NEAT : faire de l’activité physique sans sport

Faire de l’activité physique sans sport à travers le NEAT, une promesse sans fondement destinée à vous vendre le dernier régime à la mode ? Détrompez-vous ! Il s’agit bien d’une réalité scientifique que chacun peut mettre en application dans son quotidien. Bien-être et santé riment-ils nécessairement avec la pratique intense et régulière d’une activité sportive ? La réponse est un peu plus complexe qu’un simple « oui ». Si les séances de sport contribuent bien entendu à améliorer le métabolisme, notre activité englobe dans les faits tous les mouvements de notre quotidien. C’est ici qu’intervient la notion de « NEAT », qui signifie en français « thermogenèse liée aux activités non sportives ». Derrière ce nom complexe se cache en réalité un principe élémentaire et scientifiquement prouvé : chaque geste banal de notre routine journalière brûle des calories. Autrement dit, faire de l’activité physique sans sport est tout à fait possible ! Cette part d’exercices volontaires non sportifs joue même un rôle prépondérant dans notre dépense d’énergie. Découvrez vite ce concept facile à mettre en place et ses bénéfices bien réels pour notre corps.

NEAT : faire de l’activité physique sans sport - Le blog du hérisson
Prendre les escaliers au quotidien

Les différentes manières de consommer de l’énergie réalisées par notre corps

Le métabolisme de l’homme brûle des calories de façon continue pour se maintenir en état de fonctionnement, et non pas seulement lors d’une activité sportive. La somme de toute cette force correspond à la dépense énergétique corporelle, qui regroupe 3 catégories.

• Le métabolisme de base

Il correspond à la dépense d’énergie minimale pour se maintenir en vie. Concrètement, il assure les fonctions vitales au repos comme la respiration, le fonctionnement des organes ou la régénération des tissus. Il absorbe à lui seul 60 à 75 % de notre consommation calorique.

• La dépense nécessaire à la thermogenèse

Elle représente l’énergie employée par le système digestif afin de réaliser l’assimilation des aliments. Cette activité nécessite 10 % de la dépense totale de calories.

• La dépense liée à l’activité physique

C’est l’énergie utilisée par notre corps pour accomplir toutes nos activités. Elle absorbe environ 20 % de la dépense énergétique journalière. Au sein de cet ensemble, il faut distinguer :

  • L’activité sportive, qui consiste à effectuer une séance de sport planifiée, structurée, et parfois encadrée.
  • L’activité physique qui correspond à la réalisation de gestes liés à la vie quotidienne et ne s’inscrivant pas dans la pratique d’un sport. Ce sont précisément ces mouvements qui alimentent le NEAT.

Le NEAT : l’activité physique de tous les instants

La notion de NEAT traduit une idée très simple. Chaque geste de notre quotidien, aussi petit soit-il, contribue à brûler de l’énergie et à nous rendre plus actifs et en bonne santé. Tous les mouvements basiques que nous effectuons dans notre routine ont un impact réel sur notre niveau d’activité physique. Marcher, porter un colis, monter un escalier, faire le ménage… Toutes ces tâches de la vie de tous les jours concourent à renforcer notre métabolisme.

Le NEAT a donc de nombreux avantages. Il permet à tous, sans restriction financière ou impératif de disponibilité, d’exercer une activité physique. Bonne nouvelle pour les allergiques au sport ou les personnes surbookées !

Mais il a également d’autres vertus. Comme il se traduit par des gestes simples à reproduire et n’entraînant pas de fatigue excessive, il permet d’obtenir des résultats progressifs mais bien réels et surtout visibles sur le long terme. En effet, il est alors facile de créer un déficit calorique sans recourir à des restrictions alimentaires drastiques. Oubliez les régimes impossibles à tenir ! Si vous voulez améliorer votre NEAT, vous devrez plutôt vous attacher à fournir des efforts modérés mais réguliers, et donc soutenables dans la durée.

Une activité complémentaire à la pratique sportive

Si les bienfaits du NEAT ne sont plus à prouver, il ne s’agit en aucun cas de substituer cette pratique aux séances de sport conventionnelles. Il doit plutôt être vu comme un excellent complément à appliquer en continu. En effet, un entraînement intensif de sport va entraîner une dépense énergétique considérable. Mais si l’on ajoute toute l’énergie consommée par chaque geste effectué sur l’ensemble de la journée, les résultats seront encore meilleurs. On estime ainsi que le NEAT peut brûler jusqu’à 800 calories par jour.

Le NEAT constitue aussi un rempart efficace à la tendance néfaste de se contenter de sa pratique sportive. Rappelons ici qu’il existe une différence entre sport et activité physique. Si les séances de sport sont évidemment bénéfiques pour le corps, elles ne compenseront pas les longues heures d’inactivité le reste du temps. Le secret pour une bonne santé et une perte de poids réside dans la volonté de mener un combat de tous les instants. Vos meilleures armes sont donc le sport d’une part, mais aussi un NEAT constant d’autre part.

