Flâner à Brioude | Haute-Loire

Direction Brioude en Haute-Loire au sud de l’Auvergne. Cette petite ville colorée et attractive offre aux voyageurs un patrimoine historique et artisanal ainsi qu’un environnement naturel privilégié. Venez flâner à Brioude la Douce, comme la surnommait Sidoine Apollinaire au Vème siècle, le temps d’un week-end ou de quelques jours de détente. Vous y vivrez à coup sûr une parenthèse au charme méridional.

Flâner à Brioude | Haute-Loire - Le blog du hérisson
©Laurence Barruel

Un peu d’histoire

Indissociable de l’Allier, l’une des dernières rivières sauvages d’Europe, l’histoire de Brioude remonte à l’époque gallo-romaine. Elle se développe à partir du IVème siècle autour du culte de Saint-Julien. Son tombeau vaut à la ville un rayonnement religieux, politique et économique. Le sanctuaire actuel, dans lequel certaines de ses reliques sont conservées, se trouve dans la crypte de la grandiose Basilique Saint-Julien.

Au IXème siècle, le Brivadois devient l’un des cinq comtés secondaires auvergnats, sous la responsabilité des chanoines-comtes du Chapitre de Brioude dévoués à Saint-Julien. Parmi ses membres citons Odilon de Mercœur, originaire du pays, qui par la suite fera construire l’église abbatiale de Cluny en Bourgogne.

La capitale brivadoise développe au Moyen Âge les exportations, principalement de vin et de bois, grâce à l’Allier jusqu’à la Loire, pour atteindre Paris. La Révolution Française marque la fin du règne de plusieurs siècles du Chapitre, période à laquelle il disparaît, et un déclin relatif de la région.

L’arrivée du chemin de fer en 1857 rapproche Brioude de Clermont-Ferrand, capitale auvergnate. Et à partir de 1867, donne à la ville une nouvelle voie plus rapide vers le sud qui traverse les Cévennes. Elle constitue un haut lieu de la pêche au saumon jusqu’à ce que le poisson décroisse considérablement. En effet, la pression des activités humaines sur les écosystèmes a presque raison de lui dans les années 1960.

Flâner à Brioude | Haute-Loire - Le blog du hérisson
Pont du chemin de fer à la Bageasse sur l’Allier ©Grain de sel

Brioude a vu grandir Romain Bardet, le coureur cycliste deuxième au Tour de France 2016, et Jessy Trémoulière, la rugbywoman élue meilleure joueuse du monde 2018. Avec ses quelque sept mille habitants, la commune est aujourd’hui un site touristique de référence pour les adeptes de vieilles pierres, de peinture, de randonnées, de sports d’eaux vives et de beaux paysages.

Venez flâner à Brioude en Haute-Loire pour faire la connaissance de cette petite cité pleine de caractère en solo, en amoureux, entre amis ou en famille.

À visiter, à faire, les insolites…

Labellisée Villes et Pays d’Arts et d’Histoire, mais pas que, la commune altiligérienne répond aussi aux envies des amateurs de nature et de sport. C’est parti !

Basilique Saint-Julien : érigée entre le XIIème et XIVème siècle, elle est rehaussée de peintures murales et de vitraux contemporains. Joyau des monuments, musées et galeries présents dans la région, elle est la plus grande église romane d’Auvergne et classée aux Monuments Historiques de France depuis 1840. Trois étoiles au Guide Michelin (13, rue Notre Dame).

Flâner à Brioude | Haute-Loire - Le blog du hérisson
Basilique romane Saint Julien en lumières ©Ville de Brioude

Fontaine Saint-Julien : un soldat romain converti à la foi chrétienne et réfugié à Brioude y meurt en l’an 304. Dès lors, l’eau de la source dans laquelle la tête du martyr vient d’être lavée, devient miraculeuse. C’est le point de départ du culte du saint patron inhumé à l’emplacement de l’église actuelle (1, rue de la Fontaine Saint-Julien).

