Pierre Soulages en 6 chiffres clés

La star française de l’art contemporain ? Pierre Soulages, qui fêtera son centenaire le 24 décembre prochain. Le peintre originaire de Rodez expose dans le monde entier depuis les années 40 et ses tableaux se vendent aujourd’hui à des prix frôlant les 10 millions d’euros. Une exposition exceptionnelle au Louvre, à découvrir jusqu’au 9 mars 2020, lui rend un vibrant hommage. Découvrons Pierre Soulages en 6 chiffres clés.

Pierre Soulage en 6 chiffres clés - Le blog du hérisson
Peinture 89×130 cm, 23 janvier 1954 ©Pedro Ribeiro Simões

100 

100, comme 100 ans. La longévité de Pierre Soulages se lit autant dans son âge à 3 chiffres que dans le nombre d’années qu’il a consacrées à la peinture : 70. Ses premières émotions artistiques remontent aux années 30, lorsqu’il découvre Cézanne et Picasso. De là naît une certitude : il sera peintre. Un peintre un brin rebelle, qui ira jusqu’à refuser d’intégrer l’École des Beaux-Arts de Paris, jugée « médiocre ». 

Soulages suivra son propre chemin, couronné de succès. La reconnaissance internationale arrivera dès la fin des années 40. Aujourd’hui encore, la fibre créatrice anime l’artiste. Soulages continue de peindre dans son atelier, à Sète, et présente actuellement ses dernières oeuvres au musée du Louvre, à l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée. 

1979

À quoi reconnaît-on le « style » Soulages ? À l’abstraction et, surtout, à l’utilisation du noir. L’histoire d’amour entre l’artiste aveyronnais et le noir remonte à son enfance. Lorsqu’il dessinait, il laissait de côté, toujours, les crayons de couleur, leur préférant un crayon noir. Pour lui, à cette époque déjà, noir et lumière ne sont pas contradictoires, bien au contraire.

Il confiait il y a quelques années dans les colonnes du Point : « Un jour, alors que je traçais des traits noirs sur du papier et qu’on me demandait ce que je dessinais, j’aurais répondu : « De la neige ». […]. C’était […] évident : le papier, c’est gris, et quand on met du noir dessus, il devient moins gris, plus blanc. […]. Vous mettez du noir sur une couleur sombre, et elle s’éclaire… » Voilà qui explique tout : c’est le noir, et non la couleur, qui fait vibrer la lumière. A partir de 1979, Soulages parle d’« outrenoir », un terme clé qui le suivra dès lors durant toute sa carrière. 

1994

Depuis ses débuts, Pierre Soulages est resté fidèle à sa terre d’origine : l’Aveyron. L’artiste a ainsi créé les 104 vitraux de l’abbaye de Conques. 7 ans de travail jusqu’à leur pose, en 1994. Une oeuvre exceptionnelle qu’admirent, chaque année, 400 000 visiteurs. Le peintre n’a pas hésité, non plus, à faire d’exceptionnels dons à la ville de Rodez : toiles mais aussi gravures, lettres, photos, livres… Une générosité qui a permis l’ouverture du musée Soulages en 2014. Celui-ci abrite l’une des plus remarquables donations jamais faites en France par un artiste vivant. Une aubaine pour le public, qui y découvre la plus vaste collection d’oeuvres de Soulages.

Pierre Soulage en 6 chiffres clés - Le blog du hérisson
Vitraux de l’abbaye de Conques, dans l’Aveyron ©Claude Valette

2009

Les toiles de Pierre Soulages ont fait, et continuent de faire, le tour du monde des musées et galeries. Certaines expositions ont été retentissantes, comme celle organisée au Centre Pompidou en 2009, pour les 90 ans de l’artiste. Il s’agissait alors de la plus grande rétrospective jamais consacrée à un peintre vivant. À la clé : l’un des plus gros succès du musée, qui a accueilli à cette occasion plus de 500 000 visiteurs. Autre première, quelques années plus tôt : en 2001, Pierre Soulages a été le premier peintre vivant à exposer au musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg.

9,6 millions

La cote de Pierre Soulages n’a cessé de grimper sur le marché de l’art. En 2013, il est tout simplement devenu l’artiste français vivant le plus cher dans les salles d’enchères. Ses peintures continuent aujourd’hui à battre des records. L’an dernier, sa toile « Peinture de 186 x 143 cm, 23 décembre 1959 » s’est vendue chez Christie’s à New York pour 10,6 millions de dollars, soit 9,3 millions d’euros. Il y a quelques semaines à peine, l’oeuvre « Peinture, 200 x 162 cm, 14 mars 1960 » a elle été acquise pour la somme de 9,6 millions d’euros, alors que l’estimation de départ « plafonnait » à 6 millions. Jamais l’un de ses tableaux n’avait atteint un tel prix. 

77 

Pour finir, quittons le monde de la peinture pour entrer dans la vie intime du peintre. Car sur ce terrain-là aussi, Pierre Soulages peut se targuer d’une prouesse : il est marié depuis 1942, soit 77 ans ! Son épouse Colette, qui fêtera ses 100 ans dans quelques mois, accompagne l’artiste depuis leur rencontre aux Beaux-Arts de Montpellier. Le jour de leur mariage, celle-ci aurait confié avec humour : « Dans le mariage, ce sont les 70 premières années qui sont les plus difficiles. »

Stéphanie Langlais

Pierre Soulages en 6 chiffres clés

Laisser un commentaire