10 conseils pour être un bon touriste au Japon

Voyager au Japon, c’est aussi découvrir de nouvelles coutumes, parfois très éloignées des nôtres. Pour éviter de paraître irrespectueux, voici 10 conseils pour être un bon touriste au Japon et ne pas commettre d’impairs.

10 conseils pour être un bon touriste au Japon - Le blog du hérisson
©Sorasak

1. Les règles dans les transports en commun

Premier conseil : si vous avez l’habitude de passer des appels bruyants ou de rire entre amis dans le métro, au Japon, oubliez vite ça ! Les Japonais partent du principe que c’est un espace public et qu’il ne faut donc pas déranger les autres passagers. Pour éviter de vous faire remarquer, parlez à voix basse… ou pas du tout !

Autre règle de bienséance : les Japonais font la queue pour entrer dans les transports en commun et ils n’apprécieront pas d’être dépassés. Il y a des métros très régulièrement et si le premier est plein, il suffit d’attendre le suivant. Sur les escalators des stations de métro, veillez à bien vous mettre du même côté que les autres usagers et à laisser un passage libre pour les plus pressés.

2. La propreté des lieux publics : trouver des poubelles

Ne pas jeter de déchets par terre, c’est un peu la base des bonnes manières, mais au Japon, les poubelles sont rares dans la rue. Pourtant, vous verrez que les lieux publics sont généralement impeccables. Gardez vos déchets dans un sac plastique et jetez-les à votre hôtel ou dans les poubelles des konbini, ces supérettes que l’on trouve à tous les coins de rue. Attention, dans les petits magasins, les poubelles ne sont pas forcément en évidence et il faudra peut-être les chercher un peu. Les enseignes de konbini les plus communes sont 7eleven, Family Mart et Lawson.

10 conseils pour être un bon touriste au Japon - Le blog du hérisson
©Kyodo Japantimes

3. Se moucher en public

La nouvelle génération de Japonais à moins de problèmes avec ça, mais ça reste encore plutôt mal vu de se moucher devant d’autres personnes. Vous entendrez ainsi des Japonais à l’allure très distinguée renifler bruyamment. Pour eux, il est plus poli de garder ses microbes dans son nez plutôt que se moucher, avoir les mains contaminées et toucher ensuite d’autres choses.

4. Fumer au Japon

Si vous êtes un touriste fumeur, vous allez devoir vous entraîner à repérer les « smoking area », même dans la rue ! Au Japon, interdiction de fumer dans les espaces publics, y compris à l’extérieur. Dans les centres commerciaux à côté des pictogrammes pour les toilettes vous pourrez repérer ceux d’une cigarette qui sert à indiquer ces zones. Beaucoup de konbini ont également une smoking area, mais parfois c’est juste un bout de trottoir (et en hiver, c’est frisquet). En revanche, certains restaurants sont fumeurs ou possèdent des tables exprès pour.

Smoking aera, lieu pour fumer - Le blog du hérisson

5. Traîner dans les restaurants

Au Japon, les restaurants sont faits pour manger. Si vous voulez traîner avec des amis, il vaut mieux aller dans un karaoké ou un izakaya (un bar). Aux heures de pointe, les restaurants populaires enchaînent les services et les gens font la queue pour manger. Évitez d’y rester plus que nécessaire pour ne pas faire attendre les suivants. Quand vous avez terminé votre repas, vous payez à une caisse à la sortie. Il est plutôt mal vu de laisser un pourboire : les Japonais ont le sentiment que vous leur faites l’aumône alors qu’ils ont un salaire.

Pendant qu’on parle de nourriture, un dernier conseil pour éviter de créer un malaise : ne plantez pas vos baguettes dans le riz et ne vous passez pas de nourriture de baguettes à baguettes. Pour les Japonais, ça rappelle les funérailles bouddhistes où des bâtons d’encens sont plantés à la verticale et où la famille doit se passer les os du défunt  avec des baguettes après l’incinération… pas vraiment le genre de souvenirs qu’on a envie de raviver à table !

