Les états du moi en analyse transactionnelle

L’analyse transactionnelle est une méthode de développement personnel qui sensibilise aux différents modèles de communication et invite ses adeptes à choisir leurs comportements en conséquence. Elle propose notamment une grille d’analyse et des outils afin de résoudre les conflits dans un groupe. Les états du moi en analyse transactionnelle est le concept fondamental que nous allons éclairer. Ce concept repose principalement sur la division de la personnalité d’un individu en trois états : le Parent, l’Adulte et l’Enfant. L’article suivant s’appuie sur les travaux d’Alain Cardon, Vincent Lenhardt et Pierre Nicolas.

Les états du moi en analyse transactionnelle - Le blog du hérisson
©Coaching Ways

Les différents états du moi

• Le Parent

L’état Parent comprend les pensées, les émotions et les comportements que l’individu a appris de sources extérieures de figures d’autorité et principalement de ses propres parents.

  • Le Parent Normatif comprend les jugements de valeur, les normes sociales et une fonction de protection.
  • Le Parent Nourricier comprend les recettes et les façons de prendre en charge et d’assumer les responsabilités, ainsi qu’une fonction de permission.

• L’Adulte

L’état Adulte n’a rien à voir avec l’âge d’un individu, mais concerne plutôt le domaine du pensé. Il est orienté sur la réalité objective : il recueille, enregistre et utilise les informations de toutes les origines, aussi bien externes (de l’environnement) qu’internes (du Parent ou de l’Enfant). Il se sert de ces informations pour énoncer des faits, calculer des probabilités, prendre des décisions, préciser ses objectifs, évaluer ses résultats.

• L’Enfant

L’état Enfant concerne le domaine du senti et comprend les besoins, les sensations et les émotions qui apparaissent naturellement chez une personne. Il contient également l’enregistrement des expériences vécues par l’enfant et la façon dont il y a réagi (émotions et comportements). Il contient donc les comportements anciens ou archaïques provenant de l’enfance.

  • L’Enfant Spontané dit ce qu’il veut quand il le sent. Il exprime, sous forme de mouvements physiques et d’émotions, les besoins les plus fondamentaux, en réaction directe au plaisir et à la souffrance.
  • L’Enfant Adapté, qui est sous l’influence d’un Parent (le sien ou celui de quelqu’un d’autre), s’exprime chaque fois que nous agissons dans le but d’obtenir des grandes personnes, réelles ou imaginaires de notre entourage, qu’elles réagissent d’une certaine façon.
  • L’Enfant Créateur est la source de créativité et d’innovation. Sa pensée s’est élaborée lorsque le petit enfant ne disposait pas encore d’un véritable langage. Elle est donc intuitive, voire magique.

Les états du moi et la résolution de problèmes

Attitude des différents états du moi en matière de résolution de problèmes.

• Parent Normatif

Le Parent Normatif est le gardien de la loi, des valeurs et veille au respect des limites et des normes. Il dirige le choix de solutions vers celles qui sont en accord avec ses valeurs. Cette attitude et cette solution peuvent être structurantes et dynamisantes, aussi bien pour un individu que pour un groupe. Elles peuvent aussi être inadaptées à la situation actuelle, ce qui est nuisible si elles sont imposées avec autorité et si ce qui n’entre pas dans le cadre est dévalorisé.

• Parent Nourricier

Le Parent Nourricier valorise la personne et lui donne le droit à l’erreur. Il l’encourage à bien faire. Il met en place un climat propice au travail en groupe. Cependant, trop rassurant, il peut encourager la faiblesse, excuser l’inefficacité et finalement favoriser une attitude trop permissive. Bref, il peut encourager et décourager, selon la personne et le contexte.

• Enfant Spontané

L’Enfant Spontané ignore l’existence des problèmes, il n’en a pas. Il dit clairement ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas. Quand le plaisir ou la souffrance sont trop intenses, il les exprime fortement sous forme d’émotions qui sont alors difficiles à contenir.

• Enfant Adapté

L’Enfant Adapté répond aux problèmes en épousant des méthodes préétablies dont l’efficacité compte moins que le rapport qu’ils ont avec l’autorité. Plus que l’autorité externe, c’est le Parent Interne qui compte pour l’Enfant Adapté et c’est lui qu’il cherche à satisfaire en adoptant une attitude de soumission ou de rébellion, voire en visant le succès ou l’échec. En cas de situation inhabituelle, l’Enfant Adapté sera peut-être inhibé par la crainte et l’hésitation.

• Enfant Créateur

L’Enfant Créateur occupe une place importante dans la résolution de problèmes, fonction qu’il assurait presque en totalité avant que n’apparaisse l’Adulte. La qualité de ses observations en matière de relations humaines lui permet souvent d’inventer dans ce domaine la solution la plus élégante et la plus rapide. Néanmoins, son raisonnement est peu élaboré et il s’en tient souvent à des solutions simples, quelquefois géniales, mais souvent simplistes ou irréalistes.

• Adulte

La résolution de problèmes internes à la personne et avec l’environnement est la fonction permanente de l’Adulte. Il émet des hypothèses, évalue des solutions sans jugements de valeur et sans émotions, ne survalorise pas les personnes et décide quand cela est nécessaire. Son fonctionnement dépend de la qualité des informations et des programmes dont il dispose.

La notion de contrôle

  • Si l’Adulte est au contrôle, les actes de la personne tendent à lui assurer, à moyen et à long terme, les meilleures conditions de survie et d’épanouissement dans le cadre de la réalité présente. Le comportement de cette personne est stable dans l’ensemble car elle sait reconnaître et intégrer ses émotions (Enfant) et ses jugements de valeur (Parent).
  • Si le Parent est au contrôle, les actes de la personne tendent surtout à promouvoir ou à défendre des valeurs, fût-ce au détriment de sa propre survie et de son propre épanouissement ou contre le désir de ceux pour le bien desquels elle prétend agir. Son comportement est apparemment stable mais elle peut laisser place à des crises émotionnelles intenses généralement cachées, car le contrôle du Parent implique toujours un certain refoulement des besoins et des désirs de l’Enfant.
  • Si l’Enfant est au contrôle, la personne est en fait le jouet de ses émotions et de ses sensations, c’est-à-dire que son comportement est extrêmement instable, intense émotionnellement et qu’elle tient peu compte de la réalité, sauf à très court terme. La sécurité physique, économique ou sociale d’une telle personne est constamment menacée, car le contrôle de l’Enfant implique toujours une certaine exclusion de l’Adulte et du Parent.

Les contaminations

L’Adulte est toujours plus ou moins contaminé par le Parent et/ou par l’Enfant.

  • Il y a contamination de l’Adulte par le Parent lorsque la personne tient pour Adulte, c’est-à-dire actuelle et vérifiée, une information erronée provenant du Parent. Une telle contamination constitue un préjugé.
  • Il y a contamination de l’Adulte par l’Enfant lorsque la personne tient pour une information Adulte une information provenant en fait de l’Enfant. Il s’agit généralement d’une sensation imprécise à forte charge émotive. Une telle contamination constitue une illusion.

Les préjugés et les illusions coexistent généralement et dans ce cas se renforcent mutuellement.

Origine des contaminations : le Parent et l’Adulte sont des adaptations socioculturelles créées par l’Enfant afin de survivre. C’est l’Enfant qui tire de l’environnement l’énergie nécessaire à la vie de la personne et qui en investit (ou non) une partie dans le Parent et l’Adulte. Si l’Adulte est trop faiblement investi, il ne peut alors faire tout le travail de défrichage nécessaire et laisse dans l’ombre de nombreuses zones, sans avoir la possibilité de faire les vérifications nécessaires : ce sont les contaminations.

Les exclusions

Il y a exclusion d’un état du moi lorsque celui-ci n’est jamais ou presque jamais investi ou utilisé par une personne.

Parfois deux états du moi peuvent être exclus, ce qui fait qu’une personne ne fonctionne qu’à partir soit :

  • de son Parent (Critique et/ou Nourricier et sermonneur en permanence)
  • de son Enfant (personne complètement déconnectée de la réalité)
  • de son Adulte (personne qui n’est qu’un ordinateur)

À noter : Une personne utilise de façon optimum les trois états du moi lorsqu’elle met l’Adulte au contrôle.

Les états du moi dans le développement de la personne

L’analyse transactionnelle permet :

  • d’identifier et d’accepter les différents états du moi
  • de percevoir les contaminations
  • de décontaminer
  • de mettre l’Adulte au contrôle
  • d’augmenter la compétence interne et externe de l’Adulte
  • de mettre chaque état du moi au service de la personne intégrale

Au niveau collectif, le groupe sera donc d’autant plus efficace qu’il prendra en compte et intégrera les trois plans représentés par les trois états du moi :

  • Parent : les valeurs
  • Adulte : les méthodes
  • Enfant : le climat

Faute d’intégrer ces trois plans dans une perspective d’ensemble, un collectif serait marqué par des contradictions, des frustrations, voire des conflits. Au sein d’un groupe, l’analyse transactionnelle est un langage qui rend possible cette intégration.

Georges Latchimy

Laisser un commentaire