Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor

Après des semaines enfermé, sans jour de congé, un grand bol d’air frais vous ferait le plus grand bien. À 5 heures de route de Paris et à 2 h 30 de Nantes, partez le temps d’un week-end sport dans les Côtes-d’Armor. Entre les caps Fréhel et d’Erquy, c’est l’occasion de vous dégourdir les jambes, l’horizon dégagé, et de découvrir la Côte d’Émeraude. Ce tronçon du littoral breton est le paradis des sportifs et amoureux de la nature. Randonnée et balade à vélo sont au programme.

Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor - Le blog du hérisson
Cap Fréhel ©Sophonnary Phay

Organiser un week-end sport dans les Côtes-d’Armor

Pour ne pas perdre de temps, il va falloir bien vous organiser avant le départ en vacances. Un week-end de deux jours, c’est court. Alors, autant optimiser au maximum votre temps.

• À quelle saison partir ?

Non, en Bretagne, il ne pleut pas toujours. Alors bien sûr, cette région au climat océanique n’échappe pas à la grisaille et aux intempéries. Mais tous ceux qui vivent proche du littoral vous diront que la météo est variable, et que le ciel peut se dégager à la mi-journée, selon la saison. Ne perdez pas espoir, le beau temps revient rapidement.

Les guides touristiques de la région recommandent de partir en vacances l’été (juin, juillet, août, septembre). Il arrive néanmoins que le printemps soit lui aussi, selon les années, doux et ensoleillé les mois d’avril et de mai.

À quelques jours du départ, estimez le trajet à réaliser. Vous avez de la route ? Partez la veille et réservez une nuit à l’hôtel, en camping ou chez l’habitant. Vous gagnerez ainsi du temps le lendemain matin, et pourrez profiter plus longtemps de la journée. Les randonneurs et cyclistes se lèvent tôt ; c’est bien connu. Vous sentir frais et d’aplomb de bonne heure, avec plusieurs heures devant vous, vous permettra de bien démarrer l’activité sportive de votre choix (trekking ou balade à vélo).

• Quel équipement prendre ?

Pour découvrir le littoral breton, privilégiez un équipement léger, mais pratique dans toutes circonstances pour un week-end sport dans les Côtes-d’Armor :

  • des chaussures de randonnée (ou des baskets avec de bonnes semelles) ;
  • plusieurs paires de chaussettes et un imperméable de type K-way (en cas de pluie) ;
  • un sac-à-dos (qui contiendra notamment votre pique-nique) ;
  • un couteau suisse et une gourde (emmenez 2 Litres d’eau par personne environ) ;
  • un short ou un pantalon de sport pour être à l’aise ;
  • de la crème solaire et des lunettes de soleil ;
  • un chapeau ou une casquette ;
  • une carte ou une application GPS sur votre téléphone (Maps Me et Google Maps fonctionnent même hors connexion).
Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor - Le blog du hérisson
Les indispensables pour la marche

Pour garder un souvenir de votre week-end sport et nature, emportez avec vous un appareil photo chargé et des jumelles pour observer la biodiversité, tout particulièrement la faune sauvage.

• Quel est le niveau de difficulté attendu ?

L’itinéraire proposé dans cet article des caps Fréhel à Erquy, à pied et à vélo, est à la portée de toute personne en bonnes conditions physiques. Nul besoin d’être un athlète de haut niveau, ou un sportif ultra régulier, adepte des salles de fitness. Les niveaux débutants et expérimentés sont les bienvenus. Pour cette escapade sportive, c’est votre cardio, votre endurance et les muscles de vos jambes qui seront mis à l’épreuve.

Ne vous sous-estimez pas. Vous avez la capacité de marcher et de pédaler des heures (sauf avis contraire de votre médecin), à condition de connaître votre rythme. Le corps est bien plus résistant qu’on ne le croit, grâce au mental. L’organisation de votre journée conditionnera votre état d’esprit. Si votre rythme est plutôt lent, ajoutez une à deux heures supplémentaires au parcours. Et dans ce cas, mieux vaut partir plus tôt et prévoir plusieurs pauses dans votre circuit.

Vous redoutez l’effort ? Pensez à votre objectif final et visualisez les étapes clé de votre week-end sport dans les Côtes-d’Armor. La pause-déjeuner est souvent très attendue : le moment pour vous de décompresser, de méditer et de reprendre des forces. Une chose est sûre, avec de magnifiques paysages et peu de dénivelé, vous relativiserez cette notion d’effort.

