Hamster : tout savoir avant de l’adopter !

Hamster sibérien, hamster doré… ces petites boules de poils attendrissantes font craquer petits et grands. Pourtant, le hamster est un rongeur nocturne et solitaire qui aime sa tranquillité. Donc, avant de céder à la tentation, voici un article complet sur le hamster pour tout savoir avant de l’adopter !

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson

Quel est le caractère du hamster ?

S’il existe plus de 500 espèces de hamsters, seules 5 sont à domestiquer et chacune a ses particularités à prendre en compte pour une cohabitation sereine !

À espèces différentes, caractères différents ! Si certaines espèces de hamsters sont sociables avec les enfants, d’autres sont à éviter fortement. Quoiqu’il en soit, il n’est pas conseillé d’acheter un hamster pour un tout jeune enfant, le rongeur aime sa tranquillité et votre enfant sera bien frustré de ne pouvoir ni le câliner ni jouer avec lui.

• Les différentes espèces

Le hamster doré est le plus gros des hamsters, il mesure entre 13 et 15 cm et peut peser jusqu’à 150 g. Les autres espèces sont des espèces naines qui ne dépassent guère les 10 cm pour un poids compris entre 25 et 50 g.

Le hamster doré

Appelé aussi hamster syrien, c’est l’espèce la plus courante. Il est très sociable et se laisse facilement manipuler par les enfants, toujours sous surveillance bien sûr. Le hamster doré est un solitaire et s’il se lie facilement avec vous, par contre il ne supporte pas ses congénères. Vous le trouverez aussi bien sans poil qu’avec des poils courts ou angoras. Comme son nom l’indique, sa couleur d’origine est dorée, mais il existe aujourd’hui des hamsters dorés de différentes couleurs suite à des croisements génétiques.

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Hamster doré

Le hamster russe

C’est un hamster nain très actif. Toujours en mouvement, il a besoin de beaucoup d’espace malgré sa petite taille. Il aime creuser et se cacher, il vous faudra donc prévoir une litière épaisse pour satisfaire à son activité préférée. N’oubliez pas que cet hyperactif est un animal nocturne et bruyant, il peut vous faire passer des nuits blanches ! Il est très sociable, même avec les autres animaux et peut s’apprivoiser avec beaucoup de patience et de douceur. Le pelage du hamster russe est gris avec des rayures noires sur le dos.

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Hamster russe

Le hamster sibérien

Le hamster sibérien ressemble beaucoup au hamster russe bien que plus rare. C’est un grand timide pourtant très sociable et il s’apprivoise facilement. Il est aussi vif et joueur que son homologue russe, par contre il aime être seul dans sa cage. Ses poils vont du gris au marron avec une bande noire sur le dos pour devenir entièrement blancs en hiver.

Tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Hamster sibérien

Le hamster de Roborovski

Le hamster de Roborovski est le plus petit des hamsters nains, il mesure à peine 5 cm et n’excède pas 20 g. Il est vif et très rapide, c’est un petit compagnon très sauvage qui n’aime pas être pris. Son poil épais est marron doré sur le dos et blanc sur le ventre.

Tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Hamster de Roborovski

Le hamster chinois

Le hamster chinois est relativement grand avec ses 13 cm, bien que classé dans les espèces naines. C’est un rongeur docile qui peut se laisser apprivoiser à force de douceur et de patience. Il a l’avantage de n’être pas mordeur et peut donc s’avérer un excellent compagnon s’il est manipulé avec précaution. Il est assez timide et aime être seul. Le hamster chinois a la particularité de posséder une queue de 2 cm, alors que les autres espèces en sont quasiment dépourvues.

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Hamster chinois

• Quel est le hamster le plus gentil ?

Le hamster est un animal pacifique et gentil si on le laisse tranquille. Si vous avez des enfants, privilégiez le hamster doré. Traité avec douceur, il se laissera plus aisément apprivoiser que les espèces naines. Facilement manipulable, à condition d’être précautionneux, il fera le bonheur de la famille. Vous pourrez même le laisser gambader dans la maison, ce qui est impossible avec les hamsters nains, plus petits et plus rapides.

• Choisir un mâle ou une femelle ?

Si vous décidez d’adopter un hamster doré, vous devrez choisir entre un mâle ou une femelle. Mettre deux hamsters dorés dans une même cage, c’est s’exposer inévitablement à des bagarres. Les mâles et les femelles ne se supportent que pour s’accoupler et les hamsters de sexes opposés ne se tolèrent pas du tout.

 Les hamsters nains aiment vivre en couple, mais vous prenez le risque d’avoir de nombreuses portées.

