3 ans pour sauver la planète de la catastrophe

L’annonce est tombée le lundi 4 avril 2022 : il nous reste 3 ans pour sauver la planète de la catastrophe. C’est un constat inquiétant pour l’humanité, mais nous avons atteint les limites de notre surconsommation et mode de vie non responsable. Dans le sixième rapport du GIEC, les experts en climat de l’ONU présentent les scénarios à venir et les solutions concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique. Un rapport qui tire la sonnette d’alarme et appelle les gouvernements à mettre des actions en place afin de garder notre belle Terre vivable.

3 ans pour sauver la planète de la catastrophe - Le blog du hérisson

3 ans pour sauver la planète de la catastrophe climatique

C’est officiel, il nous reste 3 ans pour sauver la planète de la catastrophe climatique. Le rapport du GIEC publié en avril 2022 préconise d’agir avant 2025. Il devient urgent d’inverser la tendance en mettant en place des actions le plus rapidement possible dans le but de limiter le réchauffement climatique à + 1,5° C.

Selon Hoesung Lee, patron du GIEC :

Nous sommes à un tournant. Nos décisions aujourd’hui peuvent assurer un avenir vivable, il est encore temps de changer les choses. L’activité humaine menace depuis trop longtemps les ressources de notre planète, il est impératif de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, notre empreinte carbone.

L’activité humaine à l’origine du réchauffement climatique : rapport du GIEC

Le rapport du GIEC l’affirme, c’est l’activité humaine qui est à l’origine du réchauffement climatique. Notre mode de vie et la société de consommation sont dévastateurs pour la planète, nos ressources ne sont pas inépuisables. Il devient impératif de limiter le changement climatique et ses conséquences.

C’est l’inaction des gouvernements qui est pointée du doigt, alors que de nombreux États ont signé l’accord de Paris sur le climat en 2015, l’engagement se fait toujours attendre. Sans une réduction rapide de l’utilisation des énergies fossiles d’ici à 2050 ainsi qu’une diminution de l’usage du pétrole et du gaz de 60 à 70 %, une suite de catastrophes naturelles vont s’enchaîner, mettant en péril la vie de milliers de personnes.

La hausse des températures à la surface de la planète entraînera la multiplication d’intempéries sur l’entièreté du globe : canicules, sécheresses, inondations, tempêtes, tornades. Des prévisions pessimistes qui pourraient avoir de graves répercussions sur nos vies et l’avenir de la planète si nous ne limitons pas nos émissions de CO2.

3 ans pour sauver la planète de la catastrophe - Le blog du hérisson

Lutter contre le réchauffement climatique : les solutions du GIEC

Le rapport du GIEC dresse un inventaire documenté des possibilités qui s’offrent à nous pour préserver la Terre et lutter contre le réchauffement climatique. Comment sauver la planète ? En changeant de mode de vie ! Choisir une attitude écoresponsable pour l’environnement n’est plus une option, mais une nécessité. Les experts en climat de l’ONU proposent des solutions concrètes :

  • Miser sur les transports publics respectueux de l’environnement ;
  • Adopter les énergies renouvelables ;
  • Privilégier des sources propres ;
  • Isoler les habitations afin de limiter les pertes d’énergies ;
  • Diminuer le chauffage ;
  • Protéger les océans ;
  • Capter le CO2 grâce aux forêts ;
  • Arrêter la surconsommation ;
  • Baisser notre consommation de viande.

3 ans pour sauver la planète de la catastrophe - Le blog du hérisson

Les solutions pour limiter l’augmentation de la température moyenne de la surface de la terre existent et doivent être appliquées le plus rapidement possible selon les défenseurs du climat. Tous les secteurs sont touchés : les transports, l’industrie, l’énergie, les villes, la technologie, l’habitat, notre mode de vie. Agir maintenant, c’est faire un pas pour l’avenir de la planète.

Ophélie Hassan

Laisser un commentaire