Bien-être | Cuisine

Soigner les maux de l’hiver avec l’aromathérapie

Le retour de l’hiver rime souvent avec rhume, nez bouché, mal de gorge, toux, fatigue ou coup de blues. Apaisantes, énergisantes et purifiantes, les huiles essentielles constituent des alliées 100 % naturelles pour prévenir et combattre les multiples désagréments liés au froid. Comment soigner les maux de l’hiver avec l’aromathérapie ? Suivez nos conseils.

Soigner les maux de l’hiver avec l’aromathérapie - Le blog du hérisson

Renforcer ses défenses immunitaires grâce aux huiles essentielles

Avec l’arrivée de l’hiver, il est important de préparer votre organisme à lutter efficacement contre les assauts du froid, et à se prémunir des virus et microbes qui circulent. Misez sur les essences végétales pour booster votre système immunitaire et combattre la fatigue : une seule huile essentielle peut contenir à elle seule des centaines de molécules actives !

• Protéger l’organisme des agressions hivernales

Antivirale, anti-infectieuse et énergisante, l’huile essentielle (HE) de Ravintsara est un vrai bouclier contre les agressions hivernales. Dès les premiers frimas, vous pouvez en diffuser quelques gouttes à la maison, ainsi que du thym, de l’eucalyptus, du pin ou du romarin aux propriétés antiseptiques et antibactériennes. L’extrait d’arbre à thé, connu pour ses vertus purifiantes et assainissantes, peut également être utilisé à titre préventif.

Souvent confondue avec le céleri, la livèche a aussi sa place dans notre armoire à pharmacie. Cette plante condimentaire originaire d’Asie dope notre tonus et nous aide à lutter contre les infections virales comme bactériennes grâce à ses actifs immunostimulants et antitoxiques. Pour renforcer vos défenses naturelles, diluez une goutte dans de l’huile végétale et appliquez le mélange le long de votre colonne vertébrale ou sur votre thorax.

• Des huiles essentielles pour contrer la fatigue

Utilisé en parfumerie, l’ylang-ylang agit également sur notre bien-être en nous aidant à conserver ou retrouver notre dynamisme. Autre barrière anti-fatigue, l’épinette noire procure un effet coup de fouet bienvenu grâce à ses vertus tonifiantes et nous redonne l’énergie nécessaire pour passer un hiver serein.

N’hésitez-pas à associer plusieurs huiles essentielles. En créant une synergie, les molécules actives combinent leurs forces pour encore plus de bienfaits 100 % naturels. Suivez les conseils de Danièle Festy, ancienne pharmacienne devenue spécialiste des médecines douces et autrice de Ma Bible des huiles essentielles. Afin de stimuler l’organisme, cette dernière conseille de masser le bas du dos avec une combinaison d’épinette noire, menthe poivrée, pin sylvestre et basilic dilués dans de l’huile végétale d’argan. Pour profiter des propriétés de l’épinette noire grâce à la diffusion par voie aérienne, associez-en quelques gouttes avec de la menthe poivrée, du citron et du basilic exotique.

Soigner les maux de l’hiver avec l’aromathérapie - Le blog du hérisson

L’aromathérapie soigne les maux de l’hiver

Qu’ils soient utilisés par voie orale, cutanée ou aérienne grâce à la diffusion ou à l’inhalation, les extraits aromatiques de plantes permettent de soigner naturellement les épisodes infectieux de l’hiver.

• Les huiles essentielles au secours du rhume

Votre nez s’est transformé en fontaine et vous achetez les mouchoirs au kilo ? Pour enrayer un écoulement nasal et limiter les éternuements à répétition, préparez une inhalation avec de l’eucalyptus radié aux propriétés antivirales, fluidifiantes et expectorantes. Efficace en cas de rhinite, rhino-pharyngite et même de grippe, il peut être associé au Ravintsara, un puissant antiviral. Si le rhume est déjà bien installé, l’extrait de niaouli permet de désencombrer les voies respiratoires. Pour plus d’efficacité, utilisez-le en synergie avec de l’eucalyptus radié et de la menthe poivrée aux vertus astringentes.

• Combattre le mal de gorge grâce aux plantes aromatiques

Originaire d’Australie, l’arbre à thé (tea tree) est plébiscité par les aromathérapeutes en raison de ses multiples domaines d’action. Immunostimulante, antibactérienne, anti-inflammatoire, son huile essentielle constitue le remède idéal pour combattre le mal de gorge. On peut l’ingérer dans une cuillère à café de miel ou la faire fondre dans une tasse d’eau chaude accompagnée d’un demi-citron. Misez également sur le thym à thymol, le cyprès et la menthe poivrée qui agissent efficacement sur le système respiratoire.

