Flâner à Arles | Bouches-du-Rhône

Laissez-vous emporter par le chant des cigales pour une escapade ensoleillée. Venez flâner à Arles, porte d’entrée des terres sauvages de la Camargue.

Flâner à Arles - Le blog du hérisson
Centre-ville

Cité antique où se forme le delta du Rhône, Arles est une terre d’histoire et de culture depuis 2 500 ans. Elle est située dans les Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et est de très loin la commune la plus étendue de France métropolitaine. 

Elle bénéficie d’un territoire constitué d’espaces naturels à la richesse inestimable : au nord le massif montagneux des Alpilles et au sud la Camargue, accueillant des terres de culture et d’élevage, des rizières et des salins. À l’est la Crau, zone alluviale aux terres consacrées aux cultures maraîchères, à l’élevage ovin et à la production de foin. 

De l’Antiquité jusqu’à l’époque romaine, c’est tout le patrimoine qui fait aujourd’hui sa renommée qui s’établit. La ville qui a soutenu Jules César, fût récompensée pécuniairement et devint colonie romaine. Cette fortune permettra plusieurs plans d’urbanisme qui feront naître ces monuments aujourd’hui célèbres : le théâtre antique, les Arènes ou encore le cirque romain, tous inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco. D’un gros bourg agricole et portuaire à une ville ouvrière, Arles s’est résolument créé une identité culturelle forte à la fin du XXème siècle. 

Elle accueille tout au long de l’année de nombreuses festivités comme la Feria d’Arles ou la Fête du Riz, intimement liées au terroir, mais également des événements artistiques incontournables : les Rencontres Internationales de la Photographie créées en 1970, événement phare de l’été et rendez-vous du monde culturel et artistique de la photographie.

Flâner à Arles - Le blog du hérisson
Feria d’Arles

À visiter, à faire, les insolites

La ville d’Arles présente l’avantage de pouvoir explorer son centre-ville historique à pied. Les amateurs de vieilles pierres se laisseront aller à la découverte de ses monuments exceptionnellement conservés : tout d’abord l’amphithéâtre romain communément appelé les Arènes, est le monument le plus visité de la ville.

Flâner à Arles - Le blog du hérisson
Les arènes d’Arles

Non loin se trouve le théâtre antique, qui continue de remplir sa mission en accueillant plusieurs événements culturels l’été. Le cloître Saint-Trophime qui lui date du Moyen Âge, se découvre parmi les autres joyaux qui encerclent la place de la République.

Aux portes de la ville, L’abbaye bénédictine de Montmajour est immanquable. Elle témoigne de près de huit siècles d’histoire et d’architecture en Provence, et fût une source d’inspiration pour l’art pictural moderne et contemporain. Van Gogh lorsqu’il résidait à Arles, aimait à s’y rendre comme en témoignent de nombreux dessins de sa production.

Place de la République - Le blog du hérisson
Place de la République

Amateurs d’art moderne et contemporain, vous ne serez pas en reste grâce à la nouvelle ère dans laquelle est entrée la ville sous l’impulsion de passionnés. Avec les Rencontres de la photographie qui attirent chaque été les plus grands noms de la photo et les nombreuses galeries, la ville se transforme.

Le chantier colossal de réhabilitation du parc des Ateliers SNCF – site important dans l’histoire du chemin de fer français – a vu naître la Fondation LUMA, complexe dédié à la création contemporaine. L’architecte mondialement connu Frank Gehry, que l’on connaît notamment pour la réalisation du bâtiment du musée Guggenheim de Bilbao et de la Fondation Louis Vuitton à Paris, a participé à cette revalorisation en imaginant une tour monumentale surplombant la ville.

La fondation Vincent Van Gogh Arles, se consacre à la valorisation de l’héritage de l’artiste tout en questionnant la résonance de son oeuvre dans l’art contemporain. Cette mise en perspective permet un dialogue fertile tourné vers la réflexion. Vincent Van Gogh est une figure incontournable de l’art du XXème siècle, et son passage dans la ville a marqué durablement son œuvre : c’est précisément à Arles qu’il produisit ses plus beaux chefs d’œuvres.

