Les Trans Musicales de Rennes, c’est maintenant

Les Trans Musicales sont de retour à Rennes, du 4 au 8 décembre 2019. Voici un aperçu des nombreuses festivités qui vous y attendent.

Les Trans Musicales de Rennes 2019 - Le blog du hérisson
Bars en Trans 2015 – Rennes (France) ©Valdosilasol

C’est parti pour la 41e édition des Trans Musicales de Rennes !

Du mercredi 4 au dimanche 8 décembre 2019, les Trans Musicales de Rennes vont de nouveau vous faire vibrer. Ce festival, désormais reconnu au niveau international, regorge d’artistes aux styles variés et captivants. Cette année, l’Afrique est mise à l’honneur. Voici les artistes à ne pas manquer et les lieux des différents concerts, ainsi que les moyens de transport pour vous y rendre.

Quels artistes écouter aux Trans Musicales de Rennes ?

87 artistes originaires de 40 pays vont se produire lors de cette édition des Trans. En tête d’affiche, Etienne DAHO va jouer son album « Eden » lors de deux concerts-événements, dont les places se sont vendues en quelques minutes. Peut-être faites-vous partie des chanceux qui pourront écouter l’enfant du pays, découvert aux Trans en 1979 et vraiment révélé à celles de 1980 !

A noter que cette année, les Trans sont dédiées à Philippe PASCAL, le chanteur de Marquis de Sade (groupe rennais), retrouvé décédé à son domicile de Rennes en septembre dernier. La salle de spectacles « Le Liberté » a affiché un grand portrait de cet artiste à fleur de peau, dans l’une de ses salles, afin de lui rendre hommage.

Autre tête d’affiche : le groupe Acid Arab, composé de 2 DJ, Africains de cœur, qui associent musique orientale et acid house (oriental électro) et dont le premier album est sorti en 2016. Le 7 décembre aura donc lieu la première de leur nouveau concert, lors des Trans.

Les organisateurs ont d’ailleurs décidé, cette année, de mettre en avant l’Afrique et le métissage. Deux conférences-concerts notamment se dérouleront aux Champs Libres : « Les multiples visages de la musique dans l’Afrique d’aujourd’hui » avec un concert de Continuadores, le vendredi 6 décembre à 14h, puis « Les conditions de la création musicale aujourd’hui en Afrique » avec un concert de Guiss Guiss Bou Bess, interprétant les rythmes ancestraux du sabar en version électronique, le samedi 7 décembre à 14h.

Et parmi les nouveautés, Songo : ce groupe réunit une chanteuse sud-africaine, un batteur burkinabé et deux membres de City Kay. Un savoureux mélange comme les adore l’organisateur des Trans, Jean-Louis BROSSARD. Parmi les autres artistes présents, citons Mohican, Jawhar, Slift ou encore Tribade.

Mais les artistes sont nombreux. Aussi, la programmation détaillée des Rencontres Trans Musicales vous donnera toutes les informations pour vous aider à faire votre choix. Par ailleurs, sur le site des Trans, vous trouvez toutes les autres informations nécessaires pour passer d’excellents moments dans la capitale bretonne, notamment en notant bien les lieux où se déroulent les concerts : le Parc Expo à Bruz et l’Aire libre à Saint-Jacques-de-la-Lande (tous deux proches de l’aéroport rennais) et à Rennes : le TNB, l’UBU, l’Etage (au Liberté), les Champs Libres et le Triangle.

Bien sûr, les Rencontres Trans Musicales ne seraient pas ce qu’elles sont, sans la fête qui se déroule en parallèle dans les bars participant aux « Bars en Trans » : ambiance garantie tous les soirs !

Comment se rendre aux Trans Musicales ?

Les Trans Musicales, ainsi que les Bars en Trans, ont pris en compte le préavis de grève déposé pour le 5 décembre, d’autant plus que la SNCF a bloqué la vente des billets de train pour les dates du 5 au 8 décembre.

Ainsi, les artistes arrivent en véhicule, notamment dans des cars affrétés spécialement pour eux, tout comme les médias. L’organisation adéquate a été prévue, et avait déjà fait ses preuves lors de la grève de 1995 car les organisateurs avaient réussi à faire venir le groupe Daft Punk malgré les problèmes de transport.

Pour les spectateurs, des navettes du STAR sont prévues jusqu’au Parc Expo de Bruz, le jeudi 6, le vendredi 7 et le samedi 8 décembre, depuis l’Esplanade Charles-de-Gaulle (à côté de la salle de spectacle Le Liberté). Par ailleurs, d’autres lignes assurent une liaison directe, le vendredi et le samedi, entre 25 communes de Rennes Métropole et le Parc Expo.

De manière générale, pour toute la durée des Trans, le covoiturage est vivement conseillé pour les festivaliers. Pour cela, n’hésitez pas à consulter les demandes en cours ou à déposer la vôtre sur la page Facebook dédiée et créée par les organisateurs du festival : « Venir à Rennes pour les Trans Musicales et Bars en Trans ». Vous pouvez également vous renseigner auprès des différentes compagnies de bus circulant au niveau national, ainsi que des agences de location de véhicules. Les organisateurs des Trans Musicales mettent à votre disposition une liste détaillée des moyens de transports sur leur site.

Infos pratiques : le site des Trans vous propose la billetterie en ligne ainsi que la liste des points de vente physique et vous détaille l’accessibilité aux salles de concert, notamment pour les personnes à mobilité réduite ou malentendantes (certaines salles disposent de boucles magnétiques).

Tout a donc été mis en œuvre pour vous faire passer d’exceptionnels moments musicaux, grâce à un programme de qualité et très varié. Vous y découvrirez les futures têtes d’affiche de demain, car c’est en effet lors d’éditions précédentes des Trans qu’ont été véritablement découverts, en France, des artistes comme Stephan Eicher (1984), Mano Negra (1988), Lenny Kravitz (1989), Nirvana (1991), Björk (1993), les Beastie Boys (2004) ou encore London Grammar (2013), pour ne citer qu’eux. Ce festival, né en 1979 et qui fait émerger chaque année de nombreux jeunes talents, est devenu un rendez-vous annuel immanquable à Rennes. Sa marque de fabrique, c’est son ouverture au monde : la musique sans frontières !

Voir et acheter l’affiche 2019

Isabelle Bris-Chevalerias

5 pensées sur “Les Trans Musicales de Rennes, c’est maintenant

  • 5 décembre 2019 à 8 h 50 min
    Permalink

    Merci Isabelle pour cet article très complet qui donne envie d’embarquer dans sa petite voiture et de filer à Rennes ! Et moi qui me targue d’être calée en musique, j’ai appris ici que de grands noms avaient émergé de cet événement. On en apprend tous les jours…. 🙂

    Répondre
  • 22 décembre 2019 à 19 h 41 min
    Permalink

    Coucou Isabelle, contente de t’avoir retrouvée

    Répondre

Laisser un commentaire