Flâner à Dijon | Côte d’Or

Si le nom de Dijon n’évoque pour vous rien d’autre que celui de la moutarde, c’est le moment de venir faire un tour en Côte d’Or ! Haute gastronomie, riche patrimoine historique et paysages viticoles à couper le souffle, la Capitale des ducs de Bourgogne a beaucoup à offrir. Découvrez tous ses secrets et venez flâner à Dijon le temps d’un week-end ou plus !

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Place de la Libération ©Terre.Tv

Parlons histoire

Il suffit d’arpenter ses rues pavées quelques instants pour se rendre compte à quel point Dijon est chargée d’histoire. Son centre-ville est d’ailleurs classé au patrimoine de l’UNESCO.

Tout commence il y a 18 siècles : Divio (le nom d’époque de Dijon) est habitée par les Lingons, ancêtres des Gaulois. Son emplacement géographique privilégié, entre bassin méditerranéen et Europe centrale, prédispose la ville à devenir une zone importante de transit. Pour la protéger des invasions barbares, l’empereur romain Aurélien fait construire au IIIème siècle un castrum (élément de fortification), dont on peut retrouver encore aujourd’hui les vestiges dans le centre historique de Dijon.

Au VIème siècle, Dijon est envahie par les Burgondes, un peuple germanique qui donnera son nom à la Bourgogne

Érigé en duché au IXème siècle, le territoire bourguignon connaît l’une des périodes les plus puissantes de son histoire. Philippe le Hardi, Jean Sans Peur, Philippe le Bon… Ces noms vous sont sans doute familiers. Et pour cause : ces célèbres ducs de Bourgogne réussissent à étendre la Bourgogne durant près de 6 siècles jusqu’à la Mer du Nord. Leur rayonnement est tel qu’ils tentent même de détrôner le roi de France. Charles le Téméraire échoue cependant face à Louis XI en 1477. Cela met fin à la puissance du duché de Bourgogne, qui est alors intégré au royaume de France.

Lors de la grande réforme administrative de 1789-1790 par l’assemblée constituante, Dijon est désignée capitale de la Bourgogne et chef-lieu du département de la Côte-d’Or.

Entre 1870 et 1871, durant la guerre contre la Prusse, Dijon est le théâtre de trois grandes batailles. Le 31 Octobre 1870, les Prussiens envahissent la ville et l’occupent pendant près d’un an.

Le département a beaucoup souffert de la Seconde Guerre mondiale. À mi-chemin entre la France occupée et la France libre, Dijon devient un enjeu stratégique pour les Allemands. La résistance y est particulièrement présente et coriace.

Depuis la nouvelle organisation territoriale de la France de 2015, Dijon est la préfecture à la fois du département de la Côte-d’Or et de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Que faire à Dijon ?

• Découvrir les incontournables

Église Notre-Dame : vous ne le saviez peut-être pas, mais Dijon possède elle aussi sa Notre-Dame ! A l’instar de la célèbre cathédrale de Paris, la plus vieille église de Dijon est un véritable chef-d’œuvre de style gothique. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO (une référence !), c’est en 1250 que s’achève sa construction. Lorsque vous vous trouvez face à elle, levez la tête :  51 gargouilles recouvrent sa façade. Sur le côté gauche de l’église, vous y découvrirez l’un des symboles les plus connus de Dijon : la chouette. Gravée à même la pierre, cette petite statuette du XVème siècle donnera son nom à la rue de Notre-Dame dès le Moyen Age. Ne vous étonnez pas si vous voyez des touristes l’effleurer : selon la tradition, il suffit de caresser la chouette de la main gauche pour voir son vœu le plus cher se réaliser !

