Flâner à Chios | Grèce

Qui n’a jamais entendu parler des paysages immaculés de Santorini ou des nuits cosmopolites de Mykonos pour passer des vacances de rêve ? On ne peut nier le charme de ces destinations paradisiaques mais elles manquent d’originalité… Envie de redécouvrir la Grèce ? Venez flâner à Chios et explorer ses trésors insoupçonnés !

Flâner à Chios | Grèce - Le blog du hérisson
Chapelle traditionnelle

Chios dans ses grandes lignes

Réputée pour être, selon la légende, le berceau du poète Homère et du mathématicien Hippocrate, l’île de Chios est le petit joyau de l’Egée du Nord. Située au large de la Turquie, la cinquième plus grande île de Grèce possède une identité unique.

On ne peut parler de Chios sans évoquer ses fondements mythologiques. L’île aurait hérité du prénom de Chiona, la fille d’Œnopion, fils du dieu du vin Dionysos et premier roi de Chios. Ce dernier enseigna aux insulaires comment cultiver la vigne, faisant de Chios l’un des producteurs de vin les plus fameux de Grèce encore aujourd’hui.

L’histoire de Chios est une alternance de périodes prospères et d’événements funestes. Au VIIe siècle est fondée l’école de sculpture qui forma les plus grands artistes de l’époque. Les décennies suivantes sont déterminées par l’occupation des Ioniens puis des Perses, détruisant massivement les villes. Le peuple chiote finit par les chasser et lutte aux côtés d’Athènes durant la guerre du Péloponnèse, de 431 à 404 av. J.-C.

Au cours de l’Antiquité, Chios se retrouve sous la domination de l’Empire Romain, avec à sa tête Alexandre le Grand. Après sa chute, l’Empereur Constantin prend sa place et l’île entre dans l’ère Byzantine.

Au XIVe siècle, Chios est successivement envahie par les Turcs, les Vénitiens puis les Génois jusqu’en 1566. Les habitants parviennent néanmoins à vivre dans l’opulence, grâce à la production de sa plus grande richesse, le mastic, et grâce à son commerce maritime très développé. La fondation de l’école de Chios au XVIIIe siècle et le rayonnement des Lettres et Arts contribuent à « l’âge d’or » de l’île.

Cette période providentielle est assombrie par une tragédie tristement célèbre : le Massacre de Chios. L’île participe à la guerre pour l’Indépendance de la Grèce proclamée en 1821 et tombe sous la terrible répression d’avril 1822, perpétrée par les Ottomans. Cet évènement engendre la mort de plus de 23 000 habitants et l’esclavage de milliers d’autres. L’hommage d’Eugène Delacroix, Scènes des massacre de Scio, immortalise ces atrocités. Ce n’est qu’en 1912 que l’île se libère de toute occupation.

Encore une fois, « l’île des vins », comme la surnomme Victor Hugo (dans le poème L’Enfant), renaît de ses cendres. Authentique et forte de son histoire, Chios a su garder son âme et sa beauté intactes.

Que faire à Chios ?

• Les plus belles balades

Entre mer, montagne et forêt, il y a beaucoup à explorer sur l’île de Chios ! En débarquant sur l’île, vous ne pourrez passer à côté de l’incontournable centre-ville de Chios, avec son port et les promenades à faire le long de son vieux quai.

Flâner à Chios | Grèce - Le blog du hérisson
Centre ville ©Laura Gallisai

Si vous passez par le Nord-Est de l’île, vous aurez la chance de pouvoir admirer les iconiques moulins de Chios avec la mer en arrière-plan, paysage très caractéristique.

À environ 6 km de la ville, allez flâner dans les rues pavées de Kampos et laissez-vous porter par les effluves émanant des grands vergers. L’ancienne ville est connue pour ses grandes demeures traditionnelles en pierre et ses orangeraies verdoyantes. De plus, le calme des avenues de Kampos en font le cadre idéal pour marcher, faire du vélo ou même un footing. Vous y ferez le plein de fraîcheur et de sérénité !

L’île a su préserver l’esprit de ses villages médiévaux. La région de Mastichochori est toute indiquée pour partir à la découverte de ces endroits témoins de l’histoire.

Pyrgi est le plus grand village médiéval de l’île et aussi le plus populaire. Le lieu est notamment connu pour les mystérieuses peintures en noir et blanc qui recouvrent toutes les façades. Initiées par l’artiste crête Antonios Domestichos dans les années 1660, ces décorations créent une atmosphère particulièrement envoûtante autour des promeneurs.