Les hamsters mâles sont souvent plus calmes et plus dociles que les femelles qui, en plus, émettent des odeurs parfois désagréables en période de chaleur.

Quelles sont les habitudes de vie du hamster ?

Ce rongeur, de la famille des muridés a une caractéristique commune quelle que soit l’espèce : il est actif la nuit. Il dort donc une partie de la journée et n’apprécie pas d’être dérangé durant sa sieste !

Si ses habitudes de vies sont perturbées, le hamster peut vite devenir agressif et mordeur et son état de santé décliner

Il est donc déconseillé d’adopter un hamster si vous vivez dans un univers bruyant, il a besoin de repos en journée et donc de calme.

Le petit rongeur va commencer à s’activer en soirée, lorsque les jeunes enfants sont couchés. Mais pour des enfants plus âgés et aussi plus respectueux et attentionnés, c’est le bon moment pour apprendre à s’apprivoiser.

Le hamster n’aime pas être pris et il est bien plus amusant de le voir batifoler dans sa cage. Prenez le temps de le regarder creuser des galeries, entasser des copeaux de bois, courir dans sa roue. Ce petit actif ne tient pas en place et vous vous surprendrez à passer des heures rien qu’à l’observer ! Avec un peu de patience et surtout des friandises, le rongeur finira peut-être par venir manger dans votre main !

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Habitudes de vie

Que donner à manger à son hamster ?

S’il est amusant de voir votre petit rongeur se précipiter sur la friandise que vous lui présentez, cela doit rester occasionnel.

Pour garder votre hamster en bonne santé, privilégiez une alimentation équilibrée de qualité. Il existe de nombreux mélanges d’aliments pour hamster adaptés à leur régime alimentaire.

Le hamster est un végétarien « aux trois quarts » et a donc besoin de protéines. Une ration équilibrée comprend donc des céréales et des graines, des fruits et des légumes frais, un soupçon de viande (ver de farine ou grillon) ou de fromage blanc et bien sûr de l’eau.

Attention, certains aliments sont toxiques, évitez la peau des pommes de terre, les pousses vertes des carottes et des tomates.

Donnez-lui à manger une seule fois par jour en quantité raisonnable. Attention, ne vous laissez pas surprendre par une gamelle vide, le hamster adore cacher sa nourriture ! Regardez-le mettre ses aliments dans ses abajoues pour filer dans son nid où il stocke ses réserves. Même s’il est déconseillé de le priver de son trésor, vérifiez régulièrement qu’il n’y ait pas d’aliments moisis. À l’aide d’une pince, enlevez-les délicatement, sans mettre en désordre ce que votre hamster a consciencieusement rangé.

Tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Nourriture

Quelle cage choisir pour son hamster ?

Bien que de petite taille, le hamster a besoin d’espace. Pour assurer le confort de votre petit rongeur hyperactif, privilégiez les cages de grandes tailles adaptées à ses besoins.

Les dimensions idéales de la cage doivent être de 30 cm de large sur 30 cm de haut et 50 cm de long.

• Les différents modèles

Vous trouverez différents modèles de cage, chacune présentant des avantages et des inconvénients :

Les cages à barreaux : parfaitement aérées et faciles d’entretien, les cages à barreaux permettent également un contact plus direct avec votre hamster. Pour un hamster nain, achetez une cage avec des barreaux espacés de 0,5 cm si vous ne voulez pas le voir se faufiler au travers. Le bac de ces cages est souvent peu profond et vous ne pourrez pas offrir une cachette suffisante à votre rongeur.

Les cages en plexiglas : elles sont souvent plus esthétiques que les cages à barreaux. Leur bac est assez haut pour une litière suffisante et vous ne retrouverez pas de copeaux de bois éparpillés autour de la cage. Malheureusement, elles manquent d’aération et sont difficiles d’entretien.

Les terrariums et les aquariums : on ne pense pas souvent qu’ils peuvent servir de cage pour votre hamster et pourtant ils présentent de nombreux avantages. Votre rongeur aura tout l’espace nécessaire pour avoir une litière conséquente, sans projection extérieure. Attention, sa hauteur doit permettre une bonne aération ! Son nettoyage est facile, malgré son poids, ce qui représente finalement son seul inconvénient.

Les cages en bois : votre hamster est un rongeur et si le bois n’est pas assez résistant, sa cage lui servira de casse-croûte ! L’autre inconvénient est que le bois va absorber l’urine de votre petit animal, donc hygiéniquement à déconseiller.

• Comment l’agrémenter ?

