Bien vieillir grâce à la musique

La musique est un art qui consiste à combiner des sons et des silences, notamment grâce à des instruments de musique, mais aussi grâce à la voix, au corps… Cette discipline faisait partie des enseignements du quadrivium (les quatre sciences indispensables de la théorie éducative antique). Même après un certain âge, il est toujours possible d’apprendre à jouer d’un instrument afin de bien vieillir grâce à la musique.

Bien vieillir grâce à la musique - Le blog du hérisson

La musique est accessible à tout âge

Il ne s’agit pas de devenir le Mozart des temps modernes ! Il est surtout question de prendre du plaisir en apprenant une nouvelle discipline parfois oubliée par certains au profit d’autres activités telles que le sport ou la lecture par exemple. N’écoutez pas les idées reçues : l’apprentissage musical n’est pas impossible avec l’âge. Cela devient plus compliqué, certes, mais reste faisable. Le cerveau, lorsqu’il est encore jeune, aura tendance à assimiler plus facilement de nouveaux éléments. Le cerveau des personnes plus âgées sera quant à lui, capable d’une meilleure analyse, d’une patience et d’une persévérance bien plus difficile à acquérir chez leurs jeunes homologues. Comme beaucoup de choses, apprendre un instrument nécessite de prendre du temps pour s’exercer, de l’envie, ainsi que de la motivation.

Qui dit musique dit aussi solfège, et l’apprentissage de celui-ci bien que recommandé n’est pas obligatoire. En effet, la guitare peut aussi s’apprendre sous forme de tablatures où sont représentées les cordes de la guitare et les positions des doigts ce qui peut être plus simple pour certaines personnes. Il est également possible d’apprendre par cœur les morceaux et les positionnements des doigts, ce qui améliore également la mémoire musculaire mais ne familiarise pas d’emblée à tous types de partitions qui seraient plus techniques, plus élaborées ou plus longues. Il reste idéal de se trouver un professeur particulier qui pourra s’adapter aux besoins, envies et au rythme de chacun. Des cours sont également disponibles sur YouTube et certains sont donnés par visioconférences pour ceux qui le souhaitent. Il est donc parfaitement possible pour les seniors de se mettre à la musique, à son rythme, avec son budget et ses envies.

Pourquoi se mettre à la musique lorsqu’on est senior ?

En médecine, la musicothérapie est souvent utilisée pour aider certaines personnes âgées. Par exemple, chez les patients atteints de démences, la musique pourrait aider à modifier le rythme cardiaque, la tension artérielle ou encore la respiration. Certaines musiques peuvent rappeler des souvenirs et faire travailler la mémoire des personnes atteintes d’Alzheimer. Alors pourquoi ne pas bien vieillir grâce la musique ?

D’autre part, les seniors pratiquant un instrument voient leurs capacités cognitives entretenues et parfois, améliorées. La plasticité cérébrale est la capacité qu’a le cerveau de remodeler ses connexions en fonction de l’environnement, de ses expériences vécues ou de son apprentissage. Entretenir ses capacités cognitives peut permettre d’avoir une meilleure capacité langagière et mémorielle.

L’apprentissage d’un instrument de musique est également préconisé pour l’audition. En effet, les notes et sons d’instruments peuvent aider les seniors ayant une défaillance auditive, de mieux identifier les bruits de la vie quotidienne et d’améliorer la sensibilité aux sons de tous les jours. Cela a donc pour effet de limiter les troubles de l’attention, du langage et de l’écoute. Certaines victimes d’AVC et personnes atteintes de la maladie de Parkinson peuvent parfois bénéficier d’une amélioration de leurs capacités grâce à la musique.

Une autre bonne nouvelle avec la musique est, qu’au même titre que toute activité sportive et culturelle, la pratique instrumentale permet de lutter contre la dépression et l’anxiété. Des objectifs peuvent être fixés, le but étant de progresser à son rythme. Cela nous apporte de la satisfaction et de la fierté. Cela permet aussi de s’évader, de se calmer et de se laisser aller l’espace d’un moment au fil des notes.

Pour vous procurer un instrument et afin d’être sûr de celui que vous voulez pratiquer, il est possible de louer avant et de l’essayer pour s’assurer que l’achat vaut le coup. Il est indispensable de bien réfléchir à l’instrument qui vous intéresse en fonction de vos particularités physiques, morales et de vos dispositions : attention notamment à l’arthrose qui peut altérer la pratique de certains, ou aux ouïes sensibles qui peuvent dénaturer certains sons. Mélomanes, n’hésitez plus ! Armez-vous de patience, soyez motivé, vous y arriverez plus vite que vous ne le pensez.

Bien vieillir grâce à la musique

Laisser un commentaire