Comment sortir du brown-out ?

Vous sentez que votre activité professionnelle manque de sens ? Votre motivation reste aux abonnés absents ? Pourtant, cette dernière joue un rôle déterminant pour profiter d’une harmonie de vie au travail. On vous explique comment sortir du brown-out.

Comment sortir du brown-out ? - Le blog du hérisson

Qu’est-ce que le brown-out ?

La maladie du brown-out a fait son apparition en France tout récemment. Au même titre que le burn out ou le bore-out (dépression liée à un manque de travail), ce type de syndrome engendre des répercussions négatives sur la vie professionnelle de nombreux français.

En règle générale, la cause principale du brown-out qui déclenche le mal-être d’un.e salarié.e se caractérise par une souffrance émotionnelle. Cette dernière est ressentie par un manque de motivation au travail. Voici le critère principal qui différencie cette maladie du bore-out et du burn out (syndrome d’épuisement émotionnel).

À savoir que le brown-out provoque aussi des effets négatifs sur la vie personnelle d’un.e salarié.e ou d’un chef d’entreprise. Par ailleurs, ces effets négatifs peuvent représenter un danger. Non traité, le brown-out peut mener jusqu’à la dépression.

Dans l’intérêt commun du salarié et de son employeur, il est essentiel de maîtriser les effets négatifs (stress, angoisses,…) du brown-out sur la santé. Pour aller plus loin, voici les symptômes caractéristiques de cette maladie qui déséquilibre le bien-être des personnes qui en souffrent :

  • Une perte d’engagement et de motivation vis-à-vis de son entreprise.
  • Un sentiment d’ennui. Au quotidien, les tâches sont exécutées par le salarié sans entrain.
  • Manque d’engagement dans un projet commun à l’entreprise.
  • Manque de confiance en soi.
  • Sentiment d’indifférence concernant les valeurs qui animent l’entreprise.
  • Aucun projet d’évolution de carrière.
  • Désengagement dans sa vie personnelle. Le désengagement familial peut être lourd de conséquences.
  • Mal-être physique et/ou émotionnel…

Quelle que soit la nature de la situation qui cause votre manque d’entrain au travail, il est indispensable de garder à l’esprit que le but d’un emploi est de travailler pour vivre. Dans le cas inverse, il devient complexe de profiter d’un équilibre de vie harmonieux.

Comment sortir du brown-out ? - Le blog du hérisson

Comment donner du sens au travail ?

Ces dernières années, la vision que les français ont de l’entreprise a évolué. Auparavant, une entreprise pouvait être perçue comme une entité impersonnelle. Actuellement, l’entreprise est le reflet d’hommes et de femmes qui animent les valeurs fondamentales de la société qu’ils représentent.

Contrairement au burn out, la particularité du brown-out est que les salariés d’une société ne parviennent plus à donner un sens au travail qu’ils réalisent. D’autre part, chaque personne gère ses émotions différemment. Dans votre intérêt, il est important d’inverser la tendance si vous avez conscience que votre travail ne vous apporte aucun épanouissement.

Dès lors que votre activité professionnelle n’a plus de sens à vos yeux, il est essentiel de poser des mots sur les causes qui nourrissent votre mal-être. Ce sont ces causes qui engendrent également le manque de motivation au travail. Pour cette raison, il est important de les traiter.

• Le rôle de l’entreprise pour donner un sens au travail

La vie d’une entreprise est soumise à de multiples aléas (management, baisse d’activité, périodes de stress, maladie,…). L’esprit d’équipe permet de renforcer l’engagement collectif et de gérer au mieux chaque situation. Pour autant, le brown-out est de plus en plus présent dans l’esprit des salariés.

Dans tous les cas, le brown-out n’est pas une fatalité. Il est possible de l’éviter. Les acteurs principaux qui peuvent aider chaque collaborateur à s’épanouir professionnellement sont les dirigeants d’entreprises. En effet, pour qu’un salarié puisse s’investir dans ses fonctions, l’employeur joue un rôle déterminant, à travers sa ligne de management.