Jour 1 Cap Fréhel – Fort La Latte : marcher le long du sentier de GR 34

Le chemin proposé forme une boucle, depuis le village de Plévenon jusqu’à la côte. Le parcours le plus intense dure 4 h 30 sur 16,7 km. Un parcours réduit sur 6,7 km vous permet de réduire de moitié la marche.

• Comment s’y rendre ?

Pour la boucle la plus longue, vous partirez du parking de l’école, face à la mairie de Plévenon (et non Fréhel). Mieux vaut rejoindre le site en voiture (personnelle ou en covoiturage), pour des raisons pratiques. Le réseau des cars Breizhgo vous permet toutefois de rejoindre le petit bourg depuis Saint-Brieuc, en transports publics, l’été inclus. L’office de tourisme du village est ouverte partiellement en semaine, si vous souhaitez davantage d’informations.

N’ayez crainte, vous ne serez jamais seul sur ce sentier assez fréquenté. Impossible de vous perdre ; le balisage est toujours indiqué. Dans le doute, demandez votre chemin.

• Qu’y a-t-il à voir ?

Dans la version la plus longue de cette randonnée, la marche débute en sortie du village, empruntant un chemin de campagne. Quelques vaches au passage et vous voilà arrivé au milieu de landes vertes à violacées. Le chemin emprunté est principalement plat et bien balisé. Vous sentirez l’air marin au fur et à mesure que vous vous rapprocherez du front. 

Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor - Le blog du hérisson
Sentier du GR 34 ©Sophonnary Phay

Une fois face à l’océan, vous longerez la côte et emprunterez le sentier du GR 34, appelé aussi le Sentier des Douaniers. Direction le Cap Fréhel : cette pointe bordée par un phare, que vous pourrez visiter. Des falaises de 70 mètres environ dominent le paysage, aux bruyères fleuries. Vous resterez bouche-bée ! Le littoral clairsemé de grès rouge et gris, est l’habitat et le lieu de reproduction privilégié de nombreux oiseaux marins.

En continuant votre route, vous apercevrez le majestueux Fort La Latte. Ce château médiéval en front de mer se visite d’avril à septembre (entrée payante). Après quoi, vous sillonnerez une partie plus boisée et ombragée. En rejoignant Plévenon, vous observerez de charmantes maisons typiquement bretonnes, géraniums et lilas plantés au-devant, champs de colza fleuri en arrière-plan. 

• Quels sont les meilleurs points de vue ?

Tous les points de vue sont exceptionnels. L’eau turquoise, la roche, les plantes, les oiseaux, la falaise abrupte, les rayons du soleil : tous les ingrédients de la carte postale sont réunis pour ce week-end sportif dans les Côtes-d’Armor. Certains spots en particulier sont très appréciés des touristes et des locaux.

En montant jusqu’au sommet du phare, vous pourrez admirer le meilleur panorama (la plage de Pléhérel d’un côté et Saint-Cast de l’autre). Selon le moment de la journée et la lumière du soleil, des tons jaunes, roses-orangés révèlent les falaises.

La réserve ornithologique de la Fauconnière est un autre point clé de la promenade, à ne pas manquer. Ce site naturel protégé est un rocher peuplé de centaines d’oiseaux : des Guillemots de Troïl, des Goélands argentés, des Mouettes tridactyles essentiellement, et plus rarement des Fulmars boréals et des Pingouins tordas.

Entre le phare et le château, nous vous conseillons de pique-niquer sur le flanc de falaise (creux et plat par endroit), chapeau sur la tête. Cet emplacement offre un point de vue d’une rare beauté. Pour plus de fraîcheur, continuez votre route après le fort et son chemin broussailleux. Juste après, une pinède rocailleuse vous offre quelques bons spots à l’ombre. Ce tronçon est toutefois plus étroit et pentu.

Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor - Le blog du hérisson
Phare du Cap Fréhel ©Sophonnary Phay

• Où dormir ?

L’hôtel La Voile d’Or à Sables-d’Or-les-Pins (Fréhel), à 7 km de là, offre de bonnes prestations pour votre séjour : des chambres doubles à partir de 70 euros, un petit-déjeuner et un espace SPA en supplément (hammam, sauna, jacuzzi extérieur). C’est l’idéal pour se détendre après une longue journée de marche. L’établissement offre par ailleurs une très belle vue sur un marais reposant, aux airs d’estuaire. Ce village balnéaire est de manière générale calme et peu touristique. Une petite promenade le soir, soleil couchant, clôture la journée en beauté.

