Un autre monde : 5 raisons de voir le film

La sortie du dernier long-métrage de Stéphane Brizé coïncide avec la publication d’un ouvrage intitulé Les plans de bataille, consacré à la collaboration entre le réalisateur français et son acteur fétiche, Vincent Lindon. Dans Un autre monde, Stéphane Brizé propose une nouvelle fois de questionner le fonctionnement du monde de l’entreprise, à travers l’histoire de Philippe Lemesle, directeur d’un site industriel. Ce dernier doit faire face à plusieurs drames personnels et gérer la demande de Cooper, le dirigeant américain, qui souhaite licencier une partie du personnel. Vous hésitez encore à programmer votre séance ? Lisez nos 5 raisons de voir le film Un autre monde.

Un autre monde : 5 raisons de voir le film - Le blog du hérisson

1. Changer notre point de vue sur le monde de l’entreprise

Dans les deux précédents films sur le travail de Stéphane Brizé, Vincent Lindon incarne un personnage appartenant à la classe moyenne voire basse. Dans Un autre monde, le réalisateur change de point de vue et s’attache à raconter l’histoire par le regard de Philippe Lemesle, cadre à responsabilités dans une usine du groupe Elsonn.

L’objectif de ce film est de dépasser la lutte des classes pour montrer que les questionnements liés au milieu professionnel, au management et au sens du travail existent à tous les niveaux de la hiérarchie sociale, même s’ils peuvent être différents en fonction du poste occupé par un salarié.

Ce film offre donc une vision plus nuancée du monde professionnel. Le but est de sortir de la perception manichéenne de l’entreprise, qui consisterait à placer les ouvriers du côté des « gentils » et les dirigeants du côté des « méchants ». En réalité, c’est l’ensemble du système, dans toute sa complexité, qui est abordé.

2. Découvrir un choix original d’acteurs

Stéphane Brizé fait appel à des acteurs venant d’horizons très différents, professionnels ou amateurs.

Vincent Lindon est une nouvelle fois la tête d’affiche, accompagné de Sandrine Kiberlain. Les deux acteurs ont déjà participé ensemble à la réalisation de Mademoiselle Chambon. Quant à Anthony Bajon, il interprète Lucas, le fils de Philippe et réalise une véritable performance, toute en tension et en sensibilité.

Concernant le rôle de Claire Bonnet Guérin, c’est Marie Drucker qui a été choisie pour incarner la dirigeante du groupe France et supérieure hiérarchique de Philippe. Pour sa première prestation au cinéma, Marie Drucker a passé le casting, comme tous les autres acteurs amateurs et se montre tout à fait convaincante.

Stéphane Brizé a également sollicité des acteurs amateurs issus du secteur privé. C’est le cas de Guillaume Draux, qui a déjà travaillé deux fois avec lui dans La Loi du marché et En guerre. Par ailleurs, il a déjà occupé un poste de cadre dans une grande entreprise.

Enfin, on retrouve aussi Olivier Lemaire, présent dans En guerre. À l’origine, il est spécialisé dans l’accompagnement de comités d’entreprise.

3. Vivre des émotions d’un autre monde

L’histoire repose sur l’équilibre établi entre la vie professionnelle de Philippe et sa vie familiale. Il est en instance de divorce avec sa femme. On pourrait donc croire que leur relation est définitivement terminée. Néanmoins, on ressent encore beaucoup d’affection entre ces deux personnages.

Le film regorge de très belles séquences centrées autour de la relation filiale. Le cadre d’entreprise apparaît dans un premier temps comme un directeur froid, soucieux de réaliser les objectifs imposés par la direction générale. Aussi, les moments de complicité et d’émotions entre Philippe et son fils témoignent de la sensibilité du personnage.

L’amour qui lie les membres de cette famille tient une place importante dans le film et le réalisateur prend le temps de développer chacun d’entre eux, même s’ils peuvent a priori apparaître comme secondaires.

4. Soutenir un cinéma engagé

Le travail de Stéphane Brizé n’est pas à confondre avec les films documentaires. L’écriture du scénario se fonde avant tout sur l’envie de raconter une fiction, même si elle s’inspire de la réalité.

Dans le dossier de presse disponible sur le site de Diaphana, qui distribue le film, le réalisateur explique être allé à la rencontre de cadres d’entreprise afin de découvrir leur parcours au sein de grands groupes internationaux. Il s’inspire donc de ses observations et de leurs échanges afin de saisir au mieux l’essence de leur quotidien.

Dans Les plans de bataille, paru aux éditions Lettmotif, Quentin Victory Leydier met en lumière le dialogue constant entre les films de Brizé et Lindon et les questionnements contemporains sur nos choix de vie, notre société et notre rapport au monde capitaliste. Grâce à l’analyse fine de séquences sélectionnées avec soin, l’auteur exprime l’urgence de voir les films de ce cinéma engagé.

Un autre monde : 5 raisons de voir le film - Le blog du hérisson
©Éditions Lettmotif / Jean-François Jeunet

5. Participer à un débat de société

L’œuvre de Stéphane Brizé est tout à fait ancrée dans la société, grâce au dialogue établi entre l’équipe du film et les spectateurs. C’est la première fois qu’un film bénéficie d’une campagne de publicité sur LinkedIn. Réalisées par Les Années folles, une jeune agence de communication, les capsules publiées en amont de la sortie du long-métrage ont permis d’ouvrir les discussions quant au monde de l’entreprise.

Le média en ligne LinkedIn Actualités a également organisé un live en présence de Stéphane Brizé et Vincent Lindon afin de répondre aux questions des internautes, souvent employés dans des entreprises similaires à celle dépeinte dans Un autre monde.

Dans Les plans de bataille, Quentin Victory Leydier parvient également à montrer comment l’art peut nourrir les débats de société. En livrant ses propres émotions, l’auteur révèle la manière dont l’art peut entrer en résonance avec chacun d’entre nous. L’ouvrage se termine d’ailleurs par une conclusion éloquente, pleine d’humilité et de sagesse, sur notre propre responsabilité face aux problèmes de société. Il nous invite à nous interroger sur nos choix, notre mode de vie, notre quotidien et pourquoi pas, à construire ensemble « un autre monde ».

5 bonnes raisons de voir Un autre monde de Stéphane Brizé : on résume tout

Si vous allez voir le dernier film de Stéphane Brizé, vous participerez aux débats qui animent notre société tout en soutenant un cinéma engagé. Vous serez également séduit par un choix original d’acteurs qui vous feront vivre des émotions, grâce à un changement de point de vue sur le monde de l’entreprise.

Après avoir découvert ces 5 raisons de voir Un autre monde, précipitez-vous dans votre cinéma afin de voir le nouveau film de Stéphane Brizé. Vous pouvez dès à présent vous procurer le livre de Quentin Victory Leydier aux éditions Lettmotif afin de poursuivre la réflexion.

Mathilde Linois

Laisser un commentaire