De plus, un accompagnement adapté et performant des collaborateurs a pour avantage de générer l’engagement collectif. Le bien-être au travail est également ressenti. Voici les solutions qu’il est possible de mettre en place pour éviter le brown-out et donner un sens au travail de chaque collaborateur.

Avoir une écoute active auprès de ses salariés

Voici un point essentiel qui permet d’éviter le brown-out au sein d’une entreprise. En incluant l’écoute active aux méthodes de management, le manager peut profiter rapidement de retombées positives, suite à la mise en place de cette action qui fait ses preuves dans de nombreux domaines.

À noter que les remontées de l’ensemble des collaborateurs sont des informations précieuses pour une entreprise. Grâce à l’écoute active de l’ensemble des salariés, un manager peut aussi axer sa méthodologie de travail en tenant compte des contraintes liées à une activité spécifique.

Concernant les salariés, ils se sentent compris. Ces derniers profitent d’un accompagnement personnalisé pour participer à l’avancée de projets communs. Dans le cas contraire, le manager s’expose au risque de devoir faire face à des problèmes de communication et d’organisation.

À savoir que le manque de communication peut être lourd de conséquences sur l’équilibre général de l’entreprise. Néanmoins, il est possible d’instaurer des actions de management engageantes pour donner un nouvel élan de motivation à l’ensemble des salariés :

  • Prévoir des temps d’échanges avec les collaborateurs. Le but est d’analyser les besoins et de proposer des solutions adaptées.
  • Offrir des opportunités d’évolution de carrière, en adéquation avec la situation personnelle de chaque salarié.
  • Valoriser les compétences des collaborateurs. Selon les objectifs définis par l’entreprise, des parcours de formation ciblés permettent de générer la motivation collective. En optant pour le développement des compétences, les salariés retrouvent l’envie de s’investir à titre personnel.
  • Développer la délégation de responsabilités.
  • Définir des objectifs mesurés et réalisables.
  • Reconnaître la qualité du travail fourni par un salarié.

Comment faire pour sortir d’un brown-out ?

La meilleure manière de sortir d’un brown-out est d’avoir recours à la communication. Il peut arriver qu’un employeur ne soit pas conscient du mal-être ressenti par ses salariés. Vous pensez qu’il est difficile d’entamer un dialogue constructif avec votre entreprise ? Il est possible d’amener le problème à votre hiérarchie sous un autre angle.

• Envisager un dialogue constructif avec sa hiérarchie

La démarche du dialogue constructif avec sa hiérarchie présente de nombreux avantages. Principalement, votre action menée à partir de cas concrets (remontées de collaborateurs, retours clients,…) peut déclencher une prise de conscience collective sur les dysfonctionnements existants.

Il peut être aussi utile d’engager un dialogue constructif sur un cas concret qui vous affecte au quotidien à titre personnel (tâche non adaptée, objectifs fixés non réalisables, manque de moyens,…). Quelle que soit la raison qui engendre votre manque de motivation, la communication avec votre entreprise peut vous aider à donner un sens au travail.

À noter que pour sortir d’un brown-out, la motivation et le sens du travail sont complémentaires. Cette association vous permet de passer d’un état profond d’ennui à un sentiment d’épanouissement dans le cadre de vos fonctions.

Comment sortir du brown-out ? - Le blog du hérisson

En bref, pour définir comment sortir du brown-out, le recours à la communication avec sa hiérarchie est une solution efficace. Cette initiative permet aussi de donner un sens au travail. Le dialogue constructif peut vous apporter la motivation qu’il vous manque.

Adriana Aldana Siciliano

2 réflexions sur “Comment sortir du brown-out ?

  • 6 janvier 2022 à 15 h 57 min
    Permalien

    Excellent article qui explique ce qu’est le brown-out (concept encore peu connu) et comment en sortir. Le rôle de l’entreprise est déterminant.

    Répondre
    • 6 janvier 2022 à 16 h 11 min
      Permalien

      Merci pour ton commentaire Julie. Effectivement c’est un concept peu connu mais qui touche plus de personnes qu’on ne le pense !
      Christophe

      Répondre

Laisser un commentaire