IRL : la vie de l’autre côté des écrans

Loft Story, la première émission de téléréalité diffusée en France, a vingt ans. Alors que les réseaux sociaux sont désormais au cœur de notre vie, Delphine de Vigan analyse l’impact de ce phénomène télévisuel sur la jeunesse d’hier et d’aujourd’hui dans Les enfants sont rois, tandis que Eliette Abécassis nous offre une version 2.0 des Liaisons dangereuses dans Instagrammable. Enquêtes littéraires IRL : la vie de l’autre côté des écrans*.

IRL : la vie de l’autre côté des écrans - Le blog du hérisson
Instagrameurs ©khusen Rustamov

Vies virtuelles : Delphine de Vigan et Eliette Abécassis nous montrent l’envers du décor

Le 5 juillet 2001, après soixante-dix jours enfermés dans un espace clos filmé 24h/24, Loana et Christophe remportent la grande finale retransmise en direct sur M6. Encore anonymes quelques mois plus tôt, les lofteurs sont acclamés comme des stars à leur sortie du jeu. Le soir de la finale 11 millions de téléspectateurs sont devant leur téléviseur. Parmi eux, Mélanie Claux, une des héroïnes du dernier roman de Delphine de Vigan

Les enfants sont rois : dans le quotidien d’une maman Youtubeuse

Vingt-ans après la finale du Loft – et un besoin irrépressible de célébrité – Mélanie Claux est une célèbre Youtubeuse. Chaque jour, elle filme sa progéniture et poste des vidéos qui génèrent des millions de vues et d’euros. Les plus appréciées sont celles dites d’unboxing où les petits déballent des cadeaux face caméra. En apparence inoffensives, ces vidéos exposent néanmoins les mineurs à la vue de tous.

IRL : la vie de l’autre côté des écrans - Le blog du hérisson
Maman Youtubeuse

Lorsqu’elle découvre leur existence, Delphine de Vigan est heurtée « Cette façon de faire commerce de sa famille m’a semblé être l’un des symboles de l’époque. Et quels adultes vont devenir ces enfants surexposés ? », confie-t-elle au magazine ELLE à la sortie du roman publié aux éditions Gallimard.

Au travers d’une enquête judiciaire (la très célèbre fille de Mélanie Claux a été kidnappée) l’auteure met en lumière les dérives d’une société en quête d’amour et de like au détriment d’une intimité en voie de disparition.

Instagrammable : Une histoire d’amour 2.0

C’est pour comprendre ses enfants âgés de de 17 et 14 ans que Eliette Abécassis s’est immergée dans le monde d’Instagram, dans lequel elle a vu ses ados basculer. Lors de son investigation, elle s’est abonnée aux mêmes influenceurs qu’eux et a observé cet univers parallèle dont elle ignorait les codes et le langage. Quelques mois plus tard, elle publie Instagrammable, relu et corrigé par sa fille, aux éditions Grasset.

Via leurs smartphones, nous suivons les tourments virtuels de trois adolescents, inspirés des personnages des Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. Jade (l’influenceuse) veut atteindre et blesser Sacha (l’ingénue) par le biais de Léo (le séducteur). Une bataille virtuelle est menée par écrans interposés où chaque clic, chaque contenu partagé, peut-être aussi destructeur qu’une balle tirée au cours d’un duel d’armes à feu.

IRL : la vie de l’autre côté des écrans - Le blog du hérisson
Histoire d’amour 2.0 ©amrothman

Eliette Abécassis admet avoir trouvé cette modernité fascinante mais nous alerte : « je crois que le moment est venu de prendre un peu de distance par rapport à ce flux et à ce flot d’images […] La lecture n’a jamais été aussi importante parce que lire nous donne un recul, nous permet de réfléchir, et non pas de subir tout le temps. »

Audrey Denjean

* IRL est le sigle de l’expression « In real life » qui désigne la « vraie vie »

→ Eliette Abécassis présente Instagrammable

IRL : la vie de l’autre côté des écrans

Laisser un commentaire