• Laurier noble, thym, eucalyptus : ces huiles essentielles indispensables en hiver

Fluidifiant et expectorant, l’eucalyptus globuleux est d’une aide précieuse pour désencombrer les bronches. Issue d’un arbuste plus petit, l’HE d’eucalyptus radié offre pour sa part un traitement de choc contre les maladies de l’hiver. Peu toxique et bon marché, elle est facile d’utilisation et donc idéale pour les novices en aromathérapie. Un immanquable à mettre de toute urgence dans sa trousse à pharmacie.

Couramment nommé « laurier-sauce », le laurier noble ne fait pas de miracle que dans l’assiette. Cet anti-infectieux aux nombreux bienfaits est notamment utilisé pour soigner les bronchites, grippes ou sinusites. Et que dire du thym thujanol ? Antibactérienne et antivirale, son huile essentielle est un véritable couteau suisse qui permet de lutter efficacement contre les maladies respiratoires. De l’angine à la rhinopharyngite en passant par la bronchite ou la sinusite, rien ne lui résiste.

Soigner les maux de l’hiver avec l’aromathérapie - Le blog du hérisson

Les huiles essentielles, des alliées naturelles contre le blues hivernal

Grisaille, pluie, chute des températures, manque de luminosité… l’entrée dans l’hiver rime souvent avec perte d’énergie et baisse de moral. Heureusement, les centaines de molécules utilisées en aromathérapie viennent à notre secours en contribuant à améliorer notre bien-être physique mais également mental.

• Lutter contre la fatigue psychique

Si on l’utilise davantage comme bouquet garni, le laurier noble offre de multiples bienfaits. Recommandé par les aromathérapeutes en cas de baisse de régime, il booste notre organisme et notre cerveau. Pour calmer les crises d’anxiété, massez-vous le dessous des pieds avec quelques gouttes diluées dans de l’huile végétale. Contre la fatigue mentale, appliquez le mélange sur le thorax. Utilisé en diffusion aérienne, l’extrait de laurier vous aide à retrouver calme et sérénité et à lutter contre le stress.

Concentrée en linalol, une molécule aux propriétés anxiolytiques, l’HE de petit grain de bigarade est elle aussi une alliée de poids face aux angoisses. Pour profiter de ses capacités apaisantes, vous pouvez l’inhaler en déposant une goutte sur la face interne des poignets et répéter l’opération trois fois par jour. Dans sa Bible des Huiles Essentielles, Danièle Festy propose une synergie puissante associant l’huile essentielle de petit grain de bigarade à celle de néroli et de bois de hô.

• Combattre la déprime passagère avec des actifs végétaux

Si les médecines douces ne remplacent pas une prise en charge thérapeutique, l’aromathérapie peut néanmoins agir de manière complémentaire pour restaurer notre équilibre émotionnel et nous aider à positiver. Grâce à ses vertus apaisantes, l’huile essentielle de néroli permet de retrouver la paix intérieure. Son action neurotonique agit contre les coups de blues, venant en aide aux personnes souffrant de dépression légère. La verveine s’avère une autre alliée précieuse pour lutter contre l’anxiété ou la déprime passagère. Issue de la distillation des fleurs d’un petit arbuste, cette huile essentielle au parfum citronné possède des vertus relaxantes et sédatives. Elle peut être utilisée en synergie avec le petit grain bigarade.  Enfin, pensez aux agrumes, connus pour leurs effets dynamisants. Les essences de citron et de pamplemousse vous aideront à chasser les idées noires et combattre les baisses de régime.

Approche thérapeutique consistant à associer les huiles essentielles pour bénéficier de leurs multiples vertus, l’aromathérapie met la force des plantes au service de notre santé et de notre bien-être. En massage, en inhalation, en diffusion voire même en ingestion, misez sur des alliées naturelles pour prévenir ou soigner tous les maux de l’hiver !

Rappelons toutefois que les huiles essentielles doivent être utilisées avec prudence, et qu’elles sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’aux enfants et aux personnes souffrant de pathologies chroniques telles que l’asthme. Mieux vaut demander l’avis d’un spécialiste (aromathérapeute, naturopathe ou pharmacien) afin de bénéficier en toute sécurité des nombreux bienfaits des extraits aromatiques de plantes.

Si vous pratiquez l’aromathérapie, vous pouvez nous dire comment vous utilisez cette méthode.

Candice Rivière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *