Les trois vues du Japon | une sélection de panoramas fabuleux

Le Japon vous a toujours fait rêver ? Vous êtes fasciné par ce pays qui allie parfaitement tradition et modernité ? Alors, cet article est fait pour vous ! Ceux qui y sont déjà allés le savent : le Japon possède mille facettes. Ici, chaque endroit dégage sa propre atmosphère. C’est cette diversité qui rend le pays du Soleil-Levant si dépaysant et son art de vivre si intrigant. Parmi les nombreuses richesses du Japon, on retrouve une multitude de paysages à couper le souffle. Eh oui, il n’y a pas que le mont Fuji en dehors des grandes villes ! D’autres lieux ont la capacité de totalement vous envoûter par leur beauté et leur spiritualité. C’est le cas des Nihon Sankei, une sélection de panoramas fabuleux plus communément appelée les trois vues du Japon. Du nord au sud, partons donc à la découverte de Matsushima, Amanohashidate et Miyajima.

Les trois vues du Japon | une sélection de panoramas fabuleux - Le blog du hérisson
La Grande Torii de Miyajima

1. L’archipel de Matsushima et ses sublimes îlots de pins 

Situé dans la préfecture de Miyagi, Matsushima est un sublime archipel composé de 260 îlots. Son appellation se traduit littéralement par « île aux pins » en référence aux arbres qui recouvrent sa surface terrestre. Dans ce petit coin de paradis, le mariage entre la verdure des conifères et la blancheur des rochers donne naissance à un paysage absolument saisissant. Dès que le soleil entre en scène, le reflet des couleurs dans l’eau turquoise rend le spectacle encore plus fantastique.

Pour approcher les îlots de l’archipel, rien ne vaut une croisière en bateau dans la baie de Matsushima. En raison de leurs formes atypiques sculptées par des siècles d’érosion, les célèbres Futago-jima, Sengan-jima, Zaimoku-jima, Kane-jima ou encore Niō-jima valent vraiment le détour. Accessibles à pied grâce à la présence de ponts, les petites îles d’Oshima, Fukuura-jima et Godaidō raviront de leur côté les plus curieux.

La première héberge des grottes utilisées autrefois comme lieu de méditation par les moines bouddhistes. La seconde est idéale pour se promener et profiter de jolis points de vue sur la baie. La troisième, qui est pratiquement rattachée au continent, abrite pour sa part un temple devenu le symbole de Matsushima.

Les merveilles du Japon - Le blog du hérisson
Matsushima ©Tanaka Juuyoh

Pour admirer le paysage dans son ensemble, quatre lieux incroyables offrent une vue panoramique sur la baie de Matsushima :

  • Reikan situé au nord sur le mont Tomiyama ;
  • Sōkan situé à l’est sur le mont Ōtakamori ;
  • Ikan situé au sud sur le mont Tamon ;
  • Yūkan situé à l’ouest dans la vallée d’Ogitani.

Formant ce que l’on appelle traditionnellement les Shidaikan, ces spots font le bonheur des amateurs de photos. En effet, correspondant chacun à un point cardinal, ils ont la particularité d’offrir quatre visions totalement différentes de l’archipel

Grâce à sa superbe vue sur la baie de Matsushima, le parc Saigyō Modoshi no Matsu est un autre lieu de choix pour s’en mettre plein les yeux. Au printemps, le rose des fleurs de sakura vient s’ajouter au vert des pins, au blanc des rochers et au bleu de l’océan pour donner vie à un tableau féerique. Au coucher du soleil, la beauté du paysage peut même atteindre un niveau complètement irréel ! La classification de Matsushima parmi les trois vues du Japon prend alors tout son sens.

2. Amanohashidate et son longiligne banc de sable couvert de pins

Situé dans le nord de la préfecture de Kyoto, Amanohashidate est un longiligne banc de sable dont la majeure partie est recouverte par une multitude de pins à la verdure parfaite. Signifiant « pont vers le paradis », son nom vient d’une légende affirmant que les dieux auraient voulu construire une échelle pour relier le ciel et la terre. 

L’explication des scientifiques est légèrement différente : Amanohashidate est un tombolo, c’est-à-dire un cordon de sédiments qui fait la connexion entre deux étendues terrestres. Ça fait moins rêver, mais c’est la réalité ! Ce pont naturel de 3,6 km relie les deux côtés de la baie de Miyazu et sépare cette dernière de la mer intérieure d’Aso.

À pied, la traversée d’Amanohashidate dure approximativement 1 h. La balade au milieu des pins est très sympathique, mais les magnifiques plages de sable blanc valent également le coup ! De quoi s’arrêter un moment pour se détendre, prendre des photos et même se baigner dans l’eau claire. Les plus pressés peuvent néanmoins louer un vélo ou embarquer à bord d’un bateau pour rejoindre la rive opposée. Opter pour une mini-croisière est notamment parfait pour se rendre compte de toute l’étendue d’Amanohashidate.