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Eglise Notre-Dame

Place de la Libération : s’il y a bien une place à ne pas louper lors de votre visite à Dijon, c’est celle-ci. Située en plein cœur du centre-ville, la place de la Libération forme un demi-cercle, s’ouvrant sur le sublime palais des Ducs de Bourgogne. Totalement piétonne, vous pouvez vous y arrêter pour boire un verre en admirant les bâtiments aux reflets dorés. Les fontaines au milieu de la place feront la joie des enfants lors des chaudes journées d’été. Majestueuse et lumineuse, elle est revêtue de pierre de Comblanchien, une pierre régionale des plus emblématiques. Notre conseil : revenez-y la nuit, la place de la Libération y est sublimée par des jeux de lumières colorées.

La Tour Philippe le Bon : avec ses 46 mètres de hauteur, cette tour incarnait autrefois la puissance des ducs de Bourgogne et de l’État bourguignon. Aujourd’hui, elle permet aux touristes d’avoir un panorama extraordinaire de Dijon et de ses alentours. Pour arriver à cette vue à 360°, il vous faudra d’abord grimper les 316 marches : rassurez-vous, cela en vaut la peine ! Pour accéder à la tour et bénéficier d’une visite guidée, pensez à réserver à l’Office de Tourisme.

Le parcours de la Chouette : un grand classique de la ville ! Si vous vous demandez que faire à Dijon, commencez par cette activité. Suivre le parcours de la chouette, c’est la certitude de ne rien manquer lors de votre visite. Le principe ? 22 flèches en bronze ornées de la mascotte dijonnaise vous guident à travers la ville. En une heure, vous parcourez ainsi un circuit qui rassemble les principaux monuments de la cité. Démarrez votre balade à l’Office de Tourisme, où vous pouvez demander un plan du parcours en amont.

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Parcours de la Chouette ©Office de Tourisme de Dijon Métropole

Place François Rude : maison à colombages, fontaine, carrousel d’antan… Vous serez immédiatement séduit par cette jolie place colorée au charme typique. La place François Rude est particulièrement animée les jours de marché (mardi et vendredi). Vous vous trouvez à proximité de la grande rue de la Libération et de jolies rues historiques où vous pourrez déambuler.

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Place François Rude ©Wikimedia

À savoir : la place François Rude est également appelée “place du Bareuzai” : ce mot bourguignon évoque la statue au milieu de la place, qui représente un homme foulant le raisin. Une référence aux pieds tachés des vignerons (« bas rosés ») !

• Arpenter les musées

Musée des Beaux-Arts : installé au cœur du Palais des Ducs et des États de Bourgogne, le musée des Beaux-Arts de Dijon figure parmi les musées les plus anciens de France. Ce lieu d’exception regroupe 1500 œuvres, allant de l’antiquité égyptienne jusqu’au mouvement contemporain. Totalement rénové et réouvert en 2019, il donne sur une jolie cour piétonne où il fait bon s’arrêter pour déguster des plats typiques. L’entrée est gratuite pour tous. Pour profiter au maximum de votre visite, pensez à télécharger l’application gratuite du musée.

Le Consortium : amateurs d’art contemporain, rendez-vous au Consortium : ce centre d’art à l’architecture originale propose des expositions variées. Ouvert depuis 2011, il réunit aujourd’hui plus de 350 œuvres sur une surface d’exposition de 4000 m². À découvrir sans plus tarder !

Musée de la vie bourguignonne : à quelques pas du centre-ville se cache un musée d’un tout autre style ! Niché dans un cloître du XVIIème siècle, le musée de la vie bourguignonne vous plonge dans la vie quotidienne du siècle dernier. Grimpez au premier étage pour découvrir une rue commerçante de Dijon entièrement reconstituée avec les commerces d’époque (épicerie, herboristerie, ateliers…).

• Laisser parler sa gourmandise

Les Halles : un petit creux ? Baladez-vous au marché couvert de Dijon. Bâties en 1873, ce bâtiment coloré et lumineux arbore une impressionnante structure métallique. Une fois à l’intérieur, évoluez dans les allées pour découvrir de nombreux stands de producteurs locaux (fromages, viandes, poissons, pain…). Ouverture les mardis, jeudis, vendredis et samedis de 7h00 à 13h00.

