Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan

C’est entre terre et mer que je vous emmène flâner à Belle-Îleen-Mer. À 45 min de Quiberon, venez profiter d’une escapade dans un panorama hors du temps. Laissez-vous tenter par la vie d’insulaire, la mélodie des mouettes et la beauté de ses côtes déchiquetées par le vent et la houle.

Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan - Le blog du hérisson
Port du Palais ©Angélique Brenot

L’histoire de Belle-Île-en-Mer

À l’époque des hommes préhistoriques, l’île est encore rattachée au continent, elle se détache vers -7000 av. J.-C. En effet, des silex, des grattoirs et des pierres taillés retrouvés sur l’île attestent de cette vie passée. Vous pouvez admirer ces pièces au musée de la Société Polymathique à Vannes.

Au XIème siècle, l’île est la propriété de deux abbayes : Redon et Quimperlé. Durant cette période, il est important de protéger le territoire de l’invasion étrangère comme celle des Vikings et des pirates. Belle-Île-en-Mer a en effet une très bonne position géographique pour trouver de l’eau douce.

Par la suite, au XVIème siècle, Albert Gaudi érige une citadelle sur les hauteurs du Palais pour protéger les habitants et leurs ressources. Des années après, elle devient une propriété royale et le Marquis de Vauban (architecte du roi) a pour mission de la fortifier dès 1683.

Plus tard, les terres tomberont quand même sous le joug d’autres nationalités. En effet, elles deviendront anglaises au XVIIème siècle puis Allemandes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Si aujourd’hui l’économie repose essentiellement sur le tourisme ça n’a pas toujours été le cas. Au XIXème siècle, les Bellilois dépendent de l’agriculture et de la pêche pour vivre. On y trouve même à l’époque une dizaine de sardineries et un chantier naval.

Belle-Île est composée de 4 communes : Le Palais, Sauzon, Bangor et Locmaria.

Que visiter à Belle-Île-En-Mer

Flâner à Belle-Île-en-Mer, c’est tout d’abord commencer par le port du Palais. C’est là que votre aventure débute après votre descente du ferry. Laissez-vous emporter par le tourbillon des cafés, des loueurs de vélos, de voitures et des galeries d’artistes qui composent ces ruelles. C’est également ici que résident les principaux hôtels et restaurants bellilois. En pleine saison, c’est un bourg animé par les marchés locaux, les bars et les concerts de rue.

Levez les yeux dès votre arrivé et admirez la Citadelle Vauban qui surplombe tout le port du Palais de sa grandeur, il est impossible de la manquer. Autrefois un atout militaire, c’est maintenant un “hôtel-musée”. Au détour de ses jardins, ses canons, ses remparts et son musée apprenez en plus sur le patrimoine historique de l’île.

Je vous conseille ensuite de visiter le port de Sauzon. Ses maisons aux couleurs pastel et ses bateaux amarrés dans la ria sont un parfait arrêt dans un cadre paisible. De nombreux restaurants bordent sa rue principale avec une vue imprenable sur le port.

Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan - Le blog du hérisson
Port de Sauzon à marée basse ©Angélique Brenot

En poursuivant votre route vers le nord, la côte sauvage commence doucement à se dessiner. Les teintes de verts se mêlent au fur et à mesure aux camaïeux de bleu de la Pointe des Poulains. C’est ici en 1894 que la tragédienne Sarah Bernhardt tombée sous le charme de l’île a acheté un fortin de la marine. C’est aujourd’hui un lieu accessible à tous et une muséographie est également érigée en son honneur. À marée basse, rejoignez la presqu’île pour aller admirer sa côte déchiquetée et son phare dans une ambiance de bout du monde. N’hésitez pas à vous éloigner sur le chemin de randonnée pour avoir une vue à 180 degrés sur ce “site naturel protégé”. Que ce soit par temps clair (où on aperçoit l’île de Groix) ou tempête la Pointe des Poulains tient toujours ses promesses.

Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan - Le blog du hérisson
La Pointe des Poulains ©Angélique Brenot

À l’ouest de Belle-Île-en-Mer, les aiguilles du Port Coton se dessinent derrière les côtes dentelées des falaises. Ce nom provient de l’écume qui fouette les rochers en période de tempête et qui fait penser au coton. Ce paysage fut un terrain de jeu pour les pinceaux de l’impressionniste Claude Monet en 1886. Il existe 39 toiles de ce lieu qui l’a tant fasciné. Venez admirer le ciel se parer de ses plus belles couleurs lors d’un coucher de soleil inoubliable. Un spectacle hors du temps qui nous rappelle les merveilles que la nature peut nous offrir.

Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan - Le blog du hérisson
Les aiguilles du Port Coton ©Angélique Brenot

Non loin des aiguilles, le Grand Phare (phare de Goulphar) domine les environs du haut de ses 92 m. Prenez de la hauteur (après 247 marches) et jouissez d’une vue imprenable sur les alentours.