Les trois vues du Japon | une sélection de panoramas fabuleux - Le blog du hérisson
Amanohashidate ©Dan Price

Situé au sud du longiligne banc de sable, le parc à thème Amanohashidate View Land est idéal pour admirer la beauté de ce paysage classé parmi les trois vues du Japon. Accessible par télésiège ou par monorail, cet espace de loisirs possède effectivement plusieurs spots donnant directement sur la baie de Miyazu. Sur la rive opposée, le parc Kasamatsu propose également un panorama assez incroyable. Pour y accéder, il faut prendre un télésiège ou un funiculaire.

Quoi qu’il en soit, peu importe l’endroit, la tradition veut que l’on adopte la position du matanozoki pour observer le tombolo. Concrètement, cette coutume japonaise consiste à tourner le dos à la baie, se pencher en avant, puis regarder entre ses jambes. On a alors l’impression que le banc de sable ressemble à un dragon volant vers le ciel ! Bien évidemment, il ne faut pas oublier d’immortaliser cette pose en prenant une photo. Elle sera parfaite pour Instagram !

3. L’île de Miyajima et son majestueux torii flottant

Itsukushima, plus couramment appelée Miyajima, est une île japonaise située dans la baie d’Hiroshima. Véritable havre de paix, ce lieu sacré du shintoïsme entretient des relations très proches avec la France, depuis son jumelage avec le Mont-Saint-Michel en 2009. Néanmoins, ce n’est pas cette particularité qui a permis à l’île d’obtenir une renommée internationale. Miyajima est avant tout connu pour son sanctuaire et son majestueux torii classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

Facilement accessible en ferry depuis Hiroshima, l’île est continuellement prise d’assaut par des hordes de touristes espérant repartir avec le plus beau cliché du célèbre torii flottant. À ce propos, le coucher du soleil est un moment parfait pour sortir son appareil et photographier cet incroyable édifice. Lorsque la marée est basse, il est même possible de se rapprocher pour profiter encore plus du spectacle. Ce n’est donc pas étonnant de retrouver la principale attraction de l’île parmi les trois vues du Japon.

Les merveilles du Japon - Le blog du hérisson
Miyajima ©K. Mishina

Dans les rues de Miyajima, la rencontre avec les cerfs et les biches sauvages est également très amusante. Considérés comme trésor national du Japon, ces animaux ont le droit de se promener librement sur l’île. En restant vigilant, il est donc possible de les approcher pour prendre une photo, avec éventuellement le torii en arrière-plan.

Pour profiter d’une magnifique vue panoramique sur la mer intérieure de Seto, rendez-vous au point culminant de Miyajima : le sommet du mont Misen. Un téléphérique permet d’y accéder très rapidement. Les plus courageux ou les moins pressés peuvent néanmoins emprunter l’un des trois parcours de randonnée situés au cœur de la forêt primitive  :

  • Le chemin Momiji : adapté aux débutants, ce parcours commence dans le parc Momijidani, réputé pour ses sublimes érables aux feuilles rouges. Il remonte ensuite le long des gorges de la rivière Momiji et permet de profiter d’un paysage très varié. L’ascension dure environ 1h30.
  • Le chemin Daishō-in : extrêmement populaire, ce parcours qui traverse le temple Daishō-in est le plus lumineux de tous. Bordé par des statuettes bouddhistes arborant des bonnets colorés, cet itinéraire nécessite de gravir plus de 2000 marches ! Il passe aussi par le sanctuaire Takinomiya et permet d’admirer quelques jolies cascades. L’ascension dure environ 2h.
  • Le chemin Omoto : plus long et plus difficile, ce parcours commence dans le parc Omoto, réputé pour ses arbres centenaires. Il offre ensuite la possibilité de gravir le mont Komagabayashi, deuxième sommet le plus élevé de Miyajima. Immenses rochers, statuettes bouddhistes et découverte de la grotte Daishi sont également au programme de cet itinéraire étonnant. L’ascension dure environ 2h30.

Les trois vues du Japon : le mot de la fin

Pays au patrimoine culturel extrêmement riche, le Japon regorge de lieux sacrés, de sites historiques, de paysages fantastiques et d’endroits insolites. Face à tant de choix, l’erreur classique des touristes consiste à vouloir aller vite pour essayer d’en voir le plus possible. Ne tombez surtout pas dans ce piège ! Vous risqueriez de ne pas réellement profiter de votre séjour. À vrai dire, c’est même le meilleur moyen pour repartir frustré. 

Par conséquent, si les trois vues du Japon sont au programme de votre périple nippon, prenez votre temps ! Par exemple, passer la nuit sur l’île de Miyajima vous permettra d’admirer le torii illuminé dans la pénombre du soir. Manquer ce spectacle serait vraiment dommage ! En dormant sur place, vous pourrez également profiter du calme de l’île au petit matin. Vous verrez, c’est plutôt agréable !

Vous avez bien compris l’idée ? Alors, c’est parfait ! Nul doute que votre expérience au pays du Soleil-Levant sera fabuleuse.

Yoann Gorin

Laisser un commentaire