Des efforts au quotidien comme remède à la sédentarité

Veiller à augmenter son volume d’efforts au quotidien, c’est aussi se prémunir contre le risque de sédentarité qui s’est développé avec l’évolution de nos modes de vie. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses), 95 % des adultes français souffrent de manque d’activité physique ou passent trop de temps assis. L’approche NEAT apporte une réponse très pertinente à cette tendance à l’inactivité en repensant nos gestes de tous les jours. On peut ainsi privilégier le vélo plutôt que la voiture, faire les courses plutôt que se faire livrer, prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, etc.

Même si cela peut paraître moins intuitif, le risque de sédentarité peut aussi toucher des personnes pratiquant régulièrement un sport. En effet, passer des heures assis sur une chaise au travail ou dans le canapé devant la télévision induit des effets néfastes sur sa santé. Et cela est vrai y compris pour quelqu’un qui s’astreint à une séance physique au début ou à la fin de la journée. La solution efficace sur le long terme pour rester réellement actif est donc d’apporter une attention particulière aux efforts physiques dans notre vie quotidienne. En d’autres termes, il faut toujours avoir le réflexe NEAT !

Quelques applications concrètes du NEAT pour pratiquer l’activité physique sans sport au quotidien

Dans n’importe quelle situation de la vie quotidienne, il y a toujours un moyen d’augmenter sa dépense physique pour peu que l’on fasse preuve de volonté et aussi d’un peu de créativité ! Voici quelques exemples d’exercices à la portée de tous que chacun peut appliquer pour optimiser son NEAT.

• Marchez le plus possible

On ne le répétera jamais assez : la marche est l’activité physique la plus simple et la plus complète. Elle peut brûler jusqu’à 220 calories en 1 heure. Incluez cet exercice autant que vous le pouvez dans votre journée. Voici quelques astuces :

  • effectuez des pas lors de vos appels téléphoniques ;
  • optez pour les escaliers à la place de l’ascenseur ;
  • préférez les transports en commun et non votre véhicule ;
  • si vous prenez la voiture, garez-vous à distance de votre destination et parcourez le reste à pied.

• Privilégiez le vélo

Le chemin à parcourir est trop important pour l’effectuer en marchant ? Avant de vous précipiter dans votre voiture, pensez au vélo. En plus d’être une excellente activité physique, il constitue le mode de déplacement le plus rapide pour les trajets courts en milieu urbain. Il permet aussi d’éviter les embouteillages.

• Restez debout le plus souvent possible

Voici une statistique qui va vous faire passer l’envie de rester assis : être debout consomme 2 fois plus d’énergie que de demeurer sur sa chaise ! Privilégiez donc autant que possible la station verticale.

Sur votre lieu de travail, voyez s’il est possible de vous installer à un bureau debout. Si ce n’est pas le cas, efforcez-vous de vous lever à intervalles réguliers pour effectuer quelques pas et des étirements. Par ailleurs, persuadez vos collègues d’organiser vos prochaines réunions debout. C’est bon pour le corps et la productivité !

• Ne déléguez plus vos tâches ménagères

Le ménage est-il condamné à demeurer une corvée que chacun cherche à éviter ? Pas forcément, surtout si vous admettez qu’il s’agit d’une véritable activité physique, voire sportive ! Porter des seaux, astiquer le sol, tendre les bras pour laver les vitres… La dépense énergétique est réelle et le temps est loin d’être perdu puisque vous vous acquittez dans le même temps de votre tâche. La motivation est toute trouvée pour faire le ménage vous-même et enfin faire briller votre domicile !

• Cuisinez vous-même

La cuisine est une activité qui brûle aussi des calories ! Couper, laver, éplucher, etc. sont autant de gestes qui sollicitent vos muscles et augmentent votre NEAT journalier. Pour optimiser encore davantage vos efforts, évitez les appareils électriques qui exécutent le travail à votre place. Un bon vieux fouet manuel vous fera éliminer plus de calories qu’un fouet électrique pour vos futurs gâteaux !

Pour obtenir un corps affiné et en bonne santé, l’élément décisif est donc de rester actif aussi souvent que cela est possible. Les activités physiques découlant de nos gestes quotidiens les plus anodins finissent par représenter une dépense calorique conséquente que l’on appelle le NEAT. Facile à appliquer à l’aide d’astuces à incorporer dans votre routine, il favorise le fonctionnement de votre métabolisme et permet de lutter contre la sédentarité. Bien entendu, il doit être complété par la pratique d’une activité sportive et l’adoption d’une alimentation saine.

À présent, vous savez tout pour augmenter dès maintenant votre NEAT ! Vous pouvez également consulter nos autres articles bien-être pour rester en forme.

Olivier Forgeau

Laisser un commentaire