Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps

Les températures se font plus douces, la nature nous tend les bras et nous invite à la contemplation. Le début du printemps symbolise indiscutablement le renouveau. Et si vous profitiez du changement de saison pour tester l’écriture poétique ? Nul besoin d’être un pro de l’orthographe ou un écrivain confirmé! Installez-vous confortablement, dans votre fauteuil préféré ou à l’ombre d’un arbre en fleur, et laissez-vous guider par votre intuition. Faites tinter les mots, libérez votre créativité. Nous vous proposons cinq jeux d’écriture pour célébrer le  printemps.

Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps - Le blog du hérisson
©Jill Welligton

Un poème dadaïste pour créer la surprise

Comme Tristan Tzara, le poète du XXème siècle à l’origine du mouvement dadaïste, invitez le hasard dans l’écriture sans éprouver la crainte de la page blanche. Tout d’abord, choisissez un texte dans un journal ou un magazine. Découpez les mots qui constituent ce dernier et mélangez-les dans un récipient. Piochez les papiers au fur et à mesure et écrivez les mots qui jaillissent en conservant cet ordre hasardeux. N’hésitez pas à ajouter des mots. Voilà une œuvre spontanée, unique et originale !

Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps - Le blog du hérisson
©Steve Buissinne

Un poème inspiré d’une image pour percevoir le monde différemment

Sélectionnez une image qui vous plaît particulièrement. Il peut s’agir d’une œuvre d’art ou d’une photographie. Mieux encore, immergez-vous dans la nature et focalisez votre attention sur un endroit précis. Prenez le temps de l’observer. Attachez-vous au moindre détail, à la moindre courbe, aux moindres couleurs. Soyez également sensible aux émotions qui traversent votre esprit. Peut-être remarquerez-vous des éléments auxquels vous n’aviez jamais prêté attention auparavant. Emparez-vous de votre plume et écrivez en fonction de ce que vous avez ressenti en observant cette image ou ce paysage. Poème en vers ou en prose : à vous de choisir !

Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps - Le blog du hérisson
©Pasja1000

Un acrostiche pour croiser les mots

Pour commencer un acrostiche, choisissez un thème qui vous inspire, puis un mot qui s’y rattache et inscrivez-le verticalement sur la page. Voici le but du jeu : les premières lettres de chaque vers, lues verticalement, constitueront le mot choisi. N’hésitez pas à vous aider du dictionnaire s’il vous manque un mot pour débuter un vers.

Un acrostiche pour croiser les mots - Le blog du hérisson
©Monfocus

Un haïku pour capter l’instant présent

Le haïku, forme poétique provenant du Japon, se compose habituellement de trois vers. Sa brièveté permet de suggérer des émotions et de les fixer dans leur spontanéité. A votre tour de figer sur le papier un instantané de vos sensations. Par exemple, pensez à une saison que vous aimez particulièrement, à un moment de la journée que vous appréciez ou à un élément naturel que vous prenez souvent plaisir à contempler. Notez ce qui vous passe par la tête sans chercher immédiatement une cohérence. N’hésitez pas à convoquer tous vos sens: vous obtiendrez rapidement un haïku qui saura vous surprendre !

Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps - Le blog du hérisson
©shell_ghostcage

Un calligramme pour mêler poésie et dessin

Le calligramme lie le dessin et la poésie. Ce terme a été inventé par Guillaume Apollinaire, l’un des grands poètes français de la modernité. Pour créer un calligramme, choisissez votre poème préféré ou un texte que vous avez rédigé précédemment. Dessinez dans les grandes lignes le thème dont il est question. Laissez-vous ensuite guider par votre main et recopiez en suivant les contours. Le texte en mouvement deviendra un objet artistique.

Un calligramme pour mêler poésie et dessin - Le blog du hérisson
©Free-Photos

Le printemps nous invite à la contemplation mais également à la libération de nos émotions. En vous essayant à ces cinq jeux d’écriture, vous serez certainement surpris de votre potentiel créatif et ferez vivre l’essence même du mot “poème”. En effet, ce nom issu du grec “poiein” signifie étymologiquement “faire, créer”. Quel jeu créatif vous donne envie de saisir la plume ?

Sophie Desombre

Cinq jeux d’écriture pour célébrer le printemps

Laisser un commentaire