Hôtel de la Dentelle : quatre meilleures ouvrières de France détentrices d’une renommée internationale, exposent et développent la dentelle aux fuseaux brivadoise dite « de Cluny » (29, rue du Quatre Septembre).

Maison de Mandrin : elle conserve le souvenir du passage du contrebandier Mandrin en 1754, grâce à cette maison de style gothique devenue galerie d’art et la ruelle du même nom (20, rue du Quatre Septembre).

La ville est une terre de festivals :

  • la Biennale d’Aquarelle : un rendez-vous majeur qui accueille des aquarellistes du monde entier en juillet les années impaires ;
  • les Décades de la Peinture : le festival des artistes émergents et indépendants en août tous les ans ;
  • les concerts des Amis de la Basilique : ils s’adressent aux mélomanes tout au long de l’année dans la Basilique Saint-Julien.

Et de randonnées pédestres, VTT, équestres et moto :

  • Brioude est une étape sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle Clermont-Ferrand Cahors ;
  • elle fait partie de la véloroute via Allier, un itinéraire de cyclotourisme de 410 km ;
  • située entre le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne et le Parc Naturel Régional Livradois-Forez, elle arbore une vingtaine de circuits.

Musée du Saumon et de la Rivière : un aquarium accolé à un espace d’informations vous transporte dans les eaux de l’Allier et sur les traces du majestueux saumon, deux composantes essentielles du Brivadois (place de la Résistance).

Les bonnes adresses

De tout temps et en tout lieu, des incontournables ou des endroits/événements à ne pas manquer existent. Alors, que faire et voir à Brioude ? Découverte.

Cœur de la ville : marchez tout simplement et laissez-vous porter par l’histoire, les couleurs, les sons, les gens. Vous pouvez consulter les panneaux d’informations qui témoignent du riche passé de l’endroit, ainsi qu’admirer les nombreuses demeures et maisons remarquables datant du XIIème au XXème siècle.

Le Doyenné : cet espace dédié à l’art moderne et contemporain est le lieu culturel international tout public de la région. À voir pour son plafond peint exceptionnel du XIIIème et ses expositions d’envergure. Exemples d’artistes exposés : Chagall, Miró, Nicolas de Staël (4 place Lafayette).

Flâner à Brioude | Haute-Loire - Le blog du hérisson
Le Doyenné dans le centre historique ©La Boucle Voyageuse

Escandilha : voici la superbe boutique d’un groupe d’artisans d’art et créateurs altiligériens. De la vannerie à la ferronnerie en passant par la peinture, les vêtements, le vitrail, etc., vous pouvez découvrir leur univers, mais aussi vous faire plaisir (19, rue Sébastopol).

Pâtisserie Legrand : avis aux amateurs de table sucrée de qualité. Cette enseigne réputée du Brivadois met à l’honneur les douceurs chocolatées sous toutes ses formes : pâtisseries, confiseries, macarons, chocolats, etc. (5, rue du 4 Septembre).

Le Goût’Chez Nous : des produits du terroir auvergnat, un bar, des assiettes garnies… Voilà la boutique idéale pour réveiller vos papilles et réaliser vos emplettes gourmandes (6, place Saint-Jean).

Nougaterie Des Volcans : eh oui, l’Auvergne et Brioude ont leur nougat ! Sucré, au goût d’alcool ou salé, vous avez le choix ! La fabrication se déroule dans ce magasin-atelier directement sous vos yeux (24, rue Savaron).

Marché du samedi matin : un des plus importants marchés du coin qui fait la part belle aux producteurs bio et locaux, tout en accueillant des stands divers et variés. En été, il se ponctue d’animations hautes en couleur (en centre-ville).

Plage de la Bageasse : au bord de la rivière Allier, elle vous offre un écrin agréable d’eau et de verdure. Vous y trouverez en période chaude des activités de sports d’eaux vives – baignade surveillée en juillet et août, canoë-kayak, pêche – un restaurant et des concerts gratuits (suivre la direction du camping).

