Comment se protéger des tiques en balade ?

Lors de vos sorties en pleine nature, il est bon de se rappeler les précautions à prendre afin d’éviter les tiques ainsi que les gestes adéquats à suivre en cas de piqûre. En balade, comment se protéger des tiques ? Voici nos conseils.

Comment se protéger des tiques en balade ? - Le blog du hérisson

La borréliose ou maladie de Lyme

En cas de piqûre de tique, il existe un risque de transmission de la maladie de Lyme. En France, il s’agit de la maladie transmise par les tiques la plus fréquente. Heureusement, toutes ne sont pas infectées : il s’agirait de 10 à 20 % d’entre-elles, selon l’Office National des Forêts.

Cependant, parfois, certaines tiques sont porteuses de la bactérie de la famille des spirochètes, responsable de la borréliose de Lyme. L’infection peut, dans certains cas, entraîner chez l’homme de fortes douleurs articulaires, une paralysie partielle des membres, des troubles neurologiques, cardiaques ou cutanés.

À noter que cette maladie n’est pas contagieuse et présente autant de risques pour les adultes que pour les enfants. Néanmoins, afin d’éviter tout risque de transmission, il faut s’en protéger.

Les bons réflexes pour se préserver des tiques

Éviter les piqûres demeure le meilleur moyen de prévenir tout problème. Alors, par prudence, on adopte les bons réflexes pour nos balades en forêt ou dans la nature.

En randonnée, on reste sur les sentiers balisés et on s’abstient de gambader dans les hautes herbes et les broussailles.

On se couvre précautionneusement les bras et les jambes, on porte un chapeau, des chaussures fermées (plutôt que des sandales) ainsi que des vêtements de couleur claire. L’objectif étant à la fois de se protéger au mieux et, aussi, de pouvoir repérer plus facilement les tiques, le cas échéant.

Que ce soit au parc, au jardin, dans des zones boisées ou des prairies, on se dispense de s’asseoir directement par terre et on préfère utiliser un drap ou une couverture de pique-nique.

Au retour de la promenade, on prend garde d’inspecter soigneusement son corps et celui de ses enfants (en particulier, les plis et les endroits « cachés » comme les oreilles ou le nombril par exemple).

Si on aperçoit un acarien parasite, on l’enlève avant qu’il ne pique. Si on en éprouve le besoin, on peut également recourir à un répulsif anti-tiques.

Comment se protéger des tiques en balade ? - Le blog du hérisson

Réagir en cas de piqûre

Aïe, une tique m’a piqué ! Comment réagir ? La première chose à faire est de retirer immédiatement la tique à l’aide d’un tire tique (disponible en pharmacie).

On suit les instructions de retrait fournies avec la pince à tique et on n’utilise surtout pas ses ongles au risque d’aggraver l’infection. Une fois la tique enlevée, on nettoie bien la plaie avec un antiseptique.

Ensuite, pendant environ un mois, on va surveiller la piqûre. Si une plaque rouge apparaît en cercle autour de la zone piquée, il faut consulter un médecin au plus vite.

Cet érythème sera traité par antibiotiques durant 14 jours, sans requérir d’examens complémentaires. Pour ce faire, il est important de diagnostiquer et traiter la maladie infectieuse rapidement.

Comment se protéger des tiques en balade ? - Le blog du hérisson

En résumé, nos conseils pour se protéger des tiques en balade

Dans cet article, nous avons partagé plusieurs recommandations afin de se protéger des tiques, en excursion ou en balade.

Nous avons rappelé les dangers que représente potentiellement une piqûre de tique en rapport avec la maladie de Lyme. Ensuite, nous avons suggéré plusieurs gestes de prévention pour vos futures promenades dans la nature. Enfin, nous avons expliqué le processus à suivre en cas de piqûre.

Grâce à ces conseils, vous voilà armé pour vos prochaines randonnées au vert, prêt à profiter en toute sécurité. Bonnes balades !

Kim Guissard

Laisser un commentaire