Marais à Sables-d'Or-les-Pins en Bretagne - Le blog du hérisson
Marais à Sables-d’Or-les-Pins ©Sophonnary Phay

Jour 2 Sables-d’Or – Cap d’Erquy : balade à vélo sur la Côte d’Émeraude

La Côte d’Émeraude désigne ce segment du littoral, allant de Cancale (Ille-et-Vilaine) à Pléneuf Saint-André (Côtes-D’Armor). Ce bijou breton est unique. Il présente des paysages variés : des falaises vertigineuses et de longues étendues de plage de sable fin. Pour cette seconde journée du week-end sport dans les Côtes-d’Armor, plusieurs escales à vélo sont au programme.

• Où louer un vélo ?

À Sables-d’Or-les-Pins, plusieurs boutiques de location de vélo sont à votre disposition. Chez Nord Ouest, plusieurs types de vélos sont disponibles. Selon votre capacité à vous remettre des efforts (et peut-être des courbatures) de la veille, certains opteront volontiers pour un vélo électrique. Demandez conseil aux vendeurs. Ces derniers vous indiqueront quelles voies emprunter et avec quel type vélo (VTT, classique ou à remorque, etc.). Prévoyez une location à la demi-journée, voire à la journée complète, notamment si vous souhaitez manger sur le pouce.

N’oubliez pas d’emporter avec vous des encas, deux litres d’eau par personne et quelques indispensables au trajet (carte, lunettes de soleil, chapeau…), et à la baignade (un maillot de bain, une serviette de plage).

• Quelle route prendre ?

Plusieurs itinéraires à vélo sont envisageables. En s’éloignant de la station balnéaire et de ses villas anglo-normandes bourgeoises par l’ouest, passez le pont du marais et ses bancs de sable, puis roulez sur la voie verte. En pleine forêt sur plusieurs kilomètres, vous ne tarderez pas à contourner de jolies maisonnettes, en bordure de piste cyclable. Le chemin alterne douces montées et descentes, qu’il faudra évidemment emprunter de nouveau pour le trajet retour. Repérez si besoin quelques éléments visuels sur la route afin de vous rassurer et de garder en tête le parcours. Des panneaux informatifs sont disposés à plusieurs intersections, en cas de doute.

Envie de découvrir des plages sauvages ? En direction d’Erquy, prenez sur votre droite la route qui mène au Cap d’Erquy (et non au centre-ville). Puis, déposez votre vélo à l’entrée des différents chemins menant aux plages (Portuais, Lortuais, Ilot Saint-Michel). Pour cause, les plages se descendent uniquement à pied. Attention, elles sont inaccessibles à marée haute. C’est le moment de sortir votre appareil et de réaliser vos plus beaux clichés.

Un week-end sport dans les Côtes-d’Armor - Le blog du hérisson
Plage du Portuais ©Sophonnary Phay

• Se faire plaisir sur le retour

Après l’effort, le réconfort ! Sucrée ou salée, une crêpe bretonne, ça fait toujours plaisir ! En passant par le centre-ville d’Erquy ou sur le chemin du retour (celui déjà emprunté), des restaurants et bistrots sont ouverts toute la journée. Selon le moment de la journée (déjeuner ou pause goûter), accordez-vous une bonne heure, bolet de cidre ou jus de pomme en accompagnement.

La Crêperie du Pêcheur en extérieur (ouverte en continu le week-end), propose de délicieuses galettes bretonnes et crêpes dentelles. Pour terminer votre balade à vélo, regagnez la plage de Sables-d’Or-les-Pins. Des sportifs et amateurs de cerf-volant et de char à voile se rejoignent les après-midi venteux. Vous pourriez même prolonger vos vacances pour pratiquer ces sports nautiques. Après tout, il existe plusieurs manières d’envisager un week-end sportif dans les Côtes-d’Armor.

Plage de Sables-d'Or-les-Pins en Bretagne - Le blog du hérisson
Plage de Sables-d’Or-les-Pins ©Sophonnary Phay

Deux jours de vacances bien remplis suffiront à vous regonfler à bloc. Après quoi, difficile de rentrer à la maison et de reprendre sa routine, sans cet air marin revigorant. Ne vous arrêtez pas dans cette lancée ! Sur les 2 000 km du sentier de GR 34 en Bretagne, de nombreux secteurs sont à visiter à pied, et à vélo dans l’arrière-pays. Vous avez particulièrement apprécié votre week-end sport dans les Côtes-d’Armor ? Explorez Dinard et Saint-Malo, ces autres étapes phares de la Côte d’Émeraude, où les activités sportives ne manquent pas !

Marine Gérard

Laisser un commentaire