Coronavirus : qu’est-ce qu’on achète le plus ?

Depuis le début du confinement et de l’isolement social dans tous les pays du monde, les habitudes d’achat des consommateurs ont changé de manière inattendue. Mais durant cette pandémie du coronavirus, qu’est-ce que les gens achètent le plus ?

Coronavirus : qu'est-ce que les gens achètent le plus ? - Le blog du hérisson
Carrefour de la Part-Dieu (Lyon) – 14 Mars 2020 ©R. Gardette / FTV

Besoins quotidiens

Durant cette période du Coronavirus, qu’est-ce que les gens achètent le plus ? Depuis plusieurs semaines, à cause de la pandémie du COVID-19, les masques médicaux, les désinfectants pour les mains, les gants et les papiers toilettes, etc., tous nos besoins quotidiens se sont envolés des rayons. En effet, de plus en plus de gens ont commencé à chercher à se protéger et à se préparer à de longues périodes de confinement dans leurs maisons. En quelques jours seulement (du 13 au 15 mars 2020), les ventes en ligne ont fait un bond de 25 % par rapport aux 11 premiers jours du mois. Une étude d’Adobe Analytics portant sur plus d’un trillion de visites sur le web affirme que ce pic a été provoqué par les achats liés à nos besoins quotidiens, des consommations en ligne qui ont connu une augmentation de plus de 100 % des ventes quotidiennes.

Articles pour s’amuser

Ce ne sont pas les seuls articles pour lesquels les consommateurs dépensent de l’argent dans les magasins et sur Internet durant cette période de Coronavirus en france. En plus des fournitures médicales, et des articles pour le garde-manger, les jeux de société, les puzzles et les jeux vidéo, des articles pour s’amuser, sont également très vendus. En effet, les gens ont commencé à dépenser de l’argent pour se divertir et passer le temps durant le confinement. Selon Kit Yarrow, une psychologue de la consommation, les gens achètent actuellement des articles en fonction de trois besoins : protéger, divertir et se connecter.

Coronavirus : qu'est-ce que les gens achètent le plus ? - Le blog du hérisson
©RTS

Divertissements pour petits et grands

Le PDG de Hasbro, Brian Goldner, a déclaré que les demandes pour les jeux de société classiques comme Clue, Monopoly, Sorry et Operation ont particulièrement augmenté. Il a affirmé que d’autres produits Hasbro comme Jenga, Connect Four et Play-Doh se vendent comme des petits pains. Les données nous prouvent également que les adultes cherchent à s’amuser pendant cette période de confinement en France. Selon Rolling Stone, les ventes de certains articles d’intimité ont augmenté depuis le début de la pandémie. Ce confinement rime donc avec divertissements pour petits et grands.

Lynda Nasoaviniavo

Laisser un commentaire