met à disposition de ses utilisateurs la possibilité de créer une fiche entreprise. Google My Business fonctionne comme une vitrine virtuelle adaptée aux commerçants. Après avoir complété votre profil, vous renseignez des catégories de produits ou de services. La publication d’offres ou d’événements, à partager sur vos réseaux sociaux, augmente votre visibilité. C’est un outil puissant en matière d’audience puisque vous apparaissez en tête des recherches pour l’internaute qui fait une requête localisée. Pour le vendeur, c’est la garantie de répondre aux demandes de proximité et d’attirer l’attention de ses (futurs) clients.

• Les sites d’annonces

Vous les connaissez déjà en tant que consommateur. Les sites d’annonces tels que Leboncoin ou Ebay pour les plus connus, permettent de vendre sans commission, des biens ou des services. Leur principal intérêt est que l’audience y est qualitative car l’internaute qui s’y trouve a une réelle intention d’acheter. Déjà très prisés des brocanteurs et des agents immobiliers, certains services s’y développent à présent, comme la formation ou l’administration. Plus adaptés aux particuliers, les annonces sont à renouveler environ tous les 3 mois.

• Les réseaux sociaux

Particuliers et professionnels, ne négligez pas l’impact des réseaux sociaux sur votre chiffre d’affaires. On y trouve plus de la moitié des internautes qui aiment y échanger bons plans et retours d’expériences. En tête, Facebook avec sa solution e-commerce gratuite (avec options payantes) permet la création d’une page dédiée associée à un marketplace. Mais attention, comme tout réseau social, il est primordial d’y publier régulièrement pour être visible et donner à voir une image dynamique et attractive. D’autres réseaux, comme Instagram et Pinterest sont intéressants, notamment grâce aux hashtags qui permettent aux acheteurs de vous cibler.

• Le click and collect

L’offre mise en place par le gouvernement donne accès à une plateforme dédiée aux commerçants. Professionnels, profitez-en ! Car le chiffre d’affaires généré par les ventes du click and collect ne compte pas dans le calcul de l’aide accordée par l’Etat !

Vous l’aurez compris, une stratégie multicanal est une excellente option pour vendre sur Internet sans site. En vous hissant en tête des moteurs de recherche, vous augmentez vos revenus (presque) sans effort.

Comment vendre sur Internet sans site ? - Le blog du hérisson

Vendre un service sur Internet, je peux ?!

Vendre un service sur Internet est une démarche spécifique qui ne répond pas aux mêmes exigences que la vente de biens. Sur le plan légal, vous devez être un professionnel, sauf si votre activité est éligible au CESU (Chèque Emploi Service Universel), et entre dans la liste suivante :

  • baby-sitting ;
  • entretien de la maison ;
  • petits travaux de jardinage et bricolage ;
  • soutien scolaire ;
  • assistance aux personnes fragiles ;
  • assistance à domicile.

Dans ce cas, vous pourrez communiquer votre offre sur le Web. Pour les autres, il est impératif d’avoir une société déclarée, même en micro-entreprise pour vendre sur Internet.

Dès lors, élaborez un plan de communication adapté à votre secteur d’activité. Ainsi, les professionnels de la beauté privilégieront les interfaces qui laissent une large place à l’esthétisme, comme Pinterest ou Instagram. En revanche, si vous vendez du secrétariat ou de la comptabilité, préférez les canaux plus professionnels, tel que LinkedIn. Pour s’inscrire, rien de plus simple, il suffit de se rendre sur le site et de créer votre compte en complétant les informations demandées. Vendre un service sur Internet n’a jamais été aussi simple !

Comment mettre en valeur son offre sur le Web ?

Une fois votre profil créé, il reste à le compléter et à l’animer. Pour remplacer la visite en magasin et l’expérience du réel, une description soignée de votre activité fera la différence. Attirez l’attention de l’internaute en détaillant votre profil avec des offres séduisantes et en l’illustrant de belles photos.

Vos images doivent être claires plutôt que sombres, pour être plus captivantes. De plus, celles qui représentent les “vrais” produits ont un taux d’engagement supérieur à 30 %. Quant à votre texte, il doit anticiper les questions de l’acheteur. Suggérez-lui des utilisations inédites et suscitez son envie par la mise en scène. Mais ne soyez pas trop long. L’écriture pour le Web est concise et efficace. À bon entendeur !

Une stratégie à oser ? Sollicitez des utilisateurs populaires, les influenceurs. En plaçant votre produit dans une publication, ils peuvent faire bondir vos ventes grâce à leur visibilité. Ça se tente !

Comment vendre sur Internet sans site ? - Le blog du hérisson

Évidemment, cette liste est non exhaustive car il existe un grand nombre de supports digitaux. Néanmoins, vous en savez déjà un peu plus sur le e-commerce, et comment vendre sur Internet sans site. Attention toutefois, car si ces solutions sont clé en main, la création de contenu ne s’improvise pas. Pour ceux qui ne savent pas par où commencer, il peut être intéressant d’investir pour optimiser son profil vendeur et déployer son activité sur la toile. Pensez aux professionnels de la communication, qui peuvent faire décoller votre petite entreprise en quelques clics.

Dorothée Jarry Rousselle

Laisser un commentaire