Centre Aqualudique l’Aquabulle : tout au long de l’année, cet espace piscine et bien-être vous accueille pour patauger, faire des longueurs ou vous détendre. L’idéal pour nager si vous venez hors saison (5, chemin de Lachaud).

Où manger et dormir ?

Ce faisant, flâner à Brioude en Auvergne sur plusieurs jours implique forcément de s’offrir le gîte et le couvert durant votre voyage. Il y en a pour tous les goûts et budgets.

Restaurant La Poste et Champanne*** : depuis plusieurs générations, cet établissement réputé revisite le terroir auvergnat à travers une cuisine originale et délicate. À chaque salle son ambiance (1, boulevard Docteur Devins).

Flâner à Brioude | Haute-Loire - Le blog du hérisson
La tourte au saumon de Brioude

Lard dans l’assiette : en plein centre de Brioude, ce restaurant allie un accueil chaleureux, des plats innovants et un bon rapport qualité-prix. Vous n’avez plus qu’à vous faire plaisir ! (27, rue du 4 Septembre).

Restaurant Traiteur Cuisine Et Saveur Du Monde : avec cet établissement classe et intimiste, vous appréciez des assiettes généreuses et des produits de qualité. C’est également une épicerie fine (16, rue Savaron).

Le Mistral : juste en face, vous changez d’atmosphère avec ce restaurant familial où les produits auvergnats soulignent des mets de diverses origines. On y mange bien pour pas cher (17, rue Savaron).

L’Arôme : un restaurant-salon de thé qui mélange les cuisines françaises et marocaines. Équipe sympathique et ambiance « lounge » pour savourer, entre autres, un couscous à Brioude (3, place du Mazel).

La Clef : le café-restaurant culturel et associatif de la ville où tout est fait maison. Un plat unique végétarien à midi ou un croque à toute heure, c’est vous qui choisissez (53, rue de la Pardige).

pizz’burg : ici vous l’avez compris, vous commandez une pizza ou un burger, à consommer sur place ou à emporter. L’alternative locale à qui vous savez… Simple et efficace (13, rue du Commerce).


Hôtel La Sapinière*** : Calme et confort, c’est ce que vous y trouverez grâce à une piscine, un parc arboré et un restaurant, le tout à deux pas du centre historique (10, avenue Paul Chambriard).

Hôtel la Vieille Auberge : cet établissement et son restaurant, simples mais soignés, vous proposent des prestations avec un rapport qualité-prix correct (6, place Champanne).

Chambres d’Hôtes Orfenor : découvrez un séjour stylé dans cette demeure tenue par des chineurs passionnés. Plusieurs chambres thématiques vous accueillent aux côtés d’un café-restaurant au concept bucolique multi époques (18, boulevard Aristide Briand).

Le Relais Du Noble Voyageur : avec ce gîte meublé agrémenté d’une cuisine et d’un salon, vous évoluez au pied de l’emblématique basilique Saint-Julien dans une ambiance colorée et cosy (15, rue du Chapitre).

Au Petit Jardin*** : cette maison d’hôtes tout confort se situe à deux minutes à pied du centre historique de Brioude. Une chambre zen pour deux personnes ainsi qu’un salon-cuisine équipée et un jardin vous y attendent (11 rue sous la Tranchée).

Camping de la Bageasse*** : sortez votre tente, caravane ou installez-vous dans un chalet aux abords de la rivière Allier. Cadre verdoyant, piscine, animations… Séjour sympathique assuré ! (chemin de Lachaud en partie sur la commune de Vieille-Brioude).

Adeptes du tourisme mobile, vous trouverez à Brioude une aire de camping-car avec un service de vidange, un point d’eau, l’électricité et le stationnement (28-30, avenue de Lamothe).

Alors, flâner à Brioude vous tente ? À mi-chemin entre Clermont-Ferrand et Le Puy-en-Velay, vous bénéficiez d’un climat agréable dans une ville à taille humaine. Une fois votre escapade terminée, vous aurez assurément envie de parler d’elle et peut-être même d’y revenir.

Carine Vincent

 

Laisser un commentaire