Flâner à Chios | Grèce - Le blog du hérisson
Église de Pyrgi

Pour une ambiance plus familiale, nous vous conseillons de faire une halte à Mestá. Ce petit village construit à l’intérieur d’une forteresse de maisons n’a qu’une seule porte d’entrée. Une fois que vous l’aurez trouvée, vous pourrez déambuler dans les rues étroites et fleuries. Les maisons sont si rapprochées que les habitants disent qu’il faudrait grimper sur les toits pour pouvoir se balader aisément !

Flâner à Chios | Grèce - Le blog du hérisson
Petite ruelle de Mestà ©Laura Gallisai

Continuez votre expédition pour vous rendre dans les profondeurs des terres de Chios. Anavatos, village situé dans les montagnes du Nord, est empreint de souvenirs. Il fut le refuge de milliers de personnes durant la répression avant d’être abandonné, après le Massacre de Chios. Ce lieu garde une valeur spéciale aux yeux des habitants de l’île, qui s’y rendent en mémoire des Chiotes disparus.

• Les meilleures activités

Se balader dans la ville vous offrira l’occasion de faire une pause « culture ». Vous tomberez forcément sur la grande bibliothèque publique de Chios, Koraes, l’une des plus importantes de Grèce. Datant de 1792, elle possède un vaste catalogue d’ouvrages et de manuscrits précieux.

Il serait dommage de découvrir une île sans visiter ses musées ! Et ça tombe bien, car il y en a de notables à Chios. Parmi les plus grands se trouvent le Musée archéologique et le Musée Byzantin. Ces musées proposent toute une collection de trésors archéologiques et architecturaux qui vous feront voyager dans le passé de l’île.

Dans un autre registre, le Musée de Citrus de Kampos, petit havre de verdure, est facile d’accès et propose notamment des expositions sur l’histoire des cultures d’agrumes du village. Tout aussi typique, le Musée du Mastic vous invite à remonter aux origines de cette résine miracle, de sa culture à son utilisation, en passant par sa production.

Pour les fans de l’épopée homérique, et tous les autres curieux ; vous pouvez partir à la recherche de Daskalopetra (pierre du professeur), la pierre légendaire d’Homère. Vous la trouverez dans les hauteurs de Vrontados. En plus d’une vue imprenable sur la dense végétation et la mer, vous pourrez méditer à l’endroit où le poète aurait transmis son art.

Flâner à Chios | Grèce - Le blog du hérisson
Daskalopetra, la pierre d’Homère, Vrontados ©Laura Gallisai

Les chapelles de Chios s’intègrent à merveille aux paysages insulaires. N’oubliez pas de visiter quelques-uns des somptueux monastères byzantins de l’île ! Le très ancien Nea Moni, monastère datant du XIe siècle, a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses mosaïques parfaitement préservées.

Autre superbe monument bien conservé : le Château de Chios, tout près du port. Cette forteresse héritée de l’époque byzantine a été progressivement restaurée et est aujourd’hui ouverte aux visites. On peut se promener dans les ruelles historiques et même visiter les bains turcs rénovés.

Vous balader de village en village vous donnera la possibilité de faire de superbes randonnées en forêt et de profiter de l’air pur marin. Et pour les plus athlétiques, l’île offre un large choix de sports nautiques, de la plongée sous-marine pour contempler l’abondante faune et flore aquatiques au surf pour profiter des vagues. N’hésitez pas à louer un bateau pour explorer les endroits les plus inaccessibles de l’île et faire un plongeon dans l’eau avant de rejoindre la côte…

Les mille et une plages de Chios

Eaux limpides, panoramas envoûtants… Elles ont beau avoir ces qualités en commun, aucune des dizaines de plages de Chios ne se ressemble. Paradis sur Terre pour les amateurs de nature à l’état sauvage, les côtes de l’île sont aussi le sanctuaire de nombreuses espèces de libellules et de papillons.

Chios, comme toute île qui se respecte, abrite des plages d’une beauté sans pareille. Nous vous avons préparé un petit florilège des meilleurs bains de mer à prendre…

Karfas, avec sa grande étendue de sable fin, est l’une des plages les plus visitées. Et pour cause : elle propose un bon nombre de cafés et de tavernes pour se restaurer entre deux brasses.

Mavra volia est, grâce à son eau cristalline et ses grosses pierres volcaniques noires et étincelantes, sûrement l’une des plages les plus insolites de l’île. À voir absolument !

Plage de Mavra Volia | Grèce - Le blog du hérisson
Plage de Mavra Volia ©Laura Gallisai

La cosmopolite Glari Beach est le résultat naturel d’une ancienne carrière transformée par le temps. Vous pourrez vous désaltérer à son bar vivant et animé. Bonne ambiance assurée !

