3 astuces zéro déchet dans la cuisine | Partie 2

Le chemin du zéro déchet est progressif, et vous sentez que vous pouvez y passer. Suivez le guide pour approfondir votre démarche avec ces 3 astuces zéro déchet dans la cuisine.

3 astuces zéro déchet dans la cuisine | Partie 2 - Le blog du hérisson

Acheter différemment

• Des aliments en vrac

Le vrac tout le monde s’y met, même les grandes surfaces. Cet achat permet d’acheter les aliments sans emballage, et donc de réduire ses déchets. Des économies sont aussi réalisées puisque vous ne payez que le produit et non son conditionnement. 

Pour acheter en vrac, il faut un contenant. Si vous utilisez à chaque achat les sacs en papier fournis, vous produirez toujours des déchets !

  • Investissement ou création de sacs en tissu : lavables et réutilisables à volonté, vous n’avez qu’à les emmener avec vous durant vos courses. La tare correspond généralement à celle des sachets donnés en magasin.
  • Emportez directement vos récipients avec vous : ils seront tarés sur place. Ils vous permettront de contenir vos viandes, poissons, liquides ou tout autre comestible auquel le sac en tissu ne convient pas.
  • À la maison, stocker les bocaux, bouteilles qui conserveront vos aliments : récupérez ceux dont vos proches ne veulent plus, gardez ceux de votre consommation (pots de compote, confitures, etc) ou achetez-en d’occasion.   

• Minimiser les emballages

Vous ne pouvez ou ne souhaitez pas réaliser certains produits vous-même ? Certains aliments sont introuvables en vrac ? Pas de culpabilité, à chacun son rythme et sa contribution. Mais dans ces cas-là, voici comment minimiser l’impact environnemental des marchandises que vous achetez.

  • Achetez en grand format : souvent plus économique au kilogramme, il permet surtout de réduire les emballages.  
  • Choisissez le conditionnement le plus juste : préférez le carton (recyclable) au plastique, mais privilégiez surtout le verre qui est entièrement recyclable et réutilisable à l’infini. De plus, vous pourrez garder les bocaux.
  • Il est tout de même intéressant d’aller vers les petits commerçants qui auront plus souvent des produits en vrac et qui accepteront vos contenants : fromage blanc par exemple chez le fromager, viandes et poissons chez les spécialistes etc.

De la cuisine maison

Le moyen le plus efficace de réduire ses déchets est de cuisiner soi-même ! Vous bénéficierez en prime d’un avantage économique et surtout d’une qualité nutritionnelle bien supérieure aux produits industriels. Beaucoup de mets sont facilement réalisables soi-même :

  • Les yaourts : ils produisent une quantité monstrueuse de pots à usage unique. Faîtes-les vous-même grâce à une yaourtière. Attention, une fois qu’on y a goûté, on n’en revient pas, ils sont souvent bien meilleurs !
  • Les compotes : très faciles à faire, vous pourrez même sauver des fruits abîmés ou invendables (à cause de leur aspect) de la poubelle. 
  • Les confitures : bien que leurs pots soient pratiques à réutiliser, il est intéressant de créer des confitures moins sucrées.
  • La poudre d’amandes ou de noisettes : vendue bien plus cher une fois moulue, il est beaucoup plus économique d’acheter les fruits en vrac et de les mixer soi-même. Vous évitez par la même occasion un sachet qui finira en déchet.
  • Les boissons : jus de fruits, laits végétaux, citronnade, investissez dans un appareil (centrifugeuse, extracteur de jus ou blender) qui vous permettra de faire de savoureuses boissons maison. 

Réduire ses poubelles

Contrairement à la croyance populaire, le recyclage ne permet pas de réellement recycler tous nos déchets. Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas ! Mais si vous ne vous y êtes toujours pas mis, c’est encore le moment et c’est toujours un geste de plus pour l’environnement

  • Triez et recyclez correctement : des applications existent afin de vous guider dans ce qui est ou non recyclable dans votre ville. Soyez vigilant, un seul emballage peut contenir des parties différentes en terme de tri.
  • Compostez ! Ne jetez plus vos déchets organiques (hormis viande et poisson) à la poubelle mais dans un composteur. Vous en tirerez un compost profitable à votre jardin.
  • Vendez, offrez ou donnez une seconde vie aux objets dont vous voulez vous séparer.

La vie en zéro déchet se fait de façon transitoire, piochez dans ces astuces lorsque vous aurez l’envie et la capacité d’aller plus loin. Et vous, quelles sont vos astuces zéro déchet ?

Cynthia Sanchez

3 astuces zéro déchet dans la cuisine

Laisser un commentaire