Flâner à Saint-Rémy-de-Provence | Bouches-du-Rhône

En plein cœur des vallons verdoyants du massif des Alpilles, se niche une commune qui représente à elle seule tout le charme de l’art de vivre provençal. Venez flâner à Saint-Rémy-de-Provence, ville d’histoire et de lumière située dans les Bouches-du-Rhône.

Flâner à Saint-Rémy-de-Provence | Bouches-du-Rhône - Le blog du hérisson

Saint-Rémy-de-Provence la petite capitale des Alpilles, est une commune du département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

C’est au IIIème siècle av. J.-C., qu’une agglomération se dessine sur le site de Glanum, l’un des sites archéologiques les plus anciens d’Europe. À cette époque dans les Alpilles, la vie est rythmée par le travail agricole et pastoral, et également par l’extraction de la pierre calcaire dans les carrières aux alentours.

Bientôt, la population jusqu’alors essentiellement nomade, se sédentarise sous l’impulsion d’importants échanges économiques avec les commerçants du pourtour méditerranéen. Le site de Glanum est ensuite progressivement déserté pour une nouvelle agglomération située plus au nord, l’actuelle Saint-Rémy.

Dès l’Ancien Régime, la ville s’enorgueillit de la présence d’une élite cultivée.

Elle devient une ville d’artistes et d’intellectuels grâce à la richesse de son patrimoine et la beauté de ses paysages. Nostradamus, Albert Gleizes, Jean Baltus, Vincent van Gogh et bien d’autres artistes ont séjourné ou se sont établis dans cette petite ville typique.

Aujourd’hui, Saint-Rémy-de-Provence jouit d’un cadre enchanteur et demeure un lieu de villégiature privilégié au cœur des oliviers et des micocouliers du Parc Naturel Régional des Alpilles.

À visiter, à faire, les insolites

Saint-Rémy-de-Provence réconcilie les flâneurs esthètes du centre historique, ainsi que les amateurs de randonnée à pied ou à vélo.

Au détour de ruelles sinueuses, on découvre de petites places ombragées qui invitent à la paresse en terrasse. De belles fontaines de pierre anciennes ponctuent la découverte de ce centre plein de charme, tout comme les nombreux hôtels particuliers, reconvertis en musées ou galeries d’art.

Flâner à Saint-Rémy-de-Provence | Bouches-du-Rhône - Le blog du hérisson
Centre-ville historique

L’un d’entre eux se cache derrière une façade de style Renaissance, l’Hôtel de Sade.

C’est un concentré de plus de 2 000 ans d’histoire qui est abrité entre les murs de cette demeure datant du XVème siècle, bâtie sur le site de monuments plus anciens (notamment des thermes antiques, une tour médiévale, des églises et une chapelle).

En 1513, Balthazar de Sade fait édifier en ces lieux un hôtel particulier qui marie le style gothique et Renaissance, matérialisant la puissance de la famille de Sade, anoblie par le pape au XIVème siècle.

L’hôtel de Sade est désormais un précieux écrin pour les collections de sculptures et décors antiques du site de Glanum.

On est facilement séduit par un autre joyau de l’architecture provençale du XVIIIème siècle, l’Hôtel Estrine. Cet hôtel particulier construit en 1748 pour abriter le siège de la judicature des princes de Monaco, abrite désormais le Musée Estrine. Il accueille une collection de peintures du XXème et du XXIème siècle, et rend hommage à l’illustre Vincent van Gogh, avec un espace pédagogique multimédia consacré à la vie et à l’œuvre du peintre.

En s’éloignant du centre-ville, c’est toute la grandeur du passé qui se déploie. Les vestiges du site archéologique de Glanum sont situés au pied des Alpilles. Fondé au IIIème siècle avant JC, puis remanié par les Romains sous Jules César, il témoigne de l’occupation des civilisations qui se sont succédées.

À l’entrée du site, on aperçoit le mausolée de Glanum et l’Arc de triomphe de Glanum, désignés traditionnellement comme les “Antiques de Saint-Rémy de Provence”.