Glari Beach | Grèce - Le blog du hérisson
Glari Beach ©Laura Gallisai

Vous apprécierez également la plage de Vroulidia et son eau d’un bleu turquoise intense, parfaite pour tester votre tuba. Cachée entre d’impressionnantes falaises, elle se situe non loin de Pyrgi. Parfait pour faire d’une pierre deux coups…

La baie sauvage de Lithi au creux des massifs montagneux, la plage de Bella Vista idéale pour les surfeurs, et d’autres encore… Il y en pour tous les goûts !

Chios, délices au naturel

L’île a un fort parfum d’oranges et de citrons frais. Le végétal est à l’honneur à Chios, à commencer par le produit phare de l’île : le mastic (mastíkha). Il se cultive uniquement dans les précieux arbres à mastic de Chios et fait sa richesse depuis l’Antiquité.

On ne peut définir l’arôme si rare du mastic. L’ « or blanc » de Chios doit son nom à la région de Mastichochoria. Cette résine naturelle extraite de la plante du lentisque est un véritable « produit-caméléon » : elle se consomme pure ou dans diverses préparations alimentaires (en bonbon, glace, chewing-gum, liqueur, etc.), en cosmétiques (soins, parfum et crèmes) et même en médecine grâce à ses multiples vertus ! Elle peut ainsi être parfumée aux fruits, à la vanille, etc. À tenter absolument !

Mastic | Grèce - Le blog du hérisson
Mastic ©Kostas Plakot

La gastronomie de l’île est une cuisine saine. Elle est composée d’agrumes et de légumes du soleil cultivés sur l’île. On n’oubliera pas de goûter les fameuses olives mais aussi les sardines et les fruits de mer de Chios. L’île possède aussi ses propres produits, comme le mastelo et le kopastini, des fromages locaux, la bière de Chios et son célèbre vin. Pour le dessert, vous pourrez trouver des pâtisseries typiques à base d’amande, de miel et d’agrumes, gorgées du soleil dont jouit l’île la majeure partie de l’année.

Où manger et dormir à Chios ?

Les Chiotes ouvrent grand leurs portes aux voyageurs. Et ça tombe bien, car entre deux expéditions, vous aurez envie de vous restaurer et de vous reposer ! Nous avons sélectionné pour vous les bonnes adresses à connaître.

• Les adresses à ne pas rater pour bien manger…

Voilà une liste (non exhaustive) des délicieux endroits où vous arrêter pour faire une pause gastronomique :

To Apomero : cette taverne traditionnelle située au sommet de Kampos vous propose de goûter aux plats typiques de l’île dans un cadre vert tout simplement enchanteur.

Otra Rota est un restaurant vue sur mer idéal pour prendre un café comme pour se sustenter d’un généreux repas. On y trouvera un large choix de plats locaux, savoureux et simples. Excellent rapport quantité-qualité-prix !

Hotzas Tavern : cette ancienne et grande distillerie de 1882 devenue taverne, ravira les amateurs de cuisine authentique et familiale. En plus de déguster les plats typiques de l’île, le restaurant vous propose aussi de goûter ses créations originales.

Le petit restaurant Kafenes concocte une cuisine méditerranéenne soignée et abordable, avec un large choix de spécialités végétaliennes. Vous y mangerez dans le calme, sur une jolie place pavée.

• Les adresses à ne pas rater pour bien dormir…

Rien ne vaut une bonne nuit avant de reprendre la route ! Voici où aller pour un repos optimal :

À quelques pas du centre-ville et juste en face du port, se situe le familial Sea Front Studios et Appartements. Le personnel polyglotte et chaleureux vous propose de petits logements indépendants et confortables. Le plus : la belle vue sur la côte turque !

Au cœur de la verdoyante Kampos, Bella Cisterna est un appart’hôtel situé à quelques kilomètres de la plage de Karfas. En plus d’offrir un service soigné, l’ancien domaine génois est traversé par une ancienne citerne-passerelle en marbre blanc unique en son genre et une forêt d’agrumes embaumante.

Grecian Castle Chios vous propose un temps de repos dans le luxe et l’élégance à quelques mètres seulement de la plage de Bella Vista. Au menu : piscine, cocktail et abondant buffet traditionnel ou international !

En plein centre-ville et proche du port de Chios, l’hôtel Agora Residence assure confort et propreté dans un style traditionnel et naturel. L’établissement possède en plus une charmante cour intérieure en pierres pour se restaurer en toute tranquillité.

Vous êtes maintenant prêts à partir à la découverte de Chios ! Il ne vous reste plus qu’à sauter dans le premier Ferry Blue Star
Vous préférez d’abord étoffer votre carnet d’adresses ? Ça tombe bien, nous avons tout un tas de conseils pour flâner ici, ou ailleurs.

Laura Gallisai

Laisser un commentaire