Pollution sonore des océans : quelles solutions ?

Nous entendons souvent parler du plastique qui pollue les océans, mais qu’en est-il de la pollution sonore ? Provenant également des activités humaines, celle-ci menace particulièrement la faune marine qui utilise les sons pour vivre. Ici, nous vous expliquons ce qu’est la pollution sonore des océans, ses principales causes, ses conséquences, ainsi que les solutions à adopter pour protéger les océans du bruit sous-marin.

Pollution sonore des océans : quelles solutions ? - Le blog du hérisson
Les animaux marins sont menacés par la pollution sonore des océans

Définition de la pollution sonore des océans

Qu’est-ce que la pollution sonore des océans ? Il s’agit du bruit lié aux activités humaines qui affecte les écosystèmes marins.
Invisible, elle est encore peu connue. Pourtant, cette pollution est très préoccupante, car elle modifie l’équilibre et le comportement des animaux marins. Nous y reviendrons un peu plus bas.

Les causes de la nuisance sonore sous-marine

Savez-vous que le son se propage plus de 4 fois plus vite dans l’eau que dans l’air ? Ce qui signifie que le moindre bruit peut être entendu de très loin sous la surface de l’eau.

Les causes de la pollution sonore des océans sont diverses, il y a notamment :

  • le transport maritime ;
  • la pêche industrielle ;
  • les forages ;
  • les parcs éoliens en mer ;
  • l’utilisation des sonars à haute intensité ;
  • les études sismologiques ;
  • la navigation de plaisance ;
  • etc.

En effet, ces sources sonores sous-marines ne cessent de croître et masquent alors les bruits naturels de l’océan. Les principales raisons du bruit qui proviennent des bateaux sont le mauvais entretien des coques, ainsi que l’encrassement et l’endommagement des hélices. Par ailleurs, plus la vitesse des navires est élevée, plus le niveau du son est important.

Les conséquences du bruit sur les animaux marins

L’océan est loin d’être silencieux. En effet, les animaux marins utilisent les sons en permanence pour communiquer, s’orienter, localiser leurs proies, se reproduire, ou encore pour éviter leurs prédateurs. Cependant, la pollution sonore des océans a des conséquences désastreuses sur eux : cela peut créer un stress chronique et une surdité temporaire, voire permanente.
Par conséquent, ce phénomène est très inquiétant et affecte la survie de la vie marine. Aussi, il peut provoquer la fuite de leur habitat et l’échouage en masse de certaines espèces comme les cétacés qui sont particulièrement sensibles au son. Or, les baleines jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique.
Chaque animal qui vit sous la surface de l’eau est touché : les phoques, les tortues marines, les baleines, les dauphins, les coraux, etc. Mais également les organismes marins qui sont à la base de la chaîne alimentaire tels que les poissons, les planctons, les crustacés et le krill. C’est pourquoi le bruit issu des activités humaines représente un réel danger pour l’écosystème marin.
Par exemple, le poisson-clown passe la première partie de sa vie en larve à la dérive dans la mer. Incapable de voir, cette dernière a besoin d’entendre les claquements, les croassements, les grognements et les craquements des récifs pour retrouver son chemin. Autrement, elle ne peut pas survivre.

Les solutions pour réduire le son sous l’eau et protéger les océans

Il n’existe actuellement aucune réglementation internationale contre la pollution sonore sous-marine.
Cependant, plusieurs solutions sont nécessaires pour protéger les océans du bruit sous l’eau :

  1. Réduire la vitesse des bateaux ;
  2. Réaliser des travaux de rénovation sur les navires les plus bruyants, notamment avec l’installation de nouvelles hélices plus efficaces ;
  3. Entretenir régulièrement la coque des bateaux ;
  4. Construire de nouveaux navires avec une optimisation qui réduit le bruit ;
  5. Investir dans les technologies qui atténuent le son émis par les activités anthropiques ;
  6. Déplacer les itinéraires de navigation lorsque ceux-ci sont proches des habitats critiques des mammifères marins.

Lorsque la pollution sonore des océans s’arrête, le phénomène cesse immédiatement. Il est urgent d’agir dès maintenant pour stopper ces effets dévastateurs sur la faune marine. Pour aider à réduire le bruit néfaste dans les océans, faites un don auprès de l’Association de Défense Animale IFAW !

Marine Chan

4 réflexions sur “Pollution sonore des océans : quelles solutions ?

Laisser un commentaire