Comment installer un nichoir à oiseaux ?

Vous souhaitez apporter une aide précieuse aux oiseaux et augmenter leurs chances de survie en hiver ? Poser un nichoir dans votre jardin est une merveilleuse idée. En plus d’être esthétique, cette petite maisonnette en bois leur offrira un abri sûr pendant la saison froide ainsi qu’un lieu de nidification au printemps. Comment installerun nichoir à oiseaux ? Quel modèle choisir ? Comment l’entretenir ? Nous vous expliquons tout dans cet article !

Comment installer un nichoir à oiseaux ? - Le blog du hérisson

Bien choisir son nichoir

Il existe différents modèles de nichoirs qui répondent aux besoins spécifiques de chaque espèce d’oiseau. Le diamètre du trou d’envol est très important, car il doit être adapté aux oiseaux que vous souhaitez accueillir. Les entrées rondes sont particulièrement appréciées des mésanges, mais il existe aussi des nichoirs semi-ouverts présentant une entrée rectangulaire mieux adaptée aux oiseaux qui ont besoin d’un trou d’envol assez vaste, comme le rouge-gorge. Voici quelques tailles courantes vendues en animalerie :

  • Trou 25 à 28 mm : mésanges bleues, mésanges noires, mésanges nonnettes
  • Trou 30 à 34 mm : mésanges charbonnières, moineaux friquets
  • Trou 35 à 40 mm : moineaux domestiques, sittelles
  • Entrée rectangulaire 120 x 100 mm : rouges-gorges, rouges-queues, bergeronnettes, gobemouches

Pour ce qui est des dimensions de la cabane, un modèle moyen possède une base de 13 X 13 cm et une hauteur de 25 cm. Le trou d’envol doit être percé dans la partie haute, loin de la base.

La plupart des nichoirs sont en cèdre rouge, en mélèze ou en pin Douglas qui sont des bois résistant à l’humidité. L’épaisseur des parois devra être d’au moins 1 cm.

Veillez également à choisir un modèle muni d’une ouverture assez grande, généralement située sur le côté, pour faciliter le nettoyage annuel.

Vous remarquerez que beaucoup de nichoirs à oiseaux sont pourvus d’une plaque de tôle autour du trou d’envol. Ceci a pour but d’empêcher les gros rongeurs comme les loirs et les écureuils d’agrandir l’entrée et de prendre possession des lieux.

Le bon emplacement pour un nichoir

Choisissez un endroit calme, à demi dissimulé dans un lierre grimpant ou autres feuillages ; les oiseaux doivent se sentir suffisamment en sécurité pour en faire leur lieu de nidification. Le nichoir sera de préférence orienté sud-est et penché un petit peu vers l’avant pour éviter les infiltrations d’eau. Si vous prévoyez d’installer plusieurs nichoirs dans votre jardin, pensez à les séparer de plusieurs mètres, car certaines espèces n’aiment pas partager leur territoire.

La période idéale pour l’installation est l’automne, vous offrirez ainsi aux oiseaux un gîte pendant les grands froids. Pas de panique si l’hiver est déjà entamé, il est possible de poser des nichoirs jusqu’en mars, lorsque commence la saison de reproduction.

Prenez garde aux prédateurs ! Sur le tronc d’un arbre ou contre un mur, l’abri devra être solidement attaché à une hauteur variant entre 2 et 6 m selon les mœurs de chaque espèce. Pour interdire l’accès aux chats et autres grimpeurs, vous pouvez tendre un filet juste en dessous du nichoir, il existe aussi des cônes anti-prédateurs à fixer sur le tronc.

N’hésitez pas à déposer des poils de chien, de la mousse ou même de la laine de mouton près de vos nichoirs. Les oiseaux seront ravis de trouver ses matériaux utiles à l’élaboration d’un nid bien douillet. Veillez à proposer de la nourriture adaptée aux oiseaux que vous accueillez à proximité sur des mangeoires (plateaux ou tubulaires). Évitez de répandre de la nourriture au sol si vous avez des chiens ou des chats.

Comment installer un nichoir à oiseaux ? - Le blog du hérisson

L’entretien du nichoir

Il est très important de présenter un nichoir propre avant chaque nouvelle nidification. Pour ce faire, videz-le entièrement et raclez les parois avec une petite brosse métallique. Puis, à l’aide une vieille brosse à dents, frottez l’intérieur avec un peu d’eau tiède additionnée d’une ou deux gouttes d’huile essentielle de thym pour désinfecter le bois et tuer les parasites. Attention, n’ouvrez jamais un nichoir occupé par les oiseaux, les parents risqueraient d’abandonner leurs oisillons ! L’entretien se fait à la fin de l’été, lorsque le nid est vide.

En ce qui concerne la protection du bois, sachez que l’intérieur ne doit jamais être peint, le bois doit rester brut. Cependant, si vous souhaitez protéger le côté extérieur des intempéries, utilisez des produits naturels. Les peintures classiques peuvent être nocives et répulsives. L’huile de lin, même employée seule, nourrit et protège le bois. Si vous souhaitez mettre de la couleur, la peinture suédoise à base de farine, d’huile de lin et d’ocres naturelles est parfaite. Qui plus est, cette petite touche de couleur viendra égayer votre jardin.

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu’à observer vos petits protégés et vous laisser distraire par leurs pépiements joyeux ! Et quel bonheur de voir à la fin du printemps les parents se relayer pour aller chercher de la nourriture pour leurs petits, puis quelques semaines plus tard, assister aux premiers envols !

Olivia Desdouits

Laisser un commentaire