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Les Halles de Dijon ©Wikimedia

La boutique Edmont Fallot : que serait Dijon sans sa célèbre moutarde ? Véritable institution dijonnaise, la maison Fallot est la dernière grande moutarderie familiale de Bourgogne. Créée en 1840, l’entreprise a su conserver son savoir-faire traditionnel au fil du temps. La boutique-atelier de Dijon vous invite à découvrir les secrets de fabrication de son produit phare, ainsi qu’à goûter la moutarde classique et toutes ses déclinaisons : cassis, miel, basilic, noix… Touche zéro-déchet : on y trouve de la moutarde vendue en vrac.

La Fabrique de Pain d’Épices Mulot & Petitjean : zoom sur un autre produit culte de Dijon, le pain d’épices. Pour en percer tous les secrets, rendez-vous à la maison Mulot & Petitjean, Le spécialiste du pain d’épices à Dijon ! Une visite ludique de 45 minutes, durant laquelle vous découvrez les différentes étapes de fabrication de ce gâteau et l’histoire de la maison. La visite se termine par une dégustation des produits phares (pain d’épices classique, nonnettes, glacé mince…). Pas le temps pour une visite de la fabrique ? Retrouvez les gourmandises Mulot & Petitjean dans 4 boutiques implantées au cœur de Dijon, dont la superbe boutique historique au 13 place Bossuet.

• Se mettre au vert

Jardin Darcy : proche du centre historique, ce parc est fièrement gardé par un curieux ours blanc ! Surnommé l’Ours Pompon, il s’agit en réalité d’une copie de l’œuvre originale du sculpteur bourguignon François Pompon (exposée, elle, au musée d’Orsay). Le parc Darcy a lui aussi sa petite histoire, puisqu’il doit son nom à Henry Darcy. Ce célèbre ingénieur fit de Dijon la 2ème ville d’Europe la mieux alimentée en eau potable. Le réservoir d’eau d’époque (construit en 1840) est encore visible dans le jardin aujourd’hui et ouvre ses portes au public plusieurs fois par an.

Jardin de l’Arquebuse : faites une pause nature au jardin de l’Arquebuse ! Proche de la gare, ce jardin calme et gratuit invite à la détente. Particulièrement adapté aux enfants, il comprend :

  • un muséum d’histoire naturelle 
  • un planétarium 
  • une roseraie et un arboretum
  • une aire de jeux

Parc de la Colombière : à l’écart du centre-ville (30 minutes à pied), le plus grand parc de Dijon a de quoi plaire aux petits comme aux grands. Parfait pour une balade en famille, vous pouvez y trouver un parc animalier, des aires de jeux pour les petits et de grands espaces de verdure. Il n’est pas rare d’y apercevoir le week-end de nombreux joggeurs ainsi que des familles en plein pique-nique. Jouez à cache-cache dans la forêt, perdez-vous sur les petits chemins ou louez des Rosalies, ces quadricycles allant de 3 à 6 places pour une promenade originale.

Les bonnes adresses à Dijon

La Péniche Cancale : l’un des lieux préférés des Dijonnais ! Amarrée au port du canal de Dijon, la Péniche Cancale est un surprenant mélange entre bar, restaurant et salle de spectacle. Au programme : concerts, expositions, repas à thème, DJ… Un endroit aussi convivial qu’original, à bord duquel vous êtes sûr de ne jamais vous ennuyer.  

Cour Bareuzai (61 Rue des Godrans) : ouvrez l’oeil ! Sur la place François Rude se dissimule une somptueuse cour où se mêlent végétaux, sculpture et commerces raffinés. On y retrouve notamment MOB Bareuzai, une jolie boutique de décoration, plantes et bijoux, dont il est difficile de repartir les mains vides. Le passage Bareuzai abrite également Le Nid, un restaurant végétarien.

