Les enfants et l’environnement : sensibiliser sans angoisser

Pollution, réchauffement climatique… En tant que parent, il est difficile de rester positif devant cet avenir apocalyptique que l’on promet à votre famille si la société ne change pas sa trajectoire au plus vite. Les médias ont réussi à générer de la peur dans vos esprits et vous ne voulez pas que cela atteigne vos enfants ? Avec ce climat anxiogène dans lequel nous vivons, peut-être est-il temps de montrer à votre chère progéniture que c’est grâce à l’espoir que l’on progresse, et que, non, rien n’est pour l’instant fichu ! Mais comment sensibiliser les enfants à l’environnement sans les angoisser ?

Les enfants et l'environnement : sensibiliser sans angoisser - Le blog du hérisson

Évitez que la télévision ne génère du stress

Qu’il soit question d’environnement ou autres problèmes de société, le journal télévisé est particulièrement bien doté en mauvaises nouvelles. Vous vous imprégnez de ce climat non prometteur tous les soirs. Tout comme votre enfant, qui a bien souvent l’oreille qui traîne même s’il a l’air concentré sur son nouveau Lego.

Proposez-lui plutôt de regarder des programmes ludiques conçus pour lui : par exemple, l’émission C’est toujours pas sorcier (qui remplace la précédente diffusion au franc succès, c’est pas sorcier), cible principalement les 6-14 ans, et a l’avantage d’expliquer avec un vocabulaire simple des sujets compliqués. Elle rencontre un tel triomphe de par son aspect divertissant que même les 4-5 ans s’y intéressent. Vous pouvez la retrouver sur France 4 ou via la plateforme gratuite Okoo. Et, au moins, votre petit ne fera pas de cauchemars !

Les enfants et l'environnement : sensibiliser sans angoisser - Le blog du hérisson

Gardez un esprit et un discours positifs

Que votre enfant ait 3 ou 10 ans, il est très sensible à tout ce qui parvient à ses oreilles et peut vite s’imaginer des choses très dures.

Oui, l’environnement est mis à mal, et des actions s’imposent. Mais le monde n’est pas fini pour autant. En tant qu’adultes, il faut d’abord en prendre conscience pour ensuite dédramatiser la situation auprès de la jeunesse.

Un enfant ne peut se construire sereinement s’il pense que son parcours sera semé d’embûches et qu’il sera impuissant. Au contraire, montrez-lui que les adultes mettent tout en place pour que la planète reste belle et propre et qu’il peut entrer en action pour les aider. Cela lui donnera un sentiment d’importance et de confiance.

Sensibiliser les enfants à l'environnement - Le blog du hérisson

Si le cœur vous en dit, vous pouvez lui proposer une lecture qui met en avant la nécessité de faire attention à la planète et prône la tolérance. L’Arche des Barbapapa  est un album déjà ancien, mais il a plutôt bien anticipé les problèmes actuels.

Promenons-nous dans les bois…

Pour qu’un enfant ait envie de protéger la nature,  il est important de lui montrer les belles choses qu’elle renferme et ce qu’elle nous apporte. Il doit pouvoir observer le milieu naturel.

Si vous vivez à la montagne, à la mer ou à la campagne, cela peut aller de soi. C’est plus compliqué pour un petit citadin qui n’a pas l’habitude d’être entouré de verdure.

N’hésitez pas à lui proposer une balade en pleine nature à pied ou à vélo. En principe, ils ne rechignent pas trop à sortir, donc profitez-en ! Même un petit parc fera l’affaire. Vous pouvez lui faire faire des câlins aux arbres : il paraît que cela réduit le stress, idéal sur le chemin de l’école !

Les enfants et l'environnement : sensibiliser sans angoisser - Le blog du hérisson

Si vous avez du mal à dégager du temps pour aller vous mettre au vert, vous pouvez amener la nature chez vous. Pourquoi ne pas réaliser un tableau végétal ou un terrarium en famille ?

L’important est qu’il puisse stimuler tous ses sens pour avoir envie de prendre soin de son environnement naturel.

Faites avec eux des actions ludiques pour protéger l’environnement

N’hésitez pas à lui montrer ce qu’il peut mettre en place pour vous aider à choyer la planète. C’est aussi en vous regardant faire qu’il adoptera un comportement respectueux vis-à-vis de son environnement. Et, même si à l’adolescence, il l’oubliera peut-être un peu, il reprendra bien ses bonnes habitudes plus tard.

Des gestes simples peuvent lui être enseignés pour réduire la pollution et prendre soin de la nature, comme trier les déchets, remplacer la voiture par un moyen de locomotion plus rigolo (rollers…), cultiver des légumes de formes et couleurs différentes dans le jardin, accrocher des boules de graisse aux arbres pour nourrir les oiseaux, faire pousser des fleurs sur le balcon pour sauver les abeilles, organiser une journée avec ses copains pour nettoyer une plage ou un bout de forêt…

Sensibiliser les enfants à l'environnement - Le blog du hérisson

Ce sera peut-être aussi pour vous l’occasion de rompre avec quelques petites mauvaises habitudes…

Déculpabiliser

Même si l’on vous rabâche que la sauvegarde de l’environnement est l’affaire de tous, n’oubliez pas que vous faites ce que vous pouvez, quand vous pouvez.

Essayez de changer vos habitudes petit à petit et laissez de côté celles qui vous semblent irréalisables. Sinon, vous serez vite découragé. Par exemple, inutile de vous flageller si vous déposez vos enfants à l’école en voiture parce que vous partez ensuite travailler. C’est le cas pour la majorité des parents. À l’inverse, vous vous sentirez peut-être d’apprendre à vos enfants à moins faire couler d’eau sous la douche.

Faire prendre conscience à votre enfant de la nécessité de préserver son environnement peut déjà être considéré comme une victoire. Rester optimiste en est une autre.

Et vous, quelles sont vos techniques pour que vos enfants ne stressent pas face à la dégradation de leur environnement ?

Laurence Terroni

Laisser un commentaire