La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune

La NASA s’est engagée à envoyer les prochains astronautes et la première femme sur la Lune en 2024. L’agence a donc déployé le programme Artemis, qui a pour objectif de renforcer notre connaissance de la Lune grâce à de nouvelles technologies et de nouveaux procédés. Avant d’envoyer des hommes sur place, des instruments scientifiques iront sur la surface de la Lune. Cette avancée de la conquête lunaire se fera par étapes : c’est le rover VIPER qui ira le premier sur place. La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune. Découvrez l’épopée de ce projet spatial et le fonctionnement de ce robot qui a pour mission de trouver une nouvelle source d’eau.

La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune - Le blog du hérisson

La NASA envoie le robot VIPER en reconnaissance pour chercher de l’eau sur la Lune

• Le trajet vers l’astre lunaire

La fusée de la NASA s’appelle le SLS, pour Système de Lancement Spatial. Elle enverra des astronautes à bord du vaisseau spatial Orion. Celui-ci atterrira sur l’orbite lunaire, qui se trouve à environ un quart de millions de milles de la Terre. De là, les astronautes amarreront Orion à un avant-poste orbital et se rendront sur un système d’atterrissage humain. Au terme de ce trajet vers l’astre lunaire, ils seront en mesure de rejoindre la surface de la Lune. Une fois leur mission terminée, ils retourneront à l’avant-poste orbital pour monter à nouveau à bord d’Orion avant de retourner en toute sécurité sur Terre.

• Un long périple qui se fait par étapes

Avant d’y envoyer des humains, la NASA enverra une série d’instruments scientifiques à la surface de la Lune à partir de 2021.

L’agence effectuera deux missions autour de la Lune pour tester ses systèmes d’exploration. La NASA travaille au lancement d’Artemis I, un vol pour tester le SLS et le vaisseau spatial Orion ensemble.

Il sera suivi de la mission Artemis II, le premier vol d’essai SLS et Orion avec un équipage. La NASA fera atterrir des astronautes sur la Lune d’ici 2024 sur la mission Artemis III et environ une fois par an par la suite.

La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune - Le blog du hérisson

• L’exploration d’un territoire mystérieux

Mars reste l’objectif final de la NASA, mais elle cherche d’abord à explorer toute la surface de la Lune avec des explorateurs humains et robotisés. Elle enverra des astronautes à de nouveaux endroits, en commençant par le pôle Sud lunaire. Sur la Lune, elle veut :

  • Trouver et utiliser leau et d’autres ressources, nécessaires à l’exploration à long terme.
  • Enquêter sur les mystères de la Lune et en savoir plus sur notre planète et l’univers.
  • Apprendre à vivre et à opérer à la surface d’un autre corps céleste où les astronautes sont seulement à trois jours de chez eux.
  • Démontrer les technologies dont nous avons besoin avant d’envoyer des astronautes en mission sur Mars, ce qui peut prendre jusqu’à 3 ans.

Le rover VIPER va aller chercher de l’eau sur la Lune

• Une source d’eau au pôle Sud de la Lune

La NASA prévoit d’envoyer son premier robot mobile sur la Lune à la fin de l’année 2023.  Le robot VIPER (Volatiles Investigating Polar Exploration Rover) partira à la recherche de glace et d’autres ressources sur et sous la surface de la Lune. Sa mission aidera la NASA à cartographier les ressources présentes au pôle Sud de la Lune. Elles pourront un jour être nécessaires pour des missions d’explorations humaines de longue durée.

Certaines parties de la Lune sont perpétuellement dans l’obscurité : le VIPER sera le premier robot à être doté de projecteurs pour les explorer. Ces régions n’ont pas vu de lumière depuis des millions d’années et comptent parmi les endroits les plus froids du système solaire. Le VIPER fonctionne grâce à l’énergie solaire, il devra donc se déplacer rapidement entre les zones de lumière et d’ombre du pôle Sud de la Lune.

Dans le cadre de son programme Commercial Lunar Payload Services, ou CLPS, dont l’objectif est de sous-traiter auprès de sociétés privées le transport d’instruments scientifiques sur le sol lunaire, la NASA a fait un appel d’offres pour le lancement du VIPER. Parmi les 14 sociétés qui ont répondu, c’est la firme Astrobotic Technology installée à Pittsburgh, qui aura l’honneur d’accomplir cette mission.

Le robot rover VIPER sur la Lune - Le blog du hérisson
Le rover VIPER

• Le VIPER, un robot équipé pour faire des analyses sur la Lune

Le VIPER aura 100 jours pour analyser l’environnement lunaire à l’aide de 4 appareils scientifiques :

  • Le NSS, un spectromètre à neutrons qui servira à trouver de la glace jusqu’à 1 mètre de profondeur.
  • Pour collecter les échantillons, c’est la perceuse TRIDENT qui creusera.
  • Deux appareils de mesure pour décomposer et analyser ces fragments, les spectromètres MSolo et NIRVSS.

Le design du VIPER a fait beaucoup de chemin. Après la phase de formulation, l’agence a récemment autorisé le rover à entrer dans la phase de développement de la mission. Les progrès du VIPER se poursuivent à pleine vitesse. L’investissement de la NASA pour les coûts de développement et d’exploitation de la mission s’élève à 433,5 millions de dollars. La valeur actuelle du contrat de livraison d’Astrobotic pour livrer le VIPER sur la Lune par l’entremise de la CLPS est d’environ 226,5 millions de dollars.

La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune - Le blog du hérisson

La découverte de la Lune, une première étape dans la connaissance du système solaire

Sarah Noble, chercheuse pour le programme VIPER au siège de la NASA, assure que

VIPER sera le robot le plus évolué que la NASA a jamais envoyé sur la Lune et il nous permettra d’explorer des parties de la Lune que nous n’avons jamais vues. Le rover nous instruira sur l’origine et la distribution de l’eau sur la Lune et nous préparera à récolter des ressources à 240 000 miles de la Terre qui pourraient être utilisées pour envoyer en toute sécurité des astronautes encore plus loin dans l’espace, y compris sur Mars.

Grâce au programme Artemis, La NASA enverra des robots et des humains pour aller encore plus loin dans l’exploration de la Lune. Quand les astronautes retourneront pour la première fois sur la Lune depuis 1972, ils suivront les traces du VIPER et atterriront au pôle Sud lunaire. Cette mission verra aussi la première femme à aller sur la Lune. Elle sera l’un des deux membres d’équipage qui prépareront la voie à des missions d’exploration lunaire durables avec leur équipage.

Amandine Travers

La NASA a 3 ans pour trouver de l’eau sur la Lune

Laisser un commentaire