Bien accueillir un chaton : ce qu’il faut savoir

Votre décision est prise, un petit chaton va bientôt faire partie de votre vie ! Vous êtes excités, mais un peu inquiet… Avez-vous pensé au matériel nécessaire ? Quelles précautions prendre pour que votre boule de poils s’adapte facilement à votre lieu de vie et aux membres de votre famille ? Bien accueillir un chaton ne s’improvise pas, alors suivez le guide pour tout ce qu’il faut savoir !

Bien accueillir un chaton : ce qu’il faut savoir - Le blog du hérisson

Que faut-il acheter pour bien accueillir un chaton ?

• La caisse de transport

Il est important d’anticiper le trajet du chaton de son lieu d’adoption vers votre foyer. Un voyage stressant n’est pas la plus belle des entrées en matière ! Choisissez une cage solide, avec un système de fermeture pratique. Prenez-la suffisamment grande afin qu’elle soit adaptée pour plusieurs années. L’angoisse de l’expédition peut engendrer un petit accident (urines et ou excréments). Évitez les cages en tissu, difficilement nettoyables, et préférez une cage en plastique tapissée d’un peu de papier journal.

• Les gamelles de d’eau et de nourriture

Investissez dans des gamelles d’eau et de nourriture séparées : de nombreux chats n’apprécient pas la proximité de leur boisson avec leurs croquettes. Privilégiez les récipients en verre ou céramique. Certains matous sont gênés par le reflet des bols inox, et les matières plastiques se détériorent rapidement (elles peuvent alors donner un goût et une odeur au contenu). Il peut être judicieux de reprendre les mêmes croquettes que celles auxquelles le chaton est habitué dans un premier temps.

• Un bac à litière

La taille du bac est importante. Vous pouvez investir directement dans un grand bac, qui sera adapté plus longtemps à votre chat. Cependant, veillez à ce qu’il ne soit pas trop haut pour que votre chaton puisse l’utiliser facilement. Là aussi, il est utile de demander au propriétaire actuel la litière à laquelle votre boule de poil est habituée, afin de modifier le moins possible ces habitudes. Vous pouvez gratter le substrat avec la pelle : le bruit lui rappellera l’usage qu’il doit en faire. Veillez également à bien l’entretenir.

• Un griffoir

Habituez dès tout petit votre minou à faire ses griffes au bon endroit ! Proposez-lui deux types de griffoirs, un horizontal et un vertical, pour mettre toutes les chances de votre côté.

• Des jeux

Même s’il est tentant d’acheter beaucoup de petits jeux adorables, ne videz pas votre porte-monnaie ! Faîtes plutôt un stock de jeux “maison” ou naturels : balles de papier chiffonné, boules d’aluminium froissé, pommes de pin, glands, petite corde de sisal à agiter, rouleaux de papier toilette… L’essentiel est de toujours surveiller votre animal pour être sûr qu’il ne se mette pas en danger. Vous pourrez alors repérer ses préférences et acheter d’autres jouets si le cœur vous en dit !

• Un couchage

Joli panier avec coussin, carton avec couverture moelleuse, petit pouf… Le choix est large ! Il faut simplement que le chat l’associe à un havre de paix, un endroit où l’on ne le dérange pas. On peut commencer par une simple couverture ou serviette moelleuse posée au sol. En effet, les premières heures, le chaton stressé peut confondre le couchage avec son bac à litière… Vous pourrez mettre sa couverture ou sa serviette dans un panier une fois que vous serez sûr qu’il a bien repéré ses toilettes.

Une pièce d’accueil calme et confortable : un élément nécessaire à l’adaptation du chaton

Avant d’accueillir un chaton à la maison, choisissez une pièce avec peu de passage et de bruits. Retirez tous les objets dangereux ou fragiles. Disposez son matériel selon trois espaces bien distincts et éloignés les uns des autres :

  • un espace repos, avec son couchage ;
  • un espace alimentation, avec ses gamelles légèrement espacées l’une de l’autre ;
  • un espace avec son bac à litière.

Vous ne souhaitez pas à terme laisser le bac à litière et les bols de nourriture dans cette pièce ? Pas de problème ! Il vous suffira de les déplacer progressivement (mètre par mètre par exemple) quand votre chaton sera assez à l’aise pour naviguer dans toute la maison.
Chaque membre de la famille peut également déposer un vêtement avec son odeur afin de commencer à familiariser minou.

Le jour de l’entrée de votre petit chaton, déposez sa cage dans la pièce et fermez la porte. Laissez-lui une petite heure seul, pour découvrir les lieux tranquillement, explorer les odeurs, s’habituer aux nouveaux bruits. Puis, chaque membre du foyer peut lui rendre une petite visite. Évitez les gestes brusques et parlez doucement. Tentez un petit jeu avec lui, sans le forcer. Ne soyez pas frustré s’il se cache, il vous entend tout de même et s’acclimate peu à peu.

Au bout de quelques heures, laissez la porte entrouverte. Le chaton va alors peut-être tenter une excursion. Ne vous précipitez pas sur lui, laissez-le évoluer tranquillement. Dans les premiers temps, il aura sûrement le réflexe de courir vers la pièce d’accueil dès qu’il prendra peur. Mais rassurez-vous, il se sentira très vite en sécurité dans toutes les pièces de la maison si vous ne le brusquez pas.

La première nuit de chaton à la maison  : une étape compliquée

Où faire dormir un chaton le premier soir ? Habitué à dormir blotti contre sa mère et/ou ses frères et sœurs, la première nuit de minou est souvent angoissante. Ne soyez pas surpris s’il miaule : il appelle sa famille. Deux solutions s’offrent à vous selon l’habitude que vous souhaitez lui faire prendre.

  • Vous préférez que votre chaton dorme en dehors des chambres. Il vous faudra alors fermer la pièce d’accueil et vous armer de patience. Votre boule de poil pourra passer plusieurs nuits à miauler le temps qu’il trouve ses repères. Vous pouvez poser une bouillotte entourée d’un linge sur son couchage pour simuler la présence réconfortante de sa maman.
  • Vous n’avez pas d’exigences et n’êtes pas fermé à l’idée de dormir avec votre chat. Dans ce cas, laissez les portes des chambres ouvertes. Il y a fort à parier que minou se blottira contre un membre de la famille pour s’apaiser. Attention, réfléchissez bien avant de l’y autoriser : il sera quasi impossible de faire machine arrière.

Vous l’avez compris, bien accueillir un chaton passe par une bonne préparation. Prenez le temps de choisir le matériel idéal, et de préparer un espace d’accueil serein et rassurant. Choisissez un moment calme de la semaine, où vous êtes disponible. La clé d’un bon accueil réside dans la patience : familiarisez votre boule de poil étape par étape, sans le brusquer. Une fois que vous aurez gagné la confiance de votre minou, une très belle relation se construira, et une chouette aventure commencera !

Marie-Charlotte Oillic

Laisser un commentaire