L’étoile tombée d’un arbre de Priscilla Mignard

À l’occasion de la sortie de son dernier roman “L’étoile tombée d’un arbre” aux éditions Le Lys Bleu, Priscilla Mignard accorde une interview au site Le blog du hérisson.

L’étoile tombée d’un arbre de Priscilla Mignard - Le blog du hérisson

Priscilla Mignard : entre droit, théâtre et littérature

Le blog du hérisson : Merci Priscilla d’accorder cette interview au site Le blog du hérisson. Peux-tu te présenter ?

Priscilla Mignard : Je suis avocate à Laval, passionnée d’écriture et de littérature depuis mon enfance. J’adore les œuvres de Georges Orwell, Dickens, Zola, Balzac… J’aime leur description précise de la société et leur mise en avant de personnages atypiques.

Je suis attirée par les arts d’une manière générale : sculpture, peinture, cinéma… J’ai fait partie pendant six ans d’une troupe de théâtre.

Je suis dynamique, anticonformiste et déterminée.

Le blog du hérisson : Comment en es-tu arrivée à écrire des livres ?

Priscilla Mignard : Dès l’âge de 12 ans j’ai commencé à noircir des cahiers. Ma première nouvelle s’appelait “Neige”, les aventures d’un jeune homme et de son petit chien tout blanc.

Depuis je n’ai cessé d’écrire, jusqu’à ce que je m’autorise en 2019 à aller jusqu’au bout de mon projet de roman “L’étoile tombée d’un arbre”. Pour cela, j’ai dû réduire mon activité et cesser le théâtre, mais cela en valait la peine.

Le blog du hérisson : Quel est ton style d’écriture et les thèmes que tu abordes dans tes livres ?

Priscilla Mignard : J’ai une écriture plutôt contemporaine qui mêle flash-back et humour. Parmi mes thèmes de prédilection figure l’enfance : la nostalgie du temps où tout n’était qu’innocence, les jeux…

Je traite aussi de ce que je vois, ce que la société me montre d’incohérences et d’inégalités. Mon travail influence nécessairement ma vision du monde.

“L’étoile tombée d’un arbre” : les sans-abris et la nature comme source d’inspiration

Le blog du hérisson : Comment t’es venue l’idée de « L’étoile tombée d’un arbre » ?

Priscilla Mignard : J’ai une affection particulière pour les gens. Je discute beaucoup avec des personnes d’horizons très divers. Je prenais beaucoup le train à une époque et les gares sont des lieux de refuge pour des sans-abris. J’ai beaucoup appris en parlant avec eux. Cela m’a renvoyé en plein visage le fait que nous n’étions pas tous égaux, même si la loi dit le contraire.

J’ai voulu écrire pour dénoncer leur situation : elle a beau être connue de tous, je n’ai pas l’impression qu’elle change pour autant.

Ma deuxième source d’inspiration a été la Nature. Sa protection, son caractère primordial…
Comme les sans-abris nous passons à côté d’Elle sans voir son importance. Nous la négligeons comme nous négligeons nos semblables.

Enfin, je dois avouer que ce roman est teinté de spiritualité car il est relatif au deuil, moment charnière où vie et mort sont entremêlées.

Le blog du hérisson : Peux-tu nous en dire plus sur ton roman sans nous en dévoiler la fin ?

Priscilla Mignard : Nous suivons la quête de vérité de Jenny Valerens, une trentenaire mère de famille, après qu’elle ait appris le décès de son frère aîné, Olivier.

Ce frère qu’elle n’a plus vu depuis 18 ans va devenir une obsession. Comment est-il décédé ? Quelle était sa vie ? Pourquoi est-ce que le reste de sa famille semble ne pas se soucier de son décès ?

Au fur et à mesure de ses recherches, elle va en apprendre plus sur son frère et sur elle-même bien sûr. Sa vie et sa vision du monde ne pourront plus être les mêmes désormais.

Le blog du hérisson : Encore merci pour cette interview. Je te laisse le mot de la fin.

Priscilla Mignard : J’aimerais que l’histoire de Jenny et d’Olivier voyage et touche les lecteurs. J’ai eu des premiers retours très positifs. Écrire étant une véritable passion, mon deuxième roman est déjà en cours d’écriture. Merci au site Le blog du hérisson pour ce moment de partage.

Interview réalisée par Christophe Gilberton

L’étoile tombée d’un arbre de Priscilla Mignard

8 réflexions sur “L’étoile tombée d’un arbre de Priscilla Mignard

  • 27 octobre 2021 à 15 h 22 min
    Permalien

    j’ai lu ce livre il y a peu, recommandé par mon libraire. Une vraie claque! Les descriptions sont très réalistes, comme si j’étais devant ma télé, et les sentiments sont décrits au plus juste. Une vraie leçon d’humanité.

    Répondre
    • 27 octobre 2021 à 15 h 33 min
      Permalien

      Merci Laura pour ton commentaire. Je suis content que le roman t’es plu. Peux-tu nous indiquer le nom de la librairie et la ville ?
      Christophe

      Répondre
    • 27 octobre 2021 à 15 h 45 min
      Permalien

      Merci de ce beau retour Laura.

      Répondre
  • 31 octobre 2021 à 21 h 03 min
    Permalien

    ça donne envie de le lire!

    Répondre

Laisser un commentaire