Plus la cage sera grande et plus vous pourrez l’agrémenter de multiples jeux pour le plus grand plaisir de votre hamster. Si elle est à étage, c’est encore mieux !

Les éléments standards : nous l’avons vu, votre petit rongeur a besoin d’une bonne couche de litière pour gratter et creuser à loisir. Investissez ensuite dans une petite maison ou un refuge pour qu’il puisse se sentir en sécurité. Privilégiez l’abreuvoir à la place du biberon, votre hamster aura plus de facilité pour boire et vous risquerez moins de retrouver sa litière inondée. N’oubliez pas sa mangeoire, même s’il ne l’utilise pas !

Donnez-lui assez d’accessoires à ronger (branches, écorces de liège et même noix de coco).

Pour son hygiène, et aussi parce qu’il en raffole, préparez-lui une soucoupe de terre à bain. Ce sable fin va lui permettre de lustrer son poil et de compléter sa toilette quotidienne.

Les jeux indispensables : votre hamster a besoin de se dépenser pour son bien-être et sa santé, n’hésitez pas à agrémenter sa cage de nombreux jeux pour pallier l’ennui chez ce rongeur qui ne tient pas en place. La roue est l’élément important à ne surtout pas négliger, préférez-la sans barreaux pour éviter qu’il ne se blesse.

Ensuite viennent les échelles, les ponts à suspensions et les balançoires à bascule qui vont ravir votre grimpeur et escaladeur à pattes.

Les tunnels et les tuyaux offriront à votre hamster de très bonnes cachettes et lui adorera arpenter les galeries extérieures.

La boule d’exercice est un jouet à utiliser avec précaution. Les hamsters en raffolent, mais elle présente des risques d’asphyxie. Autre inconvénient : selon la vitesse acquise par votre petit intrépide, les chocs contre les murs et les meubles sont nombreux et peuvent occasionner des blessures.

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Cage

Comment prendre soin de son hamster ?

Pour que votre hamster vive le plus longtemps possible, vous devez lui apporter des soins quotidiens et surveillez sa bonne santé.

• Les soins quotidiens du hamster

C’est un animal qui aime être propre, il fait sa toilette quotidiennement et pour son bien-être, vous devrez également lui nettoyer régulièrement son habitat.

À faire chaque jour :

  • retirer les aliments avariés ;
  • vérifier la propreté de sa mangeoire ;
  • nettoyer et changer l’eau de son abreuvoir ;
  • retirer la litière sale.

À faire une à deux fois par semaine :

  • changer entièrement sa litière ;
  • nettoyer la cage et les jouets à fond avec de l’eau chaude et une pointe de vinaigre blanc pour supprimer les odeurs ;
  • remplacer les accessoires à ronger.

• Prendre soin de sa santé

Les hamsters sont des rongeurs assez robustes. Si son alimentation est adaptée, sa cage entretenue et son bien-être respecté, il ne tombera pas souvent malade.

Toutefois, votre hamster peut être sujet à des diarrhées, des maladies de la peau et des maladies respiratoires. Prenez le temps de l’observer et si vous le trouvez apathique, s’il manque d’appétit ou si ses excréments sont mous, rendez vous aussitôt chez le vétérinaire.

Attention aux parasites tels que puces, tiques et acariens qui peuvent l’épuiser et l’amener à se gratter jusqu’au sang. Il existe des insectifuges spécialement étudiés pour votre petit rongeur.

S’il tombe rarement malade, par contre, le hamster est un grand stressé. Il est donc vital pour lui de bien respecter son repos et son besoin de calme. Attention à ne pas le manipuler à outrance et à ne pas l’effrayer (bruits soudains, chien ou chat agressifs, etc.).

Une dernière chose, le hamster n’aime pas les courants d’air, placez sa cage à l’abri du vent !

• Quelle est son espérance de vie ?

L’espérance de vie de votre hamster va surtout dépendre des soins prodigués et s’il est heureux et bien soigné, il peut aller au-delà de son espérance de vie.

La durée de vie du hamster russe est de 2 ans, celle du hamster doré et du hamster chinois entre 2 et 3 ans et l’espérance de vie pour le hamster de Roborovski et le hamster sibérien sont de 3 ans.

Hamster : tout savoir avant de l’adopter ! - Le blog du hérisson
Soins

En conclusion

Le hamster est un animal qui tente beaucoup de familles. Il n’est pas onéreux et prend peu de place. Pourtant, il demande beaucoup de soin et d’attention et n’est pas conseillé aux jeunes enfants. 

Mais si vous avez conscience de tous ses défauts et qualités, il peut vous apporter beaucoup de plaisir !

Elise Duret

Laisser un commentaire