Flâner à Arles - Le blog du hérisson
Quai du Rhône

Ne manquez pas de vous balader sur les quais bordant le Rhône au coucher du soleil, et revivez le romantisme d’une nuit étoilée qui inspira l’un des plus grands artistes du XXème siècle.

Si l’appel de la nature se fait ressentir, Arles promet de belles aventures à travers ses grands espaces naturels camarguais. Adeptes du slow tourisme à cheval, à pied ou à vélo, le Parc Naturel Régional de Camargue est une invitation au voyage entre terres agricoles, espaces naturels sauvages et plages à perte de vue.

La Camargue - Le blog du hérisson
La Camargue

Les bonnes adresses

La librairie Actes Sud dont il est difficile de sortir les mains vides, née de la maison d’édition que l’on ne présente plus. (Place Nina-Berberova)

Le concept store Moustique, qui propose de nombreux souvenirs (bijou, papeterie, vaisselle, décoration, mode) revisitant les codes et les matériaux traditionnels de la région. (2, rue Jouvène)

Boucherie Chez Mère-Grand, où l’on fait le stock de délicieux saucissons de taureau, spécialité de la région. (14, rue du Président Wilson)

La boutique Dou Bochi pour s’offrir une garde-robe minimaliste, entre robes et chemises amples en lin 100 % français. (16, rue Réattu)

Cécile Cayrol et son Atelier « La main qui pense », pour ses sublimes créations en grès. (15, rue tour de Fabre)

La Parfumerie Arlésienne pour s’enivrer des senteurs du Sud au retour des vacances. (26, rue de la Liberté)

Où manger et dormir ?

L’épicerie du Cloître et sa terrasse ombragée idéale pour un apéro de tapas et produits locaux. Propose également une sélection de mets à emporter. (16-22, rue du Cloître)

Le Chardon et sa cuisine néo-bistrot, où des chefs en résidence sont invités tout au long de l’année pour faire varier les plaisirs, toujours locaux et bio. (37, rue des Arènes)

L’Atelier de Jean-Luc Rabanel, le laboratoire gastronomique du chef précurseur d’une cuisine qui met à l’honneur le végétal. (7, rue des Carmes)

En Camargue, La Chassagnette (Chemin du Sambuc) pour s’émerveiller autour d’une table étoilée nichée dans un immense jardin potager, ou L’Estrambord (7, route de l’Abrivado, le Sambuc) qui propose le meilleur des produits du terroir dans des assiettes bien garnies et dans une ambiance sans prétention.

———-

L’hôtel l’Arlatan, magnifique palais du XVème siècle construit sur les ruines d’une basilique romaine récemment réinventée par l’artiste Jorge Pardo. Une véritable œuvre d’art globale, d’inspiration autant provençale qu’internationale qui invite à un voyage singulier à travers une explosion de lumières et de couleurs. (20, rue du Sauvage)

L’hôtel Maison Volver, un hôtel à l’ambiance intimiste pensé comme une maison avec ses 12 chambres à la décoration unique, à 30 mètres des arènes. (8, rue de la Cavalerie)

L’hôtel Jules César au cœur de la ville, est construit dans un ancien couvent des carmélites du XVIIème siècle, sublimé par des éléments du XVIIIème siècle et d’art contemporain et dessiné par Christian Lacroix. (9, boulevard Des Lices)

Les chambres d’hôtes Mas de la Forge, 3 chambres dans un lieu paisible situé en Camargue à 15 km d’Arles. Un écrin privilégié au cœur d’un espace pour les amoureux de liberté, d’oiseaux, de chevaux et taureaux. (Route de Gageron Villeneuve)

Flâner à Arles, c’est s’émerveiller d’une architecture qui raconte l’Histoire. Tantôt bohème et sauvage, Arles est également tendance et branchée. Le chant des cigales vous invite à découvrir ses multiples facettes, et c’est certain, ne vous laissera pas indifférent à ses charmes.

Gaëlle Vielajus

Laisser un commentaire