Le Caveau de la Chouette : ce bar à vin vous accueille dans une ambiance chaleureuse et conviviale au 39 rue des Godrans. Pour une expérience typiquement bourguignonne, optez pour un verre de vin local, accompagné d’une planche de charcuterie ou d’escargots.

Où manger à Dijon ?

Pour le déjeuner, testez le concept de poké bowl chez Aloha The Poké Bar (31 Rue Auguste Comte). Le principe ? Choisissez la base (riz, quinoa…), le poisson, les légumes de saison et la sauce… Vous obtenez un plat aussi savoureux que coloré. Des produits frais et un bon rapport qualité prix.

C’est l’heure du goûter ! Faites une pause au Madeleine Café (8 Rue Verrerie). Installé dans une des plus belles rues de Dijon, ce salon de thé à la déco tendance propose de délicieux plats conçus à partir de produits de qualité. Installez-vous confortablement autour d’une pâtisserie faite maison pour un moment 100 % gourmand ! Avis aux fans de thé : vous trouverez votre bonheur parmi la large sélection de boissons chaudes.

À deux pas du marché couvert, le Bistrot des Halles (10 Rue Bannelier) est une valeur sûre. On y déguste une cuisine bistronomique, qui mêle spécialités méditerranéennes et terroir bourguignon. Le midi comme le soir, ne passez pas à côté de ce restaurant aux saveurs raffinées et aux prix abordables. Mention spéciale aux desserts, des chefs-d’œuvre réalisés par le chef pâtissier 1 étoile Tony Belliet.

Fan de brunch ? Rendez-vous chez Monsieur Moutarde (rue des Forges) le dimanche à partir de 11h30. Un décor somptueux, des cocktails à tomber et un brunch copieux, que demander de plus ?

Où dormir à Dijon ?

L’Hôtel des Halles : envie d’un séjour au calme ? Profitez d’un personnel aux petits soins et de chambres cosy à souhait à l‘Hôtel des Halles. Proche de la vieille ville et récemment rénové, cet établissement tout confort propose des séjours à des tarifs abordables. Budget : +

L’Hôtel des Ducs : un emplacement de premier choix pour cet hébergement situé à deux pas du Palais des Ducs de Bourgogne ! Calme, douillet et bien équipé, vous pouvez y réserver de spacieux studios, appartements ou chambres. Budget : ++

À noter : l’hôtel possède dans son sous-sol 3 salles d’escape game, idéales pour s’amuser en famille ou entre amis !

Hôtel Oceania Le Jura Dijon : c’est dans un décor soigné que l’hôtel Oceania Le Jura Dijon vous accueille à côté de la gare. Son avantage ? La piscine couverte, le hammam et le jacuzzi en libre accès. Pour les sportifs, une salle fitness est à votre disposition. Budget : ++

Appart Hôtel Odalys Les Cordeliers : aménagé dans un ancien monastère au cœur du centre-ville, cet hôtel plein de cachet vous offre tout le confort dont vous pouvez rêver. En plus de logements tout équipés, l’établissement dispose d’un espace bien-être, idéal pour se détendre après une longue journée de visite. Budget : ++

Grand Hôtel La Cloche : classé 5 étoiles, cette bâtisse haussmannienne est un incontournable de Dijon. Construite il y a plus de 5 siècles, elle fut fréquentée par de nombreuses personnalités tout au long de l’histoire. Doté d’un spa, d’un restaurant raffiné et d’un magnifique jardin intérieur, sa réputation n’est plus à faire : si votre budget vous le permet, foncez-y ! Budget : +++

Flâner à Dijon | Côte d’Or - Le blog du hérisson
Grand Hôtel La Cloche ©Grand Hôtel La Cloche

Au départ de la route des vins, Dijon est le lieu idéal pour profiter d’un séjour en Bourgogne. Avis aux amoureux de bonne cuisine et de grands crus : la ville prévoit l’ouverture d’une cité internationale de la gastronomie et du vin en 2021 ! Alors n’hésitez pas à venir flâner à Dijon.

Lisa Keller

Laisser un commentaire