Alimentation Fodmaps : quels bénéfices ?

Bien connus des personnes souffrant de colopathie, les Fodmaps intéressent de plus en plus celles et ceux qui veulent améliorer leur bien-être. Mais quels sont les bénéfices attendus d’une alimentation Fodmaps sur la santé ? Tour d’horizon de ce qu’il est possible, ou non, de changer en adoptant ce régime prometteur.

Alimentation Fodmaps : quels bénéfices ? - Le blog du hérisson

Améliorer sa digestion avec une nutrition pauvre en sucres

• Les Fodmaps, des sucres responsables de l’intestin irritable

Les Fodmaps (fermentable oligo-, di-, monosaccharides and polyols) sont des glucides à chaîne courte contenus dans certains aliments. Peu digestes, les Fodmaps consommés en grande quantité sont la cause de nombreux troubles digestifs. Ballonnements, crampes intestinales, irritations et sensations de brûlure sont les conséquences non-exhaustives de ces sucres sur l’organisme.

Mal absorbés par lintestin, ils sont captés par les bactéries fermentantes. Une distension du gros intestin peut alors survenir, causant des désordres digestifs comme la diarrhée ou la constipation. La fermentation se traduit également par une production importante de gaz, qui ajoute à l’inconfort ressenti.

• Quels sont les aliments riches en Fodmaps ?

Les Fodmaps se retrouvent partout dans lalimentation, y compris dans les aliments considérés comme sains.

Quelques exemples de produits contenant une forte teneur en Fodmaps :

– parmi les produits laitiers : yaourts, certains fromages, crèmes glacées,
– toutes les céréales à base de blé : les pâtes, le pain, les pâtisseries,
– de nombreux fruits et légumes : les pommes, les pêches, les prunes, les poires, le chou-fleur, les pois en tout genre, les champignons, l’oignon ainsi que l’ail, les poireaux.

• Comment suivre un régime faible en Fodmaps ?

Pendant environ 2 mois, tout aliment riche en Fodmaps doit être éliminé.

Une fois les symptômes d’inconfort digestif disparus, on passe à la phase de réintroduction : il s’agit de tester en petite quantité des aliments à teneur plus ou moins élevée en Fodmaps. On surveille ensuite l’apparition de symptômes afin de réintroduire ou non cet aliment dans le régime. En effet, chaque personne réagit différemment aux Fodmaps, et certains aliments seront mieux tolérés que d’autres.

Retrouver le sommeil, un des bénéfices de l’alimentation Fodmaps

Suivre un régime faible en Fodmaps peut aider à améliorer la qualité du sommeil. Lorsqu’on consomme du sucre, notamment le soir, la production de mélatonine, l’hormone dite du sommeil, peut être perturbée. Une faible sécrétion de mélatonine aux heures du coucher risque de provoquer un retardement de l’endormissement et de causer des insomnies.

Le sucre peut également déclencher un pic d’insuline dans le sang au beau milieu de la nuit et déclencher des réveils nocturnes. En effet, l’insuline induit la production d’hormones telles que le cortisol et l’adrénaline, associées à un état de stress et d’hypervigilance.

Pour prévenir la fatigue résultant d’insomnies ou de cycles perturbés, le dîner ne doit pas contenir d’aliments à haute teneur en Fodmaps. Si possible, il doit être pris plusieurs heures avant le coucher. Pour composer son menu du soir, il est recommandé de privilégier une alimentation riche en fibres. Celles-ci induisent une digestion lente, plus propice au sommeil.

Perdre du poids grâce à des menus faibles en Fodmaps

Soyons clairs, l’alimentation pauvre en Fodmaps n’est pas spécialement destinée à la perte de poids. Il est par ailleurs parfaitement possible de consommer des aliments sans Fodmaps riches en calories. Les fromages tels que le parmesan, l’emmental ou encore le camembert sont faibles en Fodmaps et pourtant considérés comme particulièrement grossissants. Les graisses, comme l’huile ou le beurre, ne présentent pas spécialement de risque d’irritation intestinale, mais peuvent avoir un effet significatif sur la balance.

Malgré tout, le régime Fodmaps n’est pas dénué d’intérêt lorsqu’on cherche à perdre des kilos. Un des bienfaits de cette alimentation est de permettre à l’ensemble de l’appareil digestif de dégonfler. Une bonne solution pour retrouver rapidement un ventre plus plat.

Les recettes à faible teneur en Fodmaps ne contiennent de fait que peu, voire pas, de sucres. Or, les glucides sont bien souvent responsables de la prise de poids. Le glucose, consommé en trop grande quantité, est stocké par le corps sous forme de graisse. Un mode de vie trop sédentaire empêche de convertir en énergie cet apport glucidique, qui se transforme alors en kilos difficiles à perdre. Enfin, une importante consommation de sucre agit comme une véritable addiction. Réduire les aliments riches en Fodmaps contribue à faire baisser l’accoutumance au sucre et aide ainsi indirectement à maigrir.

Élisabeth Pampouille

Laisser un commentaire