Musicothérapie, de l’art à l’antidouleur

La musicothérapie est utilisée dans la médecine pour soulager un grand nombre de maux et offre tant de bénéfices que certains peuvent facilement être exploités à la maison. Vous souhaitez savoir si la musique est capable de soulager la douleur ? Laissez-vous guider par une diplômée de musicothérapie et découvrez ses pouvoirs, de l’art à l’antidouleur, par vos propres moyens.

Musicothérapie, de l’art à l’antidouleur - Le blog du hérisson

Les vertus méconnues de la musique

Au début des années 60, Maurice Gabai, dentiste, constate une différence de perception de la douleur chez ses patients lorsqu’un fond musical est présent ou non. Dans les années qui suivirent, des scientifiques ont démontré que nos morceaux de musique préférés peuvent considérablement atténuer la douleur et améliorer sa tolérance. Ils certifient que ces méthodes diminuent l’anxiété et favorisent un sentiment de contrôle. En vérité, le pouvoir thérapeutique de la musique a toujours été utilisé de manière universelle. De nos jours, les vertus de la musicothérapie sont utilisées pour traiter la souffrance dans de nombreux domaines, notamment en soins palliatifs et chez les personnes atteintes de démence ou de douleurs chroniques.

Comment fonctionne la musicothérapie ?

Si certains ont percé à jour certains secrets de la musicothérapie, il reste tout de même des zones de mystère à élucider. Nous savons qu’être émotionnellement pris par la musique influe grandement sur son impact physique et psychique. De nombreux facteurs affectent notre relation avec elle et certains restent à ce jour encore inconnus. Cependant, de plus en plus d’études visent à profiter des vertus de la musicothérapie dans la vie quotidienne.

Chez l’être humain, le système de contrôle de la douleur peut être influencé directement par des stimulus émotionnels ou cognitifs. La musique active les structures neuronales présentent dans le système limbique et le mésencéphale, tous les deux impliqués dans la perception de la douleur. En nous distrayant, elle nous fait ressentir des sensations positives qui permettent de mieux supporter nos maux, qu’ils soient d’ordre mental ou corporel.

Quelle musique écouter ?

Il n’existe pas de musique à écouter qui soit adaptée à tout le monde. C’est avant tout, à l’image de vos goûts culinaires, un choix personnel. Le plus important, pour que son impact soit efficace, c’est qu’elle vous plaise. Si vous souhaitez diminuer le stress et la douleur, sélectionnez un morceau avec un bas niveau d’éveil. Si vous voulez vous motiver à fournir un effort et dépasser vos limites, une musique avec un fort niveau d’éveil ne pourra que vous venir en aide. Vous avez déjà dû constater qu’il est bien plus facile de faire du sport accompagné d’un fond sonore dynamique. Alors vous êtes quelque part déjà un adepte de la musicothérapie ! N’hésitez pas à utiliser toutes les ressources qu’elle met à votre disposition au quotidien et à varier les plaisirs.

À votre tour d’utiliser la musicothérapie

C’est à votre tour de jouer ! Appliquez comme vous le souhaitez les conseils délivrés ci-dessus. Il y a de nombreuses façons d’utiliser la musique comme outil tout au long de votre semaine. Lors de votre réveil, mettez une musique douce pour stimuler vos sens positivement à la nouvelle journée qui se présente à vous. Motivez-vous à faire le ménage sur un fond dansant ou accordez-vous un moment de détente en écoutant une douce mélodie. Apaisez vos douleurs quotidiennes en prenant le temps de vous immerger dans des musiques que vous appréciez particulièrement. Vous pouvez même créer des compilations personnalisées adaptées à chacune de vos humeurs pour avoir une mélodie toujours à portée d’oreille. Notez que tout le monde réagit différemment. Écoutez 20 minutes de musique par jour et analysez l’effet que cela produit chez vous.

Maintenant que vous savez tout sur l’art de l’antidouleur qu’est la musicothérapie, vous pouvez mettre à profit ses bénéfices au quotidien. Si vous souffrez de douleurs chroniques, cela ne les fera pas totalement disparaître, mais vous apaisera plus ou moins en fonction de votre réceptivité. Attention : la musique est une aide pour réguler vos émotions, vos sensations négatives ou vous stimuler. En aucun cas, vous devez substituer un traitement ou vous appuyer uniquement sur elle pour soigner une maladie ou un symptôme. Faites-en bon usage !

L’encre du Web

Laisser un commentaire