6. L’argent liquide et le paiement par carte

Même si le Japon est maintenant plus avancé au niveau des paiements par carte, de nombreux établissements plus modestes ne sont pas équipés pour recevoir autre chose que du liquide. Si vous comptez utiliser votre carte, surtout une carte étrangère, essayez tout de même d’avoir toujours sur vous de quoi payer cash au cas où. Vous pouvez facilement retirer de l’argent dans les ATM des konbini. Pour ce qui est des banques, les distributeurs sont à l’intérieur et elles ferment généralement tôt (certaines vers 15 h).

7. Visiter les sanctuaires shinto

Même s’ils sont en plein air, n’oubliez pas que les sanctuaires sont des lieux religieux. Dès que vous passez un torii, ces grands portails souvent rouges, vous entrez dans un espace considéré comme sacré. Il faut bien sûr être respectueux envers les personnes qui les fréquentent et ne pas être trop bruyant. Les photos sont permises, mais pensez à respecter l’intimité des gens. Il y a aussi quelques spécificités propres au Japon. Par exemple, il ne faut pas marcher au milieu des chemins pavés, c’est réservé aux dieux qui se promènent dans les sanctuaires ! Cet article de japon-fr vous donnera de précieux conseils pour être un bon touriste lorsque vous visitez un temple ou un sanctuaire au Japon.

8. Enlever ses chaussures

En tant que touriste, vous visiterez sûrement des lieux historiques. Dans certains bâtiments anciens, restaurants traditionnels ou dès que vous entrez chez des gens, il faut enlever ses chaussures. À l’entrée, vous remarquerez une petite zone plus basse avec les souliers entreposées et parfois des pantoufles pour l’intérieur. Si vous gardez vos chaussures en entrant chez eux, les Japonais seront vraiment dérangés. Pour eux, les retirer est un automatisme et une mesure d’hygiène importante. Même dans les chambres d’hôtel, on voit souvent une ligne à l’entrée de la chambre. Idéalement, il ne faut pas porter ses chaussures après cette marque.

9. La ponctualité : évitez d’être en retard

Vous avez peut-être vu passer cette information il y a quelques années : une compagnie ferroviaire s’était excusée pour un départ en avance de 12 secondes par rapport à l’horaire prévu. Autant dire qu’au Japon, on ne plaisante pas avec la ponctualité. Si vous avez rendez-vous, essayez vraiment d’être à l’heure, c’est une marque de respect qu’ils apprécient. D’ailleurs, s’ils arrivent en avance mais que la personne est déjà là, les Japonais ont tendance à s’excuser qu’elle ait dû attendre. À l’inverse si la personne a du retard, ils diront toujours que ce n’est pas grave même si au fond, ils sont agacés.

10. Offrir un cadeau ou un souvenir

Enfin un dernier conseil si vous êtes invité chez quelqu’un : il est de bon ton d’offrir un petit quelque chose à vos hôtes. Si vous avez pu ramener un souvenir de votre pays d’origine, c’est parfait. Les Japonais sont globalement très curieux de tout ce qui vient de l’étranger. Sinon, sachez qu’offrir des fruits peut être considéré comme un beau cadeau ! Vous en trouverez dans des supermarchés (ou même des boutiques spécialisées) qui sont soigneusement emballés et qui coûtent une petite fortune.

10 conseils pour être un bon touriste au Japon - Le blog du hérisson
©Tokyo Cheapo

Vous avez maintenant une petite idée de comment être un bon touriste au Japon et quels sont les impairs à ne pas commettre. Ne soyez pas non plus stressés pendant votre séjour et profitez de découvrir les merveilles de Tokyo. Les Japonais sont globalement très tolérants et surtout, ils n’aiment pas du tout que les autres se sentent mal à l’aise. Si vous faites un faux pas, ils ne le relèveront pas ou alors avec gentillesse sauf pour le tabac dans la rue, là ce sera une amende directe si vous vous faites prendre et bon nombre de touristes se font encore avoir !

Manon Perfetta

Laisser un commentaire