Flâner à Saint-Rémy-de-Provence | Bouches-du-Rhône - Le blog du hérisson
Les Antiques

L’ancien monastère Saint-Paul-de-Mausole non loin, possède une église et un cloître de style roman. Dès la fin de l’Ancien Régime, il devient un établissement spécialisé recevant les aliénés, à une époque où aucun établissement pareil n’existe.

Son plus célèbre occupant, le peintre Vincent van Gogh, y est interné de mai 1889 à mai 1890 et y réalise quelques-unes de ses œuvres les plus connues.

Ce lieu est le départ d’une promenade à travers l’œuvre tourmentée du peintre de génie.

Les vallons saint-rémois parsemés de champs de blé et d’oliviers, de cyprès et de coquelicots, vous font voyager dans le temps. La beauté de ces paysages sublimée par une lumière inspira des générations d’artistes, écrivains et peintres.

Si l’on souhaite s’adonner aux plaisirs de la marche, Saint-Rémy-de-Provence est le point de départ idéal de nombreuses randonnées. Reposez-vous sur les berges du Lac de Peiroou pour une pause bien méritée, servant jadis à pourvoir en eau le site de Glanum.

Les Alpilles | Bouches-du-Rhône - Le blog du hérisson
Les Alpilles

Les bonnes adresses

La chocolaterie de Joël Durand et son alphabet de chocolats aux saveurs de la région. Simplement irrésistible. (3, boulevard Victor Hugo)

Toujours dans le domaine des gourmandises, la confiserie Lilamand vous régale de ses fruits confits et autres calissons traditionnels. (5, avenue Albert Schweitzer)

La styliste et décoratrice Jeanne Bayol ensoleille votre intérieur de ses objets chinés bigarrés et de ses créations à l’inspiration tsigane. (24 C, Avenue Albin Gilles, ZAC de la gare)

Ne repartez pas sans le précieux élixir de la région, l’huile d’olive ! Rendez-vous au Moulin du Calanquet. (3206, vieux chemin d’Arles)

La Savonnerie de Saint-Rémy-de-Provence, pour ses savons parfumés à la lavande qui transportent immédiatement en Provence. (16, rue Lafayette)

La boutique Lulu en Provence pour faire le plein de petites pochettes, cabas et accessoires 100 % français. (34, boulevard Mirabeau, place Mireille Moatti)

Où manger et dormir ?

Faites une halte chez le glacier Le Roma pour vous rafraîchir avec ses crèmes glacées artisanales. (33, boulevard Marceau)

L’auberge de Saint-Rémy, une table étoilée qui fait la part belle aux produits locaux. (12, boulevard Mirabeau)

Les filles du pâtissier, pour une halte gourmande proche de l’Hôtel de Sade, gâteaux, salades du jour et petits plats dans une ambiance bohème. (3, place Favier)

Le charmant boutique-hôtel Sous les figuiers, un havre de paix au calme avec son jardin ombragé par de magnifiques figuiers. (20, rue du Sauvage)

Situé à 2 minutes du centre-ville de Saint-Rémy-de-Provence, le Château de Roussan est un hôtel de caractère au cœur d’un domaine exceptionnel. Une maison au caractère provençal, dans un environnement propice à la relaxation. Le luxe d’un séjour authentique. (Route de Tarascon)

Au cœur de la ville, Le Petit Hôtel est niché dans une ravissante bâtisse. S’y cachent une piscine et un jardin où l’on se détend enivré par les jasmins, et des chambres à la décoration pointue et chaleureuse. (18, avenue Fauconnet)

Flâner à Saint-Rémy-de-Provence, c’est la garantie d’être émerveillé par un patrimoine historique et culturel riche. Les jolis monuments et boutiques, les terrasses ombragées et la cuisine locale ensoleillée, vous invitent à la détente. La douce atmosphère de la Provence vous transporte dans ce cadre protégé qu’offre le massif des Alpilles.

Gaëlle Vielajus

Laisser un commentaire