Le Grand Phare | Morbihan - Le blog du hérisson
Le Grand Phare de Belle-Île-en-Mer ©Angélique Brenot

Au sud de l’île à Locmaria, se dresse la plus vieille église de ce territoire : l’église Notre-Dame de l’Assomption. Elle fut construite au XIème siècle et devint à cette époque un lieu de pèlerinage pour de nombreux croyants. En effet, ils pensaient que l’église les protégerait des invasions vikings.

Amateur de randonnée, assouvissez vos envies de nature sur le célèbre GR® 340 ou encore chemin des douaniers. Je vous conseille de prendre vos meilleures chaussures pour partir à l’assaut de cette aventure. En effet, il vous faudra approximativement 4 jours pour faire le tour de l’île et admirer sa faune et sa flore.

Envie d’un peu de rafraîchissement ? Baignez-vous à la plage des Grands Sables. Si vous souhaitez un peu plus de tranquillité, partez à la recherche d’une des nombreuses criques de l’île aux eaux cristallines qui bordent le littoral. Pour les amateurs de surf et de sport d’eau, la plage des Donnant est un spot à ne pas louper. Partez à la conquête des vagues et glissez sur ses rouleaux à la recherche de sensations fortes.

Flâner à Belle-Île-en-Mer | Morbihan - Le blog du hérisson
Vue sur la plage des Donnant ©Angélique Brenot

Les bonnes adresses de l’île

Ne passez pas à côté des étals de produits locaux du marché du Palais le samedi : de l’agneau, du fromage de chèvre, des légumes biologiques et bien entendu des produits de la mer. Vous allez y trouver votre bonheur.

Louez votre vélo sur le port du Palais et lancez-vous sur les nombreuses pistes cyclables qui relient les quatre communes. Attention ça grimpe !

Venez visiter la brasserie locale qui fabrique la bière La Morgat. Lors de visites guidées (uniquement du 1er avril au 30 septembre) découvrez leur processus de fabrication. Qu’elle soit blanche, blonde ou ambrée, appréciez les saveurs de cette bière locale.

Participez à une visite pédagogique au Rucher de l’abeille noire pour connaître toutes les subtilités du miel d’exception que l’on trouve à Belle-Île-en-Mer grâce à l’abeille noire.

Pour les gourmands, la chocolaterie la Palantine vous fait déguster ses créations chocolatées. En été, rafraîchissez-vous grâce à ses parfums de glace.

Venez acheter des sardines et autres produits de la mer à la conserverie la belle-iloise. C’est une véritable institution depuis 1932.

Où dormir ?

Sur les hauteurs du Palais, la Citadelle Vauban vous emporte dans ses chambres d’exception avec vue sur mer ou sur le port. Profitez également d’un accès à la piscine chauffée de l’hôtel et sa vue panoramique. Petit conseil : pour bien commencer votre journée, n’hésitez pas à vous lever tôt pour voir le lever de soleil sur le port depuis la citadelle.

Vous avez envie d’une parenthèse de douceur ? La thalasso du Castel Clara vous entraîne dans une bulle de bien-être. Laissez-vous tenter par ses différents soins, son spa et son restaurant avec vue sur mer.

Venez séjourner dans un cadre reposant dans le premier hôtel de l’île : Le Corto Maltese en plein centre du Palais.

Le camping Les Grands Sables se situe à 300 m de la plage du même nom. Vous pouvez y louer des caravanes, des bungalows, des emplacements de tentes et des chalets.

En front de mer et dans un cadre verdoyant, l’auberge de jeunesse Hi vous accueille d’avril à novembre entre amis, seul ou en famille. Profitez de son environnement privilégié et de ses nombreux services pour visiter l’île.

Où Manger ?

Pour honorer la tradition bretonne direction la crêperie. Dans une ambiance conviviale le restaurant L’Annexe situé au Palais ravit les papilles des gourmets de ses créations gourmandes avec des produits de qualité et une bolée de cidre.

Le Marie-Galante à Bangor vous fait découvrir des plats raffinés en face des aiguilles du port Coton. Sa cuisine, saluée par le guide Michelin vous emporte le temps d’un repas dans un enchantement de saveurs.

Amateur de fruits de mer, l’établissement des huîtres Cochonnec à Locmaria vous accueille le temps d’une dégustation agrémenté de leur meilleur vin blanc. De la vente à emporter est également possible.

Flâner à Belle-Île-en-Mer, c’est découvrir une terre insulaire qui vous garantit un voyage hors du commun. N’attendez plus pour découvrir la beauté de ses paysages éclectiques, de sa faune et de sa flore qui a déjà conquis tant de voyageurs et de personnalités.

Connaissez-vous cette destination ? Faites-nous partager votre expérience en commentaire. Pour découvrir une autre île bretonne, je vous conseille cet article sur Molène.

Angélique